Intimidation sur les chantiers de la Côte-Nord - Un témoin surprise confirme les prétentions de la CSN-Construction

MONTRÉAL, le 30 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Coup de théâtre, hier, au Palais de justice de Sept-Îles, lors des auditions de la Commission des relations du travail qui étudie la plainte pour intimidation et discrimination déposée par un travailleur membre de la CSN-Construction, Harold Richard. Afin de faire toute la lumière sur la situation, la commissaire a en effet convoqué elle-même un témoin surprise, un ancien représentant de la FTQ-Construction, Daniel Blais, qui a confirmé que certains agents d'affaires de la FTQ-Construction donne dans l'intimidation auprès des employeurs dont Équipements Nordiques et Location de l'Anse pour favoriser certains salarié-es aux dépens d'autres, y compris même d'autres membres de la FTQ-Construction. Ces deux entreprises font actuellement l'objet de plaintes pour discrimination de la part de salariés de la CSN.

Ce témoignage inattendu est important puisqu'il confirme qu'il y a bel et bien, sur certains chantiers de la Côte-Nord, de l'intimidation exercée par certains représentants syndicaux dans le but d'empêcher l'embauche de travailleuses et de travailleurs de la région pour des raisons qui n'ont rien à voir avec leur compétence.

« Nous tentons de démontrer que la FTQ-Construction a mis en place un système pour contrôler l'embauche sur les chantiers de la Côte-Nord qui conduit non seulement à discriminer des travailleuses et des travailleurs qui ne sont pas membres de la FTQ, mais également à l'endroit de leurs propres membres pour en favoriser certains, a déclaré l'avocat d'Harold Richard, Me Dany Milliard. Selon M. Blais, des entrepreneurs lui ont fait part de leur impuissance à embaucher des membres de la CSN et même les travailleurs qu'il représentait, qui sont pourtant membres de la FTQ. »

Autre fait important. M. Daniel Blais a révélé, lors de son témoignage, que le supérieur immédiat de Bernard Gauthier, représentant du local 791 de la FTQ-Construction a tenté, par personne interposée, de faire pression sur lui afin d'influencer son témoignage.

La CRT continuera d'étudier la plainte du travailleur membre de la CSN-Construction, Harold Richard, au cours du mois de novembre. Rappelons que ce travailleur a fait appel à la CRT estimant qu'il a été congédié par l'entreprise Équipements Nordiques pour la seule et unique raison qu'il est membre de la CSN-Construction. La semaine dernière, un autre travailleur membre de la CSN-Construction, congédié lui aussi par Équipements Nordiques a porté plainte devant la CRT estimant que son congédiement était motivé uniquement par son choix démocratique de faire partie de la CSN-Construction.

Fondée en 1924, la CSN-Construction compte aujourd'hui 18 000 membres sur les chantiers du Québec. Elle est l'une des huit fédérations qui composent la Confédération des syndicats nationaux, qui réunit 300 000 travailleuses et travailleurs.

SOURCE CSN-CONSTRUCTION

Renseignements :

Jean-Pierre Larche, Information-CSN 514 605 0757

Profil de l'entreprise

CSN-CONSTRUCTION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.