Intersyndical - Déclaration commune relativement au projet de loi 38 sur la gouvernance des universités



    MONTREAL, le 9 sept. /CNW Telbec/ - Tous les syndicats de l'UQAM, réunis
en intersyndicale, ont adopté une position commune réaffirmant le caractère
public de l'université et sa nécessaire gouvernance collégiale dans la
poursuite des finalités académiques et citoyennes.
    En conséquence, ils rejettent le projet de loi 38, sur la gouvernance
universitaire, présenté par la Ministre Courchesne. Voici le texte de la
déclaration adoptée.

    
    CONSIDERANT  que le projet de loi 38 reprend pour l'essentiel les
                 articles du projet de loi 107 sur la gouvernance
                 universitaire, déposé le 30 octobre 2008;
    CONSIDERANT  les réactions de rejet unanimes vis-à-vis du projet de loi
                 107 par l'ensemble de la communauté universitaire
                 québécoise, notamment les Déclarations de la Table des
                 partenaires universitaires, des syndicats de professeurs,
                 d'enseignants et d'employés d'universités;
    CONSIDERANT  que les mécanismes de reddition de comptes prévus au projet
                 de loi 38 restent incompatibles avec les missions de service
                 public et de développement de la recherche, de la création
                 et de l'enseignement qui sont le propre des universités;
    CONSIDERANT  que les modalités de gouvernance envisagées vont bien au-
                 delà de la gestion financière pour s'étendre à toutes les
                 activités, qu'elles soient de nature pédagogique,
                 scientifique ou sociale, contrevenant ainsi à l'autonomie
                 des établissements et à la liberté académique;
    CONSIDERANT  que la mise en oeuvre de ce projet de loi conduit à
                 l'assujettissement des modes d'opération et des structures
                 administratives et académiques à des impératifs de
                 productivité qui vont à l'encontre de la mission des
                 universités;

    Nous, syndicats de l'UQAM, rejetons vigoureusement le projet de loi 38 et
réaffirmons que:

    - la prise de décision dans les universités doit donner la primauté aux
      FINALITES ACADEMIQUES ET CITOYENNES.
    - les méthodes de gestion des universités doivent être fondées sur la
      collégialité et conformes au caractère spécifique de l'institution
      universitaire comme SERVICE PUBLIC.
    - la gestion des universités doit être exercée par des conseils
      d'administration composés MAJORITAIREMENT de membres de la communauté
      universitaire, incluant tous les groupes professionnels et les
      étudiants.
    - les nominations aux conseils d'administration doivent suivre des
      PROCESSUS OUVERTS ET PARTICIPATIFS.
    




Renseignements :

Renseignements: Le Syndicat des professeurs et professeures de l'UQAM
(SPUQ): Michèle Nevert, présidente du SPUQ, (514) 987-6198; Le Syndicat des
chargées et chargés de cours de l'UQAM (SCCUQ): Guy Dufresne, président du
SCCUQ, (514) 987-3495; Le Syndicat des employées et employés de l'UQAM
(SEUQAM): Roland Côté, président du SEUQAM, (514) 987-6197; Le Syndicat des
étudiant-e-s employé-e-s de l'UQAM (SETUE): Eric Demers, président du SETUE,
(514) 987-3000, poste 3234


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.