Internat en psychologie : Les étudiants somment le gouvernement d'agir

MONTRÉAL, le 24 févr. /CNW Telbec/ - Conjointement, la Fédération interuniversitaire des doctorants en psychologie (FIDEP) et le Conseil national des cycles supérieurs (CNCS) pressent le gouvernement d'agir rapidement et efficacement dans l'amélioration des conditions de travail des psychologues dans le secteur public. En effet, en décembre dernier, le Comité des chefs de service de psychologie initiait un mouvement de boycott de la procédure d'appariement entre les étudiants au doctorat en psychologie et leurs milieux de stage et d'internat. Si la situation perdure, aucun interne en psychologie ne sera reçu l'automne prochain dans le milieu public. « En 2010-2011, c'est 350 étudiants stagiaires au doctorat qui verront leur cheminement scolaire compromis, sans compter les 3500 patients qui ne pourront bénéficier de leurs services pendant cette période », s'inquiète Isabel Vitale, présidente de la FIDEP.

Cette décision s'inscrit dans une suite de moyens de pression visant à améliorer les conditions de travail des psychologues et à augmenter leur rétention dans le secteur public. À ce jour, près de 1000 psychologues œuvrant au sein de 95 milieux appuient cette démarche. L'inaction du gouvernement dans ce dossier entrainera des conséquences nombreuses, tant au niveau du parcours individuel des stagiaires et internes que pour la population québécoise. Chaque année, les services de psychologie des milieux publics dispensent de l'enseignement à plus de 350 doctorants. L'entrée de cette cohorte sur le marché du travail sera alors retardée, les listes d'attente s'allongeront indubitablement et la pénurie de psychologues continuera de s'aggraver. « Il faut comprendre que, durant la suspension de leur formation, les étudiants ne seront plus admissibles à l'aide financière ou aux bourses d'excellence. Ils perdront également une année de salaire et d'ancienneté professionnelle », souligne Laurent Viau, président du CNCS. Finalement, les cohortes futures seront elles aussi pénalisées, car deux fois plus de stagiaires poseront leur candidature pour le même nombre de postes à combler. Il ne serait alors pas surprenant d'assister à un exode des doctorants au profit des autres provinces.

En terminant, rappelons qu'au cours de leur formation universitaire d'une durée moyenne de 8 ans, les étudiants en psychologie du Québec sont déjà appelés à relever bon nombre de défis. Les nouvelles exigences du programme incluent dorénavant la complétion de 1600 heures d'internat, pour lesquelles les stagiaires en psychologie œuvrant dans le secteur public ne reçoivent jusqu'à maintenant aucune compensation financière. Conjointement au contexte politico-économique, ces facteurs augmentent considérablement le coût d'option d'un étudiant souhaitant poursuivre ses études en psychologie au niveau doctoral.  « La situation délicate des doctorants touchés par les moyens de pression est un fardeau simplement trop lourd à porter pour une génération d'étudiants déjà surchargée », s'indigne Isabel Vitale.

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de 125 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeune au Québec. Au sein de la Fédération, le CNCS-FEUQ représente plus de 30 000 étudiantes et étudiants des cycles supérieurs des universités du Québec. www.feuq.qc.ca

La FIDEP est constituée de représentants issus des associations étudiantes de psychologie des universités québécoises. Elle a pour mission la défense des intérêts des doctorants à l'échelle provinciale.

SOURCE Conseil national des cycles supérieurs de la Fédération étudiante universitaire du Québec (CNCS-FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, Cell. : (514) 609-3380, attpresse@feuq.qc.ca
Agnès Alonzo, 2e vice-présidente, FIDEP (Montréal), Cell. : (514) 214-9627, agnes.alonzo@gmail.com
Pascale Vézina, vice-présidente, FIDEP (Québec), Cell. : (418) 264-1530

Profil de l'entreprise

Conseil national des cycles supérieurs de la Fédération étudiante universitaire du Québec (CNCS-FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.