Interdiction à un avocat de plaider en français à la Commission de l'immigration - QUE FAIT LA MINISTRE SAINT-PIERRE POUR FAIRE RESPECTER LE FAIT FRANCAIS SUR LE TERRITOIRE DU QUEBEC?



    QUEBEC, le 2 févr. /CNW Telbec/ - Le député de Borduas et porte-parole de
l'opposition officielle en matière de langue, Pierre Curzi, réclame
l'intervention de la ministre Christine Saint-Pierre, présumée responsable de
la Charte de la langue française, afin qu'elle fasse cesser l'interdiction
émise par la Commission de l'immigration à l'avocat Stéphane Handfield de
plaider en français.
    "Il est absolument inconcevable et totalement inacceptable que la
Commission de l'immigration interdise à un avocat de plaider sa cause en
français. C'est une atteinte directe au droit de toute personne de se faire
servir en français au Québec", a déclaré Pierre Curzi.
    Le député de Borduas estime qu'il est du ressort du gouvernement du
Québec de faire les démarches auprès des instances fédérales pour faire
respecter le fait français sur le territoire du Québec. "Il s'agit d'un manque
flagrant de respect de la part des autorités fédérales à l'égard de la langue
française. La ministre Saint-Pierre a l'occasion de prouver ici qu'elle entend
tout faire pour renverser la tendance observée à l'effet que le français
recule à Montréal, et pas uniquement dans les commerces", a conclu Pierre
Curzi.
    -%SU: CLT,CPN,RLI
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.