Intercâble ICH Inc. annonce ses résultats pour le deuxième trimestre se terminant le 30 juin 2009



    Symbole boursier : ICH

    MONTREAL, le 28 août /CNW Telbec/ - Intercâble ICH Inc. (Intercâble), une
société de télécommunications canadienne qui recherche les occasions
d'affaires dans le secteur des télécommunications à large bande sur le marché
international, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers consolidés pour
le deuxième trimestre se terminant le 30 juin 2009. Les états financiers et le
rapport de gestion sont disponibles sur le site www.sedar.com.

    
    Points saillants financiers du deuxième trimestre de 2009 :

    - Produits d'exploitation de 258 061 $, comparativement à 0 $ pour le
      deuxième trimestre de 2008;
    - Perte d'exploitation de 3 774 566 $, comparativement à 2 315 816 $ pour
      le deuxième trimestre de 2008;
    - Perte nette de 1 998 452 $, ou 0,08 $ par action, comparativement à
      1 931 965 $, ou 0,08 $ par action pour le deuxième trimestre de 2008;
    - Nouveaux investissements en capital totalisant 2 427 946 $ pour la
      construction du réseau à très haut débit à l'île de la Réunion;
    - Conclusion d'un emprunt à terme conditionnel garanti de premier rang
      pour un montant pouvant atteindre 13 millions d'euros (environ
      21,1 millions $), dont 6 millions d'euros ont été versés en avril 2009;
    - Conclusion d'un placement privé en actions d'Intercâble ICH Inc. pour
      un produit brut de 1 538 063 $;
    - Conclusion d'un placement privé en actions d'Intercâble Africa Ltd pour
      un produit brut de 7 888 232 $, entrainant un gain non récurrent sur
      dilution de 1 489 322 $ et un gain de change non récurrent de
      185 270 $ dans les résultats consolidés, et diluant la participation
      d'Intercâble ICH Inc. dans la filale Intercâble Africa Ltd de 44.5%
      pour s'établir à 55.5% au 30 juin 2009;
    - Remboursement de la totalité des prêts-relais conclus auprès d'une
      Société apparentée;

    Points saillants au niveau des opérations :

    - Avancement des travaux de construction en aérien sur la commune de
      St-Pierre dans le sud de la Réunion, et mise en opération de la tête de
      réseau secondaire en août 2009;
    - Plus de 17 500 foyers câblés ou en cours de construction au 30 juin
      2009 (excluant les quelques 4 500 foyers faisant toujours l'objet d'un
      litige avec l'opérateur dominant France Télécom);
    - 1 091 clients et 44 en attente d'installation au 30 juin 2009, portant
      le taux de pénétration effectif à 22.9% sur le nombre de foyers
      raccordables;
    - Moyenne de 1.9 unités de service par client;


                        EXTRAIT DU RAPPORT DE GESTION
                POUR LE DEUXIEME TRIMESTRE DE L'EXERCICE 2009
    -------------------------------------------------------------------------
    

    PORTEE DE L'ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIERE

    Ce rapport doit se lire conjointement avec les états financiers non
vérifiés de la Société et les notes complémentaires pour le trimestre terminé
le 30 juin 2009, de même que le rapport de gestion annuel et les états
financiers consolidés vérifiés de l'exercice terminé le 31 décembre 2008. Les
états financiers consolidés ont été préparés conformément aux principes
comptables généralement reconnus du Canada ("PCGR").

    STATISTIQUES OPERATIONNELLES

    La Société mesure un certain nombre de statistiques et de ratios afin
d'évaluer la performance opérationnelle. Les indicateurs de performance
incluent le nombre d'abonnés, le nombre d'unités de service (télévision,
Internet et téléphonie IP) par abonné, le taux de pénétration des services en
pourcentage des foyers câblés raccordables. En raison du conflit avec France
Télécom (décrit plus loin), la Société a entamé la construction d'environ 6
000 foyers sur les communes du Port et de La Possession pour lesquels il
n'était pas possible de les raccorder au client final. Cependant, au courant
d'avril 2009, France Télécom a annoncé à la Société qu'elle ne revendiquait
plus la propriété des infrastructures de génie civil sur une zone couvrant
environ 1 500 foyers sur la commune de La Possession. Le nombre de foyers
construits au 30 juin 2009 ne prend pas en compte ces 4 500 foyers considérés
comme étant toujours en litige.

    Les statistiques au 30 juin 2009 sont présentées dans le tableau suivant:

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre de foyers construits ou en cours de construction          17 502
    Nombre de foyers raccordables                                     4 967
    Nombre d'abonnés                                                  1 091
    Nombre d'abonnés en attente d'installation                           44
    Pourcentage d'abonnés commerciaux                                   4.1%
    Taux de pénétration (incluant les abonnés en attente)              22.9%
    Pourcentage d'abonnés par forfaits :
      i) Solo                                                            39%
      ii) Duo                                                            36%
      iii) Trio                                                          25%
    Nombre d'unités de service par abonné                               1.9
    Pourcentage d'abonnés souscrivant à :
      i) La télévision                                                   51%
      ii) L'Internet                                                     77%
      iii) La téléphonie                                                 58%
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La Société a débuté ses activités commerciales en juin 2008 avec le
lancement officiel de sa marque de commerce ZEOP sur le marché. Elle propose à
la population de la Réunion des offres individuelles de services et des
forfaits multiservices qui se comparent très avantageusement à la concurrence.
Le conflit avec France Télécom, dont les implications sont décrites plus loin,
a repoussé le branchement du premier abonné sur la commune de St-Paul à la fin
août 2008.
    Au 30 juin 2009, la Société comptait 17 502 foyers construits ou en cours
de construction, excluant les foyers faisant l'objet d'un litige avec France
Télécom, dont 4 967 étaient raccordables. Les foyers construits ou en cours de
construction couvrent essentiellement les communes de St-Paul et de St-Pierre.
De ce nombre, 1 091 clients étaient abonnés aux différents services de la
Société. En incluant les 44 abonnés en attente d'installation, le taux de
pénétration se chiffrait à 22,9%. 39% des abonnés ont souscrit à un seul
service, 36% à deux services et 25% ont adhéré aux trois services de la
Société. Chaque abonné a adhéré en moyenne à 1,9 unités de service pour un
nombre total d'unités de service de 2 034. Le service le plus en demande est
l'Internet qui compte pour 42% des unités de service, suivi de la téléphonie
et de la télévision avec 31% et 27% respectivement.
    Le 13 août 2009, la Société a participé à une conférence de presse pour
annoncer le début des opérations commerciales dans le secteur sud de la
Réunion et l'ouverture d'une nouvelle boutique dans la commune de St-Pierre où
les Réunionnais peuvent tester les différents services offerts par la Société.
La Société a branché son premier abonné dans le secteur sud de la Réunion le
11 août 2009.

    
    RESULTATS D'EXPLOITATION ET FINANCIERS

    SOMMAIRE DES RESULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDES

                            Trois mois terminés           Six mois terminés
                                    les 30 juin                 les 30 juin
                      --------------------------- ---------------------------
    En $ canadien            2009          2008          2009          2008
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                      (retraité)                  (retraité)
    Produits
     d'exploitation       258 061             -       429 437             -
    Charges
     d'exploitation
     et charges
     directes           3 467 772     2 314 771     5 617 171     3 539 384
    Amortissement         564 855         1 045     1 104 909         1 705
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte
     d'exploitation     3 774 566     2 315 816     6 292 643     3 541 088
    Charges
     financières          365 080        51 408       655 866        75 835
    Produits
     d'intérêts                (1)      (26 914)         (102)     (121 478)
    Perte (gain) de
     change               (94 634)     (408 345)     (100 585)     (370 398)
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte nette
     avant les
     éléments
     suivants           4 045 012     1 931 965     6 847 822     3 125 048
    Gain sur
     dilution
     résultant de
     l'émission
     d'actions
     par une filiale   (1 489 322)            -    (1 489 322)            -
    Gain de change
     résultant de
     l'émission
     d'actions
     par une filiale     (185 270)            -      (185 270)            -
    Part des
     actionnaires
     sans contrôle       (371 968)            -      (371 968)            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte nette         1 998 452     1 931 965     4 801 262     3 125 048
    Déficit à la fin   16 002 630     6 065 110    16 002 630     6 065 110

    Perte nette par
     action ordinaire
     et diluée               0.08 $        0.08 $        0.19 $        0.13 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les chiffres comparatifs des six premiers mois et du deuxième trimestre
de 2008 ont été retraités pour refléter l'application rétroactive du chapitre
3064 portant sur la radiation des frais de pré-exploitation reportés (se
référer à la rubrique "Application rétroactive du chapitre 3064" de la section
"Principales conventions comptables").
    Les produits d'exploitation de la Société se sont élevés à 258 061 $ et
429 437 $ respectivement pour le deuxième trimestre et le premier semestre de
l'exercice 2009, comparativement à néant pour les périodes correspondantes de
l'exercice précédent. Ces produits proviennent des revenus d'abonnement et
d'installations générés par les abonnés. Les revenus mensuels générés par les
abonnés se sont élevés à 52 euros (84 $) en moyenne durant le deuxième
trimestre. Au 30 juin 2009, la Société comptait 1 091 clients raccordés à son
réseau.
    Les charges d'exploitation, incluant les charges directes, du deuxième
trimestre et du premier semestre de l'exercice 2009 ont augmenté de 1 153 001
$ et de 2 077 788 $ respectivement comparativement aux périodes
correspondantes de l'exercice précédent, pour s'établir à 3 467 772 $ et 5 617
171 $. L'augmentation est principalement imputable à l'accroissement des
activités de la Société qui s'est traduit notamment, pour le premier semestre
de l'exercice 2009 en comparaison avec le premier semestre de l'exercice
précédent, par une augmentation de 1 116 285 $ des charges directement reliées
à la prestation de services aux abonnés (comprenant les redevances de
programmation télévisuelle et les coûts de location de capacité de
transmission outremer) et par une augmentation de 420 425 $ des salaires et
charges sociales résultant de l'ajout de personnel dans les services de
surveillance et de maintenance du réseau, de vente et marketing, du service à
la clientèle, des finances et de l'administration, pour soutenir les
opérations à la Réunion. Au 30 juin 2008, la Société n'avait pas encore
raccordé ses premiers abonnés. De plus, les honoraires professionnels de la
Société se sont accrus de 944 426 $ au cours du premier semestre de l'exercice
2009 par rapport au premier semestre de l'exercice précédent en raison
principalement des honoraires reliés à la conclusion d'un financement par
dette pouvant atteindre 13 millions d'euros au cours du deuxième trimestre de
2009.
    La charge d'amortissement du deuxième trimestre et du premier semestre de
l'exercice 2009 s'est établit à 564 855 $ et 1 104 909 $ respectivement,
comparativement à 1 045 $ et 1 705 $ pour les périodes correspondantes de
l'exercice précédent. La Société a commencé à amortir les immobilisations
corporelles et les actifs incorporels situés à la Réunion à partir d'octobre
2008 afin d'apparier la charge d'amortissement avec le début de la
comptabilisation des produits d'exploitation aux résultats de l'exercice.
    Compte tenu de la hausse des charges d'exploitation et d'amortissement,
la perte d'exploitation du deuxième trimestre de l'exercice 2009 s'est accrue
de 1 458 750 $ pour atteindre 3 774 566 $, comparativement au trimestre
correspondant de l'exercice précédent. La perte d'exploitation du premier
semestre de l'exercice 2009 s'est accrue de 2 751 555 $ pour atteindre 6 292
643 $, comparativement au semestre correspondant de l'exercice précédent.
    Au cours du deuxième trimestre et du premier semestre de l'exercice 2009,
les charges financières ont augmenté respectivement de 313 672 $ et de 580 031
$ comparativement aux périodes correspondantes de l'exercice 2008, pour se
chiffrer à 365 080 $ et 655 866 $. Ces hausses sont attribuables
principalement aux intérêts et frais de commissions sur l'endettement bancaire
de 108 321 $ et de 309 372 $ encourus au cours du deuxième trimestre et du
premier semestre respectivement, aux intérêts et frais d'engagement de 187 207
$ sur l'emprunt à terme garanti de premier rang conclu en avril 2009, et aux
intérêts sur les comptes en souffrance auprès de fournisseurs internationaux
de matériels de réseau. Les produits d'intérêt ont diminué de 26 914 $ et de
121 376 $ au cours du deuxième trimestre et du premier semestre
comparativement aux périodes correspondantes de l'exercice précédent en raison
de l'existence d'un excédent de trésorerie durant le premier semestre de 2008
et de la baisse marquée des taux d'intérêt durant l'exercice en cours. Le gain
de change a diminué de 313 711 $ et de 269 813 $ respectivement au cours du
deuxième trimestre et du premier semestre de l'exercice 2009 en raison d'un
gain de change important réalisé sur la trésorerie libellée en euros détenue
par Intercâble ICH Inc. durant le premier semestre de 2008, résultat d'une
appréciation inhabituelle de 10% de l'euro par rapport au dollar canadien
entre le 31 décembre 2007 et le 30 juin 2008.
    La filiale de la Société, Intercâble Africa Ltd, a émis au cours du
deuxième trimestre de l'exercice 2009, 352 222 actions ordinaires en vertu
d'un placement privé en actions pour un produit brut de 6 000 102 euros (9 339
160 $). La Société-mère Intercâble ICH Inc. a souscrit pour 54 721 actions
ordinaires alors que les actionnaires sans contrôle ont souscrit pour 297 501
actions ordinaires dans le cadre de ce placement privé. A la suite de cette
émission d'actions, la participation d'Intercâble ICH Inc. dans Intercâble
Africa Ltd est passée de 100% à 55,5%, entrainant un gain sur dilution non
récurrent de 1 489 322 $ et la constatation d'un gain de change de 185 270 $
représentant la fraction du gain de change cumulé au titre des autres éléments
du résultat étendu résultant de la réduction de l'investissement net de la
Société dans la filiale Intercâble Africa Ltd.
    La perte attribuable à la part des actionnaires sans contrôle s'est
chiffrée à 371 968 $ durant le deuxième trimestre et le premier semestre de
l'exercice 2009 et représente la participation de 44,5% des actionnaires sans
contrôle dans la perte nette consolidée d'Intercâble Africa Ltd subie entre la
date de l'émission d'actions par Intercâble Africa Ltd et le 30 juin 2009.
    La perte nette s'est établie à 1 998 452 $ pour le deuxième trimestre de
l'exercice 2009, soit 0,076$ par action, comparativement à 1 931 965 $ sur une
base retraitée pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, soit
0,078 $ par action. Pour le premier semestre de l'exercice 2009, la perte
nette s'est élevée à 4 801 262 $, soit 0,188 $ par action, comparativement à 3
125 048 $ pour le premier semestre de l'exercice précédent, soit 0,126 $ par
action. La Société ne comptabilise pas l'avantage fiscal relié aux pertes
fiscales dans ses états financiers consolidés.

    
    FLUX DE TRESORERIE ET LIQUIDITES

    L'analyse sommaire des flux de trésorerie est présentée dans le tableau
suivant :

    FLUX DE TRESORERIE ET LIQUIDITES

                            Trois mois terminés           Six mois terminés
                                    les 30 juin                 les 30 juin
                      --------------------------- ---------------------------
    En $ canadien            2009          2008          2009          2008
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                      (retraité)                  (retraité)
    Activités
     d'exploitation
    Flux de trésorerie
     provenant de
     l'exploitation    (3 480 156)   (1 979 781)   (5 742 913)   (3 172 204)
    Variation des
     éléments hors
     caisse liés à
     l'exploitation         2 013       261 489       872 432      (289 179)
    -------------------------------------------------------------------------
                       (3 478 143)   (1 718 292)   (4 870 481)   (3 461 383)
    Activités
     d'investissement  (2 427 946)   (4 152 745)   (3 541 584)   (8 493 721)
    Activités de
     financement        9 581 135       786 430    11 901 138     1 911 970
    Incidence des
     écarts de taux
     de change sur
     la trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie           398 953       360 158       448 394       506 213
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation nette de
     la trésorerie et
     des équivalents
     de trésorerie      4 073 999    (4 724 449)    3 937 468    (9 536 921)
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie au
     début                 43 515     7 937 917       180 046    12 750 389
    -------------------------------------------------------------------------
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie à la
     fin                4 117 514     3 213 468     4 117 514     3 213 468
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Activités d'exploitation

    Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2009, les sorties de fonds liées
à l'exploitation se sont élevées à 3 480 156 $, soit une augmentation de 1 500
375 $ par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent, laquelle est
principalement imputable à l'augmentation de la perte d'exploitation et des
charges financières. En contrepartie, les variations des éléments hors caisse
du fonds de roulement liées à l'exploitation ont généré des rentrées de fonds
de 2 013 $ durant le deuxième trimestre de l'exercice 2009, comparativement à
des rentrées de fonds de 261 489 $ pour le trimestre correspondant de
l'exercice précédent. Cette baisse des rentrées de fonds s'explique
essentiellement par la réduction importante des créditeurs et des charges à
payer au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2009 par rapport à une
augmentation au cours du deuxième trimestre de l'exercice précédent,
contrebalancée par une diminution des débiteurs durant le deuxième trimestre
de l'exercice 2009 résultant principalement du recouvrement des taxes sur la
valeur ajoutée par la filiale Intercâble Réunion S.A.S.
    Pour le premier semestre de l'exercice 2009, les sorties de fonds liées à
l'exploitation se sont élevées à 5 742 913 $, soit une augmentation de 2 570
709 $ par rapport au premier semestre de l'exercice précédent, laquelle est
principalement imputable à l'augmentation de la perte d'exploitation et des
charges financières. En contrepartie, les variations des éléments hors caisse
du fonds de roulement liées à l'exploitation ont généré des rentrées de fonds
de 872 432 $ durant le premier semestre de l'exercice 2009, comparativement à
des sorties de fonds de 289 179 $ pour le semestre correspondant de l'exercice
précédent. Cette hausse s'explique essentiellement par la diminution des
débiteurs résultant principalement du recouvrement durant le deuxième
trimestre de l'exercice 2009 des taxes sur la valeur ajoutée par la filiale
Intercâble Réunion S.A.S., l'augmentation des créditeurs et des charges à
payer par rapport à une diminution au cours du semestre de l'exercice
précédent, contrebalancés par une augmentation des charges payées d'avance par
rapport à une diminution durant le premier semestre de l'exercice précédent.

    Activités d'investissement

    Au deuxième trimestre de l'exercice 2009, les activités d'investissement
ont totalisé 2 427 946 $, en baisse de 1 724 799 $ par rapport au montant de 4
152 745 $ du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette diminution
s'explique principalement par le report des décisions d'achats de matériels et
d'équipements de réseau et le ralentissement des travaux de construction du
réseau en attente de la conclusion du financement à long-terme en avril et en
juin 2009. Les activités d'investissement durant le deuxième trimestre de
l'exercice 2009 reflètent essentiellement la construction et le raccordement
des foyers et des commerces dans les communes de St-Pierre et de La
Possession, les installations chez les clients et les achats des équipements
et les travaux nécessaires au déploiement de la tête de réseau secondaire à
St-Pierre.
    Au premier semestre de l'exercice 2009, les activités d'investissement
ont totalisé 3 541 584 $, en baisse de 4 952 137 $ par rapport au montant de 8
493 721 $ du semestre correspondant de l'exercice précédent. Cette diminution
s'explique principalement par le report des décisions d'achats de matériels et
d'équipements de réseau et le ralentissement des travaux de construction du
réseau durant les quatre premiers mois de l'exercice 2009 en attente de la
conclusion du financement à long-terme en avril et en juin 2009, et par les
investissements importants réalisés au cours du premier semestre de l'exercice
2008 au niveau de la tête de réseau principale, des systèmes d'information et
des appareils résidentiels. Les activités d'investissement durant le premier
semestre de l'exercice 2009 reflètent essentiellement la construction et le
raccordement des foyers dans les communes de St-Paul, St-Pierre et de La
Possession, les installations chez les abonnés et les achats des équipements
et les travaux nécessaires au déploiement de la tête de réseau secondaire à
St-Pierre.

    Activités de financement

    Les flux de trésorerie nets, correspondant à la somme des sorties de
fonds liées aux activités d'exploitation et d'investissement, se sont chiffrés
à 5 906 089 $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2009, comparativement à
5 871 037 $ pour le deuxième trimestre de l'exercice précédent.
    Les flux de trésorerie nets du deuxième trimestre de l'exercice 2009 ont
été financés par des activités de financement totalisant 9 581 135 $,
provenant principalement de l'émission d'un emprunt à terme garanti de premier
rang de 9 645 000 $, de l'émission d'actions par la filiale Intercâble Africa
Ltd pour un produit net de 7 572 936 $ et par l'émission d'actions de la
Société-mère pour un produit net de 1 474 124 $, partiellement contrebalancés
par le remboursement de la totalité du prêt-relais au montant de 7 032 813$,
de la diminution de 2 045 025 $ des créditeurs et des crédits reportés liés
aux immobilisations corporelles et des remboursements de 33 087$ sur la dette
à long-terme découlant d'un contrat de location-acquisition. En comparaison,
les flux de trésorerie nets du deuxième trimestre de l'exercice 2008 ont été
financés principalement par l'excédent de trésorerie et par l'augmentation de
817 086 $ des créditeurs liés aux immobilisations corporelles.
    Pour le premier semestre de l'exercice 2009, les flux de trésorerie nets
négatifs se sont chiffrés à 8 412 065 $ et ont été financés par des activités
de financement totalisant 11 901 138 $, provenant principalement de l'émission
d'un emprunt à terme garanti de premier rang de 9 645 000 $, de l'émission
d'actions par la filiale Intercâble Africa Ltd pour un produit net de 7 572
936 $ et par l'émission d'actions de la Société-mère pour un produit net de 1
474 124 $, partiellement contrebalancés par le remboursement du prêt-relais au
montant de 4 798 438 $, de la diminution de 1 926 440 $ des créditeurs et des
crédits reportés liés aux immobilisations corporelles et des remboursements de
66 045 $ sur la dette à long-terme découlant d'un contrat de
location-acquisition. En comparaison, les flux de trésorerie nets négatifs de
11 955 104 $ du premier semestre de l'exercice 2008 ont été financés
principalement par l'excédent de trésorerie et par l'augmentation de 1 971 381
$ des créditeurs liés aux immobilisations corporelles.
    Au cours du deuxième trimestre et du premier semestre de l'exercice 2009,
la Société a généré, compte tenu des activités de financement et des
incidences des écarts de taux de change provenant de la conversion des comptes
des filiales étrangères autonomes, une rentrée nette de trésorerie et des
équivalents de trésorerie de 4 073 999 $ et de 3 937 468 $ respectivement,
comparativement à une utilisation nette de trésorerie et des équivalents de
trésorerie de 4 724 449 $ et de 9 536 921$.

    
    SITUATION FINANCIERE

    Analyse de la variation des éléments du bilan

    POINTS SAILLANTS DU BILAN
                                                      30 juin   31 décembre
    En $ canadien                                        2009          2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Trésorerie et équivalent de trésorerie          4 117 514       180 046
    Actif à court-terme                             5 263 439     1 882 452
    Immobilisations et actifs incorporels          23 546 328    22 157 099
    Total de l'actif                               28 809 766    24 039 551

    Endettement bancaire                                    -     5 113 800
    Autre passif à court-terme                      4 693 769     6 308 808
    Dette à long-terme                             10 754 901     1 130 730
    Part des actionnaires sans contrôle             5 990 717             -
    Capital-actions                                15 614 078    14 143 029
    Autres éléments du résultat étendu cumulé         578 961     1 359 207
    Déficit                                       (16 002 630)  (11 201 368)
    Avoir des Actionnaires                          7 098 355    11 205 739
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Depuis le 31 décembre 2008, la trésorerie et les équivalents de
trésorerie, les immobilisations corporelles, l'endettement bancaire, les
créditeurs et charges à payer, la dette à long terme, la part des actionnaires
sans contrôle, le capital-actions, le déficit et les autres éléments du
résultat étendu cumulé ont subis les plus importantes variations.
    L'augmentation de 9 624 171$ de la dette à long terme découle
principalement de l'émission au cours du deuxième trimestre par la filiale
Intercâble Africa Ltd d'un emprunt à terme garanti de premier rang de 9 645
000 $ d'une durée de six ans. L'augmentation de 1 471 049 $ du capital-actions
découle d'une nouvelle émission d'actions de la Société-mère au cours du
deuxième trimestre. L'augmentation de 5 990 717 $ de la part des actionnaires
sans contrôle découle d'une émission d'actions de la filiale Intercâble Africa
Ltd à des actionnaires sans contrôle durant le deuxième trimestre et
représente une participation de 44.5% dans la valeur nette comptable
d'Intercâble Africa Ltd lors de l'émission d'actions, déduction faite des
résultats consolidés de la filiale et de la variation du gain de change latent
au titre des autres éléments des résultats étendus depuis l'émission
d'actions. Ces nouveaux financements ont essentiellement permis de rembourser
en totalité l'endettement bancaire dont le solde s'établissait à 5 113 800 $
au 31 décembre 2008, de réduire les soldes dus aux créditeurs et les charges à
payer, notamment aux fournisseurs de matériels et d'équipements de réseau,
d'engager de nouvelles dépenses en immobilisations et de dégager un excédent
de trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 4 117 514 $ au 30 juin 2009.
L'augmentation de 1 389 229 $ des immobilisations et des actifs incorporels
est principalement imputable aux acquisitions de 3 541 584 $ durant le premier
semestre en vue de l'expansion du réseau de câblodistribution à la Réunion,
partiellement compensé par la dépense d'amortissement de 1 104 909$ et par une
dépréciation de l'euro par rapport au dollar canadien de l'ordre de 5%. En
conséquence de la conclusion des financements à long terme, le fonds de
roulement de la Société s'est nettement amélioré durant le premier semestre,
passant d'un solde déficitaire de 9 681 559 $ à un solde positif de 430 915 $.
    La diminution de 4 107 384 $ de l'avoir des actionnaires au 30 juin 2009
résulte principalement de la perte nette de 4 801 262 $ constatée au cours du
premier semestre de l'exercice 2009, d'une diminution de 780 246 $ des autres
éléments du résultat étendu cumulé, partiellement compensée par une émission
d'actions de la Société-mère nette des frais d'émission de 1 471 049 $. La
variation des autres éléments du résultat étendu cumulé est expliquée sous la
rubrique "Effet des taux de change".

    L'effet des taux de change

    La Société utilise l'euro comme devise fonctionnelle de ses filiales
étrangères autonomes à l'île de la Réunion (Intercâble Réunion S.A.S) et à
l'île Maurice (Intercâble Africa Ltd), et le dollar canadien comme devise
fonctionnelle de la Société-mère Intercâble ICH Inc. La monnaie de
présentation des états financiers consolidés est le dollar canadien. Compte
tenu de la prépondérance des activités des filiales par rapport à celles de la
Société-mère, la Société est exposée aux risques de change reliés à la
fluctuation de la valeur de l'euro par rapport au dollar canadien. Le taux de
change utilisé pour convertir en dollar canadien les éléments d'actifs et de
passifs de ses filiales libellés en euro s'établissait à 1,624 $ l'euro au 30
juin 2009 par rapport à un taux de 1,7046 $ l'euro utilisé au 31 décembre
2008. Les taux de change moyens utilisés au cours du deuxième trimestre et du
premier semestre de l'exercice 2009 pour convertir en dollar canadien les
produits et les charges des filiales s'établissaient à 1,59 et 1,6075 $ l'euro
respectivement, comparativement à 1,58 $ et 1,542 $ l'euro pour les périodes
correspondantes de l'exercice 2008.
    Les gains et les pertes de change latents découlant de la conversion des
comptes des filiales autonomes sont inclus dans les autres éléments du
résultat étendu cumulé présenté comme élément distinct de l'avoir des
actionnaires, et seront inclus dans les résultats seulement au moment de la
réduction de l'investissement net dans les filiales autonomes. L'émission
d'actions par la filiale Intercâble Africa Ltd durant le deuxième trimestre de
l'exercice 2009 a résulté en la réduction de l'investissement net de la
Société-mère dans sa filiale, entraînant la réalisation d'un gain de change de
185 270 $ dans les résultats consolidés. En outre, les autres éléments du
résultat étendu ont été impactés par une perte de change non réalisée de 780
246 $, déduction faite de la part des actionnaires sans contrôle de 279 071 $,
provenant d'une dépréciation d'environ 5% de l'euro par rapport au dollar
canadien entre le 31 décembre 2008 et le 30 juin 2009.
    Afin d'estimer la sensibilité à une variation du taux de change, une
appréciation (dépréciation) de 5% de la valeur de l'euro par rapport au dollar
canadien au 30 juin 2009, toutes choses demeurant égales par ailleurs, aurait
augmenté (diminué) les autres éléments du résultat étendu d'environ 400 000 $.

    FINANCEMENT ET CONTINUITE D'EXPLOITATION

    Financement à court terme

    La Société a bénéficié au cours du premier semestre de l'exercice 2009 de
prêts-relais garantis conclus avec MCB, une banque affiliée à MCB Equity Fund
Ltd, actionnaire et initié de la Société, totalisant 4 500 000 euros (7 308
000 $) pour lui permettre de poursuivre ses opérations et le déploiement de
son réseau et de s'acquitter de ses obligations à court terme. Ces
prêts-relais ont porté intérêt au taux LIBOR 3 mois plus une marge de 7% et
devaient être remboursés en priorité à même les fonds levés dans le cadre des
financements à long terme conclus au cours du deuxième trimestre de l'exercice
2009. Au 30 juin 2009, la Société avait remboursé la totalité des sommes dues
en vertu des ententes de prêts-relais, conformément aux termes de la
convention d'emprunt à terme garanti de premier rang.

    Financements à long terme

    Le 5 février 2009, la Société a créé une filiale en propriété exclusive,
Intercâble Africa Ltd ("ICA"), une Société privée à capital limité située à
l'Ile Maurice, afin de faciliter un financement par dette et un placement
privé en actions. Le 19 mars 2009, toutes les actions que détenait Intercâble
ICH Ltd ("ICH") dans Intercâble Réunion S.A.S ("ICR") ont fait l'objet d'une
convention de transfert libre d'impôt en vertu de laquelle ICA a acquis de ICH
toutes les actions du capital social de ICR en échange d'une participation de
100% de ICH dans le capital de ICA. A la suite du transfert, ICR est devenue
une filiale en propriété exclusive de ICA, elle-même une filiale en propriété
exclusive de ICH. Cette transaction n'affectera pas les normes de
consolidation de la Société, notamment à l'égard de la conversion des devises
d'une filiale étrangère autonome. La création d'ICA vise également à explorer,
dans le futur, d'éventuelles opportunités d'investissement de réseaux de
télécommunications à large bande sur le continent africain.
    Le 27 avril 2009, la Société a conclu par l'entremise de ICA un emprunt à
terme garanti de premier rang d'un montant pouvant atteindre 13 millions
d'euros (approximativement 21,1 millions $) avec un groupe de prêteurs
comprenant Absa Bank Ltd (par leur division Absa Capital) et MCB. Les montants
d'engagements par Absa Bank Ltd et MCB sont de 10 millions d'euros et de 3
millions d'euros respectivement. Les versements en vertu de l'emprunt à terme
sont disponibles par tranches de 6 millions, 4 millions et 3 millions d'euros
en avril, juillet et octobre 2009 respectivement sous réserve de l'atteinte de
certains engagements financiers et opérationnels. La Société a rencontré
toutes les conditions sous-jacentes au premier versement de 6 millions d'euros
qui a eu lieu le 27 avril 2009. L'emprunt à terme prévoit des frais
d'arrangement et d'engagement, porte intérêt au taux annuel LIBOR 6 mois plus
7% payable semestriellement, et est garanti en premier rang par la totalité
des actions de ICA détenues par la Société et par une sûreté sur l'ensemble
des actifs des filiales de la Société. L'emprunt à terme est remboursable en
totalité le 27 avril 2015. Des remboursements anticipés peuvent être
effectuées sujet à un remboursement minimum de 1 million d'euros et sous
réserve d'une pénalité égale à 2% du montant remboursé, si le remboursement a
lieu au cours des 2 premières années de la date de la signature de l'entente,
majorée des coûts de rupture, le cas échéant. Des cas de remboursements
anticipés obligatoires advenant certaines circonstances sont également prévus.
L'emprunt à terme est assujetti au paiement, lors du remboursement final, d'un
frais de 5,25% du montant de l'emprunt payable sous la forme d'actions de ICA
à être émises à une valeur réputée de 17,035 euros par action, soit
l'équivalent de 0,35 $ par action ordinaire d'Intercâble ICH Inc. Le
remboursement final équivaut, sur une base pro forma, à une dilution d'environ
3.1% de la participation d'Intercâble ICH Inc. dans ICA au 30 juin 2009.
L'emprunt à terme contient certaines clauses restrictives notamment en ce qui
concerne les activités et les investissements de la Société, les financements
futurs et le versement de dividendes. La Société a délibérément demandé aux
prêteurs de retarder le deuxième versement de 4 millions d'euros compte tenu
de sa situation de trésorerie. En date du 28 août 2009, la Société avait
rencontré toutes les conditions nécessaires pour le deuxième versement, lequel
devrait être effectué en septembre 2009.
    Le 2 juin 2009, la Société-mère a conclu un placement privé en actions de
1 538 063 $, déduction faite des frais d'émission de 63 939 $, en vertu duquel
un total de 4 394 467 unités ont été émises à un prix de 0,35 $ par unité.
Chaque unité consiste en une action ordinaire et un bon de souscription d'ICH.
Chaque bon de souscription permet à son porteur d'acquérir une action
ordinaire d'ICH au prix de 1,50 $ à tout moment jusqu'au 4 avril 2010. Un des
actionnaires institutionnels et initié de la Société détenant plus de 10 % des
actions ordinaires en circulation d'ICH avant le placement privé, MCB Equity
Fund Ltd, ainsi qu'un actionnaire agissant de concert avec ce dernier,
Commercial Holding Co. Ltd, ont souscrit pour un total de 1 883 756 unités
dans le cadre de ce placement pour un produit brut de 659 315 $. La Société a
utilisé 1 450 926 $ du produit de cette émission pour acquérir 54 721 actions
d'ICA au prix de 17,035 euros par action.
    Le 11 juin 2009, la filiale ICA a conclu un placement privé en actions de
5 067 930 euros (environ 7 888 000 $), déduction faite des frais d'émission de
315 296 $, en vertu duquel un total de 297 501 actions d'ICA ont été émises à
un prix de 17,035 euros par action, soit un prix par action équivalant à 0,35
$ par action d'ICH. Un des actionnaires institutionnels et initié de la
Société détenant plus de 10 % des actions ordinaires en circulation d'ICH
avant le placement privé, MCB Equity Fund Ltd, ainsi qu'un actionnaire
agissant de concert avec ce dernier, Commercial Holding Co. Ltd, ont souscrit
pour un total de 96 969 actions dans le cadre de ce placement privé pour un
produit brut de 1 651 800 euros (environ 2 571 000 $). L'autre partie à ce
placement privé est Absa Capital (une division d'Absa Bank Limited) qui a
souscrit un total de 200 532 actions d'ICA pour un produit brut de 3 416 063
euros (environ 5 317 000 $). Après avoir donné effet au placement privé en
actions dans ICA, la participation d'ICH dans ICA est passée de 100% à 55.5%.
Les autres actionnaires dans ICA sont Absa Capital (30%), MCB Equity Fund Ltd
(10,4%) et Commercial Holding Co. Ltd (4,1%). La Société a signé une
convention d'actionnaires avec les autres actionnaires d'ICA, laquelle prévoit
des dispositions concernant notamment le financement futur d'ICA et des droits
de premier refus, de préemption et de suite concernant les actions d'ICA.
    MCB Investment Services Ltd. ("MCBIS"), une société affiliée à MCB Equity
Fund Ltd., a agi à titre d'agent de la Société relativement à la conclusion de
l'emprunt à terme garanti de 13 millions d'euros et du placement privé en
actions combiné de 6 millions d'euros dans ICA, pour des financements totaux
en dette et en actions de 19 millions d'euros. A la clôture du placement privé
en actions le 11 juin 2009, la Société a payé à MCBIS des frais de 450 000
euros (environ 723 000 $), représentant approximativement 2,37 % du montant
total des financements en dette et en actions. En outre, des frais
d'arrangement de l'emprunt à terme et des frais d'agent de 140 000 euros
(environ 225 000 $) ont été versés à MCB, une société affiliée à MCB Equity
Fund Ltd.
    L'emploi prévu et réalisé du produit tiré des financements à long terme
décrits précédemment se détaille comme suit en date du 30 juin 2009 :

    
    Emprunt à terme garanti de premier rang             Prévu       Réalisé
    ---------------------------------------             -----       -------
      Honoraires professionnels et autres frais
       d'émission                                      700 000       690 532
      Remboursement de l'endettement bancaire        2 285 000     2 225 769
      Déploiement du réseau et autres activités
       d'investissement                              3 996 000     3 791 296
      Opérations, frais généraux et fonds de
       roulement                                     2 664 000     2 362 782
      Excédent de trésorerie et équivalent de
       trésorerie                                            -       574 622
                                                   --------------------------
                                                     9 645 000     9 645 000

    Emission d'actions
    ------------------
      Frais d'agent et autres frais d'émission         900 000       875 422
      Remboursement de l'endettement bancaire        5 140 000     5 007 981
      Déploiement du réseau et autres activités
       d'investissement                              2 031 777             -
      Opérations, frais généraux et fonds de
       roulement                                     1 354 518             -
      Excédent de trésorerie et équivalent de
       trésorerie                                            -     3 542 892
                                                   --------------------------
                                                     9 426 296     9 426 296
    

    Conformément à la convention de l'emprunt à terme garanti de premier
rang, la Société a remboursé une partie de l'endettement bancaire lors de la
conclusion de l'emprunt à terme, et remboursé le solde de l'endettement
bancaire à même le produit de l'émission d'actions par la filiale Intercâble
Africa Ltd. Le solde des produits nets des financements en dette et en actions
serviront à financer le déploiement du réseau et le fonds de roulement de la
Société.

    Continuité d'exploitation

    D'importants investissements en capital seront requis afin de poursuivre
le déploiement du réseau au-delà de 2009 et de financer les pertes anticipées
d'exploitation jusqu'à l'atteinte d'une masse critique d'abonnés permettant de
générer des flux nets de trésorerie positifs. La direction de la Société
compte travailler étroitement avec ses actionnaires et partenaires actuels
afin de faire de la recherche de nouveaux financements une priorité pour 2009.
Il n'y a aucune garantie que la Société puisse mener à bien de tels
financements. En conséquence, la poursuite des activités de la Société dépend
de sa capacité à obtenir des sources additionnelles de financement en 2009 et
l'appui continu de ses actionnaires et de ses fournisseurs. Les états
financiers consolidés ont été préparés sur la base de la continuité
d'exploitation selon laquelle la Société sera en mesure de réaliser ses actifs
et de s'acquitter de ses obligations et engagements dans le cours normal de
ses activités. Les états financiers n'ont pas subi les redressements au niveau
de la valeur des actifs et des passifs qui seraient nécessaires si la Société
ne parvenait pas à obtenir le financement nécessaire à la poursuite de ses
activités.

    PRINCIPAUX FACTEURS DE RISQUE ET D'INCERTITUDE

    Les activités de la Société sont exposées à divers facteurs de risques et
d'incertitude qui sont susceptibles d'avoir une incidence importante sur sa
capacité de réaliser la stratégie et les objectifs de croissance, la situation
financière et les résultats d'exploitation. Ces facteurs comprennent, sans y
être limités :

    
    - Le risque de liquidité, se traduisant par la capacité incertaine de la
      Société de pouvoir obtenir le financement nécessaire afin de poursuivre
      le déploiement du réseau jusqu'à l'atteinte d'un seuil critique
      d'abonnés;
    - La conjoncture financière défavorable actuelle, entrainant une
      diminution de la disponibilité des capitaux sur les marchés financiers;
    - la disponibilité et les coûts de l'accès à des infrastructures
      appartenant à des tiers, dont certains offrent des services concurrents
      à ceux de la Société;
    - le règlement incertain du conflit avec France Télécom sur l'utilisation
      de leurs infrastructures, et les répercussions financières qui
      pourraient en découler;
    - les risques reliés aux conditions de marché et économiques à la
      Réunion;
    - les effets de la concurrence vive dans le secteur des
      télécommunications à la Réunion exercée par des entreprises dont la
      capacité financière est supérieure à celle de la Société;
    - L'évolution de technologies concurrentes à celle de la Société, dont
      les technologies du sans-fil et du FTTH ("fiber to the home");
    - le risque de crédit, ou l'incapacité des clients à honorer leurs
      engagements contractuels;
    - la disponibilité, les délais de livraison et le coût des matériels et
      des équipements de réseau;
    - la dépendance à l'égard de certains fournisseurs clés de matériels et
      des équipements de réseau;
    - la capacité de la Société à réaliser avec succès son plan stratégique
      et à réaligner avec succès ses ressources et ses processus en réponse à
      des facteurs externes non prévus;
    - la capacité de la Société à lancer, au moment opportun, des nouveaux
      produits et services attractifs pour les consommateurs de la Réunion;
    - les modifications qui peuvent être apportées à la réglementation et à
      la législation fiscale;
    - l'incertitude reliée à l'éligibilité du programme de défiscalisation;
    - l'incidence des fluctuations du dollar canadien par rapport aux autres
      devises et particulièrement l'euro;
    - l'incidence des modifications relatives aux taux d'intérêt;
    - l'incidence possible, sur les activités, de contingences et de
      situations d'urgence en matière de santé publique, d'évènements
      incontrôlables tels les Tsunami, les éruptions volcaniques, les
      tempêtes tropicales, les conflits internationaux, etc;
    - la mesure dans laquelle la Société prévoit et gère avec succès les
      risques inhérents aux facteurs qui précèdent.
    

    Nous prévenons nos lecteurs que la liste susmentionnée des facteurs
importants qui pourraient avoir une incidence sur nos résultats financiers
n'est pas exhaustive. Les investisseurs et autres personnes qui se fient à nos
déclarations prospectives pour prendre des décisions ayant trait à la Société
doivent tenir compte de ces facteurs de même que d'autres faits et
incertitudes. Bien que les déclarations prospectives contenues dans ce
document soient basées sur des hypothèses que la direction juge raisonnables
et sur l'information disponible en date du 28 août 2009, ces hypothèses
pourraient s'avérer inexactes. En conséquence, les résultats réels pourraient
différer, et de façon matérielle, des prévisions actuelles de la Société.

    A propos d'Intercâble

    Intercâble est une société de télécommunications canadienne qui recherche
les occasions d'affaires dans le secteur des télécommunications à large bande
sur le marché international. La stratégie commerciale d'Intercâble consiste à
privilégier les marchés qui sont mal desservis dans les secteurs des
télécommunications et du câble. Pour ce faire, Intercâble construit, au moyen
d'une technologie d'avant-garde, ses propres réseaux à large bande qu'elle
exploite afin d'offrir à peu de frais des services de câblodistribution, des
services Internet haute vitesse et des services de téléphonie de grande
qualité. La société cible les marchés i) dont le service de communication par
câble est inexistant ou restreint, ii) où il est possible d'installer des
câbles aériens et iii) qui jouissent d'un climat politique stable. La
direction est d'avis qu'à l'heure actuelle, c'est à l'Ile de la Réunion
qu'Intercâble pourrait connaître la croissance la plus importante.

    
    La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de
    réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la
    Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la
    pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.
    

    Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui
comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir
que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et
les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés
par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans la notice
annuelle datée du 8 juillet 2008 et énoncés dans les documents déposés par
Intercâble auprès des autorités réglementaires.




Renseignements :

Renseignements: veuillez consulter le site web d'Intercâble au
www.Intercable.ca ou contacter: Guy Laflamme, Président et chef de la
direction, (450) 582-7953, guylaflamme@Intercable.ca; Serge Dupuis,
Vice-président Finances, (450) 582-7953, sergedupuis@Intercable.ca

Profil de l'entreprise

INTERCABLE ICH INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.