Innergex énergie renouvelable inc.: résultats du premier trimestre de 2009 - Les revenus à la hausse grâce à une production d'énergie six fois plus importante



    
    - Revenus de 5,5 M$, comparativement à 1,0 M$ au T1 2008
    - Facilité de crédit rotative augmentée à 30 M$ et prolongée d'une année
    - 13,9 M$ de la portion à court terme de 16 M$ de la dette est remboursée
      au cours du premier trimestre
    - Kwoiek Creek, Montagne-Sèche, Gros-Morne I et II reçoivent leur
      approbation environnementale
    

    LONGUEUIL, QC, le 13 mai /CNW Telbec/ - Innergex énergie renouvelable
inc. (TSX : INE) (la "société"), chef de file canadien à titre de promoteur,
propriétaire et exploitant d'installations de production d'énergie
renouvelable, dévoile aujourd'hui ses résultats d'exploitation et financiers
pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2009.

    Une croissance importante des revenus de la société au cours du premier
    trimestre

    Au cours du premier trimestre de 2009, Innergex énergie renouvelable a
généré des revenus d'exploitation de 4,6 M$, lesquels ont largement contribué
aux revenus totaux de 5,5 M$. Ces résultats se comparent à des revenus
d'exploitation de 0,7 M$ et des revenus totaux de 1,0 M$ pour la même période
en 2008.
    Grâce à sa participation dans Glen Miller (8,0 MW) et dans les deux
nouvelles installations d'Umbata Falls (23 MW) et de Carleton (109,5 MW), la
société a produit 60 083 MWh au cours du premier trimestre 2009, alors qu'elle
avait produit 10 647 MWh au cours du trimestre correspondant en 2008. Cette
croissance importante résulte de la production d'énergie additionnelle des
installations d'Umbata Falls et de Carleton, les deux ayant été mises en
service commercial en novembre 2008. Au premier trimestre de 2008, la société
n'avait bénéficié que de la contribution de la centrale hydroélectrique de
Glen Miller.
    Comme l'indiquait Michel Letellier, président et chef de la direction de
la société : "La société a atteint un objectif important en augmentant
substantiellement sa puissance installée nette totale, qui est passée de 40 MW
à 95 MW à la fin de 2008. Nous nous attendons à une croissance additionnelle
atteignant une puissance installée nette totale de 150 MW lorsque les
nouvelles centrales d'Ashlu Creek et de Fitzsimmons Creek seront mises en
service commercial."

    La construction progresse à Ashlu Creek et à Fitzsimmons Creek

    La construction des deux nouvelles centrales de la société à Ashlu Creek
(49,9 MW) et à Fitzsimmons Creek (7,5 MW) progresse bien.

    Ashlu Creek : mise en service commercial prévue pour T4 2009.

    Au cours du premier trimestre de 2009, le projet d'Ashlu Creek a franchi
une étape importante avec l'achèvement du tunnel horizontal de 4,4 km. Le
creusement de l'axe vertical du tunnel de 120 m a débuté le 12 avril et
progresse comme prévu, étant complété à 95 %. Les travaux sont également
terminés en ce qui concerne les chemins d'accès, les lignes de transmission,
le poste de raccordement, l'évacuateur de crues d'urgence et le déversoir en
enrochement. Les activités de construction de la prise d'eau, du purgeur et de
la centrale sont presque terminées et la fabrication de l'équipement est
complétée.
    Le 4 mars 2009, le gouvernement fédéral a confirmé que le projet d'Ashlu
Creek recevra des paiements incitatifs en vertu de l'Initiative écoENERGIE, et
ce, à compter de la mise en service commercial et sous réserve que certaines
conditions soient remplies. L'Initiative écoENERGIE prévoit un paiement
incitatif de 10 $ par MWh produit au cours des dix premières années
d'exploitation. La société estime que les paiements incitatifs contribueront à
une croissance du BAIIA d'environ 2,5 M$ par année, au cours des dix premières
années d'exploitation.

    Fitzsimmons Creek : mise en service commercial prévue pour T4 2010.

    Le projet de Fitzsimmons Creek progresse conformément aux plans et au
budget. Les chemins d'accès sont complétés à environ 45 %, la conduite forcée
à environ 30 %, les batardeaux à environ 66 % et l'évacuateur de crues
d'urgence à environ 85 %. L'excavation du site de la centrale hydroélectrique
se poursuit également.
    Le 24 mars 2009, la société a obtenu d'une institution financière
canadienne un engagement ferme visant un accord de financement lié au projet
de Fitzsimmons Creek. L'exécution de ce financement est assujettie à un
processus de syndication.
    Le projet Fitzsimmons Creek est admissible au Programme d'offre standard
de BC Hydro, dans le cadre duquel la société prévoit signer un CAE avec BC
Hydro. La société estime aussi que le projet Fitzsimmons Creek sera admissible
à l'Initiative écoENERGIE, qui offre des paiements incitatifs de 10 $ par MWh
produit au cours des dix premières années d'exploitation.

    Quatre projets en développement reçoivent leur approbation
    environnementale au premier trimestre 2009

    En février 2009, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement du
Québec ("BAPE") rendait public son rapport relatif aux audiences sur les
projets éoliens de Montagne-Sèche et de Gros Morne I et II, tenues en
septembre, et dans lequel il recommande quelques ajustements que la société
évalue de près. Dans l'ensemble, le rapport du BAPE est satisfaisant pour la
société et sa publication, effectuée plus tôt que prévu, constitue une étape
importante dans le développement de ces projets éoliens.
    La mise en service commercial des projets éoliens de Montagne-Sèche
(58,5MW) et de Gros Morne I (100,5 MW) est prévue pour 2011 alors que l'on
s'attend à une mise en service commercial en 2012 pour Gros-Morne II.
    Le 19 mars 2009, le projet hydroélectrique Kwoiek Creek (49,9 MW) a
franchi une étape importante en recevant le certificat lié à l'étude d'impact
environnemental de la Colombie-Britannique. Dans son rapport, l'Environmental
Assessment Office de C.-B. conclut qu'il est peu probable que le projet ait un
impact nuisible significatif, étant donné les mesures d'atténuation et les
engagements conditionnels à l'obtention du certificat, et que le projet est
susceptible de générer des retombées économiques positives substantielles,
tant à l'échelle locale que régionale. La construction du projet
hydroélectrique de Kwoiek Creek doit débuter dès la période d'obtention des
permis terminée et une fois le financement du projet dûment complété. La mise
en service commercial de la centrale de Kwoiek Creek est prévue en 2011.

    Remboursement de 13,9 M$ de dette pendant le premier trimestre 2009

    Au cours du premier trimestre de 2009, la société a remboursé deux
emprunts conclus avec ses prêteurs pour le projet de Carleton : a) un prêt de
7,3 M$ relatif au poste de raccordement d'Hydro-Québec TransEnergie ("HQT") et
(b) un prêt de 5,5 M$ relatif à la TPS et à la TVP. Le premier a été payé
après réception du remboursement par HQT relativement au poste de
raccordement, alors que le second a été payé après réception du remboursement,
par les organismes gouvernementaux, de la taxe fédérale sur les produits et
services et de la taxe de vente provinciale, payées lors de l'achat des
éoliennes. La société a également procédé au paiement de 1,1 M$ sur la dette à
long terme relative aux installations de Carleton et de Glen Miller.

    La société conclut une entente pour une facilité de crédit rotative de
    30 M$ et ajoute un prêteur à son syndicat de prêteurs

    Egalement au cours du premier trimestre de 2009, la société a conclu une
entente à l'égard d'une facilité de crédit rotative de 30 M$, pouvant être
utilisée pour des fins corporatives générales, incluant l'émission de lettres
de crédit relatives au développement à la construction et à l'exploitation des
projets de production d'électricité renouvelable. La Banque Laurentienne du
Canada se joint au syndicat de prêteurs qui se composait déjà de la Banque de
Montréal et de la Banque Toronto-Dominion.

    Evénements subséquents

    Le 30 avril 2009, Hydro-Québec a émis deux appels d'offres ("AO"), soit
le Bloc de 250 MW issu de projets autochtones et le Bloc de 250MW issu de
projets communautaires. La société poursuit l'évaluation de différents projets
éoliens et sera susceptible de déposer des soumissions dans le cadre de ces
deux AO.
    Les états financiers consolidés non vérifiés et le rapport de gestion de
la société peuvent être téléchargés du site Internet d'Innergex, à l'adresse :
www.innergex.com, ainsi que du site Internet de SEDAR, à l'adresse :
www.sedar.com.

    Innergex énergie renouvelable inc. est un chef de file à titre de
promoteur, propriétaire et exploitant de centrales hydroélectriques au fil de
l'eau et de parcs éoliens en Amérique du Nord. L'équipe de direction de la
société est impliquée au sein de l'industrie de l'énergie renouvelable depuis
1990. La société détient un portefeuille de projets incluant : i) des intérêts
dans trois projets en exploitation ayant une puissance installée nette totale
de 60.9 MW (puissance brute de 140.5 MW); ii) des intérêts dans deux projets
en construction et cinq projets en développement ayant une puissance installée
nette totale de 197.5 MW (puissance brute de 392.3 MW) ayant des contrats
d'achat d'électricité ou qui sont admissibles au Standing Offer Program offert
par la British Columbia Hydro and Power Authority; et iii) des projets
potentiels de plus de 1 600 MW (puissance totale estimée de plus de 1 800 MW).
Innergex énergie renouvelable inc. détient également une participation de
16,1% dans Innergex Energie, Fonds de revenu, une fiducie de revenu inscrite à
la Bourse de Toronto sous le symbole "IEF.UN", et agit en tant que son
gestionnaire en vertu de contrats de gestion à long terme. Innergex Energie,
Fonds de revenu détient 12 projets, tous en exploitation, d'une puissance
installée nette totale de 210 MW (puissance brute de 340 MW).

    Mise en garde au sujet des énoncés prospectifs

    En vue d'informer les actionnaires et les investisseurs éventuels sur les
perspectives d'avenir de la société, ce communiqué peut contenir des énoncés
prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières (les "énoncés
prospectifs"). Les énoncés prospectifs se reconnaissent généralement à
l'emploi de termes tels que "prévoir", "croire", "pouvoir", "plans",
"budgets", "estimer", "projeter", "planifier" et d'autres termes semblables
indiquant que certains événements se produiront. Ces énoncés prospectifs
expriment, en date du présent communiqué, les estimations, prévisions,
projections, attentes ou opinions de la société à l'égard d'événements ou de
résultats futurs. Ils sont assujettis à des risques connus et inconnus, à des
incertitudes et à d'autres facteurs importants, de sorte que les résultats ou
le rendement réel de la société pourraient différer sensiblement des résultats
ou du rendement prévisionnels exprimés ou présentés dans de tels énoncés
prospectifs. Les risques et incertitudes importants qui pourraient faire
différer de façon significative les résultats réels et les événements futurs
des attentes actuelles exprimées dans le présent communiqué comprennent : (i)
la mise en oeuvre de la stratégie, (ii) les ressources en capital, (iii) les
instruments financiers dérivés, (iv) la crise économique et financière
actuelle, (v) le régime hydrologique et éolien, (vi) l'investissement dans le
Fonds (tel que défini aux présentes), (vii) la construction et la conception,
(viii) l'aménagement de nouvelles centrales, (ix) le rendement des projets, (*)
le bris d'équipement, (xi) le taux d'intérêt et le risque lié au
refinancement, (xii) l'effet de levier financier et les clauses restrictives,
(xiii) la convention de séparation et (xiv) les relations avec Hydro-Québec.
Bien que la société estime que les attentes suscitées par ces énoncés
prospectifs sont basées sur des fondements et des hypothèses valables et
raisonnables, il existe un risque que ces énoncés prospectifs se révèlent
inexacts. Les lecteurs du présent communiqué sont ainsi mis en garde de ne pas
se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs,
qu'ils soient écrits ou verbaux, imputables à la société ou à une personne qui
agit en son nom, sont expressément présentés sous réserve de ces
avertissements. La société ne s'engage nullement à mettre à jour ni à réviser
ces énoncés prospectifs pour tenir compte de circonstances ou d'événements
postérieurs à la date du présent communiqué à moins que la loi ne l'exige.




Renseignements :

Renseignements: Mme Edith Ducharme, LL.L., Directrice, communications
financières et relations avec les investisseurs, Innergex énergie renouvelable
inc., (450) 928-2550, poste 222, educharme@innergex.com; M. Jean Trudel, MBA,
Vice-président, Finances et relations avec les investisseurs, Innergex énergie
renouvelable inc., (450) 928-2550, poste 252, jtrudel@innergex.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.