Indicateurs de variation des loyers: La CORPIQ presse la Régie du logement de faire un choix



    MONTREAL, le 19 juin /CNW Telbec/ - La CORPIQ demande à la Régie du
logement de cesser d'avoir recours à deux indicateurs différents pour
illustrer l'évolution des loyers au Québec, une pratique injustifiée qui porte
systématiquement préjudice aux propriétaires de logements.
    Pour des raisons inexpliquées, la Régie du logement a recours tantôt aux
données sur la variation des loyers publiées par Statistique Canada(1), à
savoir dans son calcul pour contrôler les loyers, tantôt à celles de la
Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)(2), notamment dans son
dernier rapport annuel. Comme les résultats diffèrent, on peut utiliser une
source de données pour démontrer que les loyers progressent plus vite que
l'inflation, puis utiliser parallèlement l'autre source pour contrôler
davantage les loyers.
    "Si la Régie du logement considère que les bons chiffres sont ceux de
Statistique Canada, alors il est possible de prouver que les loyers ont perdu,
en dollars constants, 16 % de leur valeur depuis 30 ans", soutient
Hans Brouillette, porte-parole de la CORPIQ. "Si, au contraire, elle considère
plus fiables les variations de loyer observées par la SCHL, alors
qu'attend-elle pour utiliser cet indicateur dans sa méthode de contrôle des
loyers? Les propriétaires auraient alors droit à des hausses de loyer plus
équitables."

    Les loyers selon Statistique Canada

    Selon l'indice des prix à la consommation (IPC) pour le loyer publié ce
matin même par Statistique Canada, les loyers au Québec en mai 2008 étaient
seulement 1,2 % supérieurs en moyenne à leur niveau de mai 2007. Or, depuis
des décennies, la Régie du logement reprend ce pourcentage dans sa méthode de
contrôle de loyer et le divise ensuite par deux pour déterminer l'augmentation
du revenu de location à laquelle le propriétaire a droit. Les loyers ayant
augmenté en moyenne de 1,3 % l'an dernier, selon Statistique Canada, la Régie
du logement accorde donc aux propriétaires une hausse de leur revenu de 0,6 %.
Ceci équivaut à un maigre 2 $ de plus pour un loyer mensuel.

    Les loyers selon la SCHL

    Cependant, la CORPIQ note que c'est plutôt l'indicateur semestriel de la
SCHL qui est devenu la référence pour les gouvernements, les médias, le public
et même les associations de locataires. Selon la SCHL, les loyers ont augmenté
en moyenne de 2,7 % en 2006 et de 2,5 % en 2007. La Régie du logement a
d'ailleurs préféré les pourcentages de la SCHL dans son rapport annuel.
    "Il est temps que la Régie du logement clarifie publiquement lequel des
deux indicateurs de variation des loyers elle considère le plus fiable et
qu'elle s'y tienne", insiste Hans Brouillette. "Si tous se fient désormais aux
données de la SCHL, il est sans doute temps que la Régie en fasse autant et
qu'elle tourne enfin la page sur les années 80."

    Organisme à but non lucratif fondé en 1980, la CORPIQ est la plus
importante association à offrir des services aux propriétaires de logements.
Au nombre de 277 000, les propriétaires québécois fournissent un logement à
1,3 million de familles locataires et possèdent, dans neuf cas sur dix, de 1 à
5 logements.

    
    Variation moyenne des loyers au Québec

                Statistique
                 Canada(1)       SCHL(2)

    1980           4,9%            -
    1981           6,3%            -
    1982           9,7%            -
    1983          10,4%            -
    1984           6,5%            -
    1985           4,9%            -
    1986           4,8%            -
    1987           4,3%            -
    1988           4,1%            -
    1989           4,9%            -
    1990           3,3%            -
    1991           2,8%            -
    1992           2,4%            -
    1993           1,8%            -
    1994           1,3%            -
    1995           1,2%            -
    1996           0,9%            -
    1997           0,6%            -
    1998           0,5%            -
    1999           0,5%            -
    2000           0,6%            -
    2001           0,9%            -
    2002           1,1%            -
    2003           1,2%            -
    2004           1,1%            -
    2005           1,1%            -
    2006           1,2%           2,7%
    2007           1,3%           2,5%
    2008           1,2%           2,7%

    (1) Statistique Canada - Tableau CANSIM 326-0020 : Indice des prix à la
        consommation, Québec, loyer (série v41691818). Variation annuelle de
        l'IPC moyen (12 mois). Pour 2008, la variation et celle de mai.

    (2) SCHL - Variation estimative du loyer moyen, centres de 10 000+,
        Rapports sur le marché locatif (décembre 2006, décembre 2007,
        avril 2008). La statistique n'est publiée que depuis 2006.
    




Renseignements :

Renseignements: Hans Brouillette, responsable des communications,
1-800-548-1921, poste 225, Cellulaire: (514) 249-1691

Profil de l'entreprise

Corporation des propriétaires immobiliers du Québec inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.