Incident de l'École Lajoie : il y a urgence d'agir

WENDAKE, QC, le 31 août 2016 /CNW Telbec/ - « La méconnaissance des pratiques et protocoles des Premières Nations doit nous mettre devant l'urgence de changer la façon d'éduquer les enfants sur les réalités de nos peuples » a indiqué le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), Ghislain Picard, réagissant aux nombreux commentaires, suite à la décision de l'École Lajoie de distribuer des coiffes autochtones pour marquer la rentrée scolaire cette année.

Depuis 2012, l'APNQL a profité de toutes les occasions pour insister auprès du gouvernement du Québec, sur l'importance d'aménager le calendrier scolaire afin d'y inclure un mois dédié à l'enseignement des réalités propres aux peuples autochtones. À la lumière des 94 appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation, rendus publics en décembre 2015, il est grand temps pour le gouvernement québécois de passer à l'action. « Le gouvernement du Québec doit faire plus qu'accuser réception du rapport de la Commission de vérité et réconciliation. Les appels à l'action de la Commission exigent un changement profond de l'enseignement de nos réalités. La rentrée scolaire à l'École Lajoie n'est surtout pas le modèle souhaité », a fait savoir le chef de l'APNQL.

Par ailleurs, l'APNQL considère que la façon d'éduquer les enfants sur les peuples autochtones peut contribuer à nourrir l'intolérance plutôt que de la combattre. Le gouvernement du Québec est informé depuis 2011 qu'il est devenu incontournable que le Québec adopte une politique pour combattre le racisme lorsqu'il est question des peuples autochtones. « Il est difficile de lutter contre le racisme s'il y a un déni qu'il existe. Il est essentiel que le gouvernement enlève ses œillères et regarde la situation telle que la vivent les membres de nos communautés », a conclu le Chef Picard.

En outre, devant l'incident à l'École Lajoie, l'APNQL souhaite que les commissions scolaires québécoises revoient leur façon de faire afin d'éviter de telles maladresses. Elle offre d'ailleurs son soutien aux institutions d'enseignement qui voudraient sensibiliser leurs clientèles étudiantes aux réalités des Premiers Peuples.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418 580-4442

RELATED LINKS
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.