INCA félicite le gouvernement de l'Ontario d'avoir donné "Le droit de voir" aux Ontariens



    TORONTO, le 13 mars /CNW/ - INCA applaudit le gouvernement de l'Ontario
qui a pris la décision de défrayer les coûts du traitement novateur Lucentis
par le truchement du Programme de médicaments de l'Ontario (PMO). Cette
décision empêchera que des milliers de personnes deviennent aveugles à
l'échelle de la province. L'Ontario est la deuxième province canadienne à
approuver le remboursement de ce traitement contre la dégénérescence maculaire
liée à l'âge (DMLA) de type humide, ce qui permettra à tous les Ontariens
d'accéder au premier et au seul médicament éprouvé en clinique qui renverse la
perte de vision causée par la DMLA chez de nombreux patients.
    "Nous nous devons de féliciter le gouvernement de l'Ontario pour le
travail qu'il a accompli afin d'approuver la couverture du Lucentis", a
affirmé Jim Sanders, président et chef de la direction d'INCA. "Après avoir
effectué ses propres recherches, le gouvernement a constaté une vérité qui
saute aux yeux : ce médicament est très efficace et le traitement est très
économique."
    A l'automne 2007, le gouvernement de l'Ontario a amorcé l'étude du
Lucentis en utilisant son processus d'examen accéléré, reconnaissant ainsi la
nature novatrice du traitement et ses bienfaits potentiels pour les patients.
Vers la fin de 2007, le Lucentis a fait l'objet d'une comparution devant les
responsables du Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM) du
Canada, un organisme consultatif du gouvernement créé pour évaluer les
nouveaux médicaments sur ordonnance et formuler des recommandations à tous les
régimes d'assurance-médicaments des provinces et territoires du pays (excepté
le Québec).
    Le PCEM n'a pas recommandé le Lucentis à la suite de sa première analyse.
Toutefois, cet organisme a reconsidéré ce traitement en janvier et on attend
une décision finale d'ici la fin mars. A la suite de l'annonce faite
aujourd'hui sur le remboursement du Lucentis dans la plus grande province
canadienne, INCA espère que le PCEM recommandera également ce médicament.
    "Au train où vont les choses, des dizaines de milliers de Canadiens
atteints de DMLA humide n'auront toujours pas accès à ce traitement", a
expliqué Keith Gordon, Ph. D., chef du service de la recherche à INCA. "Ces
personnes deviendront inutilement aveugles sauf si les autres provinces et
territoires se joignent à l'Ontario et au Québec et acceptent eux aussi de
défrayer le Lucentis. Il est essentiel que les responsables du PCEM formulent
une recommandation en ce sens. Il s'agit d'une question de bon sens pour le
Canada, tant financièrement que lorsqu'il s'agit de fournir aux Canadiens les
soins de santé qu'ils méritent."
    La DMLA est la principale cause de cécité au Canada. Chaque année, elle
contribue considérablement aux dépenses directes et indirectes de 7,9 G$
associées à la perte de vision au pays. La DMLA touche plus d'un million de
Canadiens, un nombre plus élevé que l'ensemble des cas de cancer du sein, de
cancer de la prostate, de Parkinson et d'Alzheimer. La DMLA humide constitue
la forme la plus virulente et invalidante de la maladie. Dans 90 % des cas,
elle est à l'origine des pertes de vision les plus importantes liées à la
DMLA. En général, les personnes atteintes de DMLA humide perdent la vision
centrale, ce qui les rend incapables de lire, de conduire et de voir le visage
des êtres aimés.
    Le Lucentis est le seul traitement éprouvé en clinique qui permet de
redonner la vue à de nombreux patients atteints de DMLA humide. Quarante pour
cent des patients atteints de DMLA humide et traités en utilisant le Lucentis
constateront une amélioration significative de leur vision au plan clinique
qui leur permettra de voir suffisamment pour conduire de nouveau.
Quatre-vingt-quinze pour cent d'entre eux conserveront leur vision.
    En 2007, Santé Canada a autorisé l'emploi du Lucentis au pays, et la
Régie de l'assurance-maladie du Québec a accepté sa couverture peu de temps
après. Par ailleurs, la mise en marché et le remboursement de Lucentis sont
autorisés aux Etats-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en Suisse, en France
et dans divers autres pays.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette question, visitez
www.righttosight.ca.

    INCA est un organisme caritatif communautaire national et enregistré qui
se consacre à l'éducation du public, à la recherche et à la santé visuelle de
tous les Canadiens. INCA fournit aux personnes vivant avec une perte de vision
les services et le soutien nécessaires à une qualité de vie. Visitez
www.inca.ca ou composez le 1 800 563-2642 pour en apprendre davantage.




Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour des
entrevues avec des porte-parole d'INCA, les représentants des médias doivent
communiquer avec Nick Cowling, Optimum PR, (416) 934-8011,
Nick.Cowling@cossette.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.