Importante campagne vidéo lancée par la FPPE-CSQ - Les professionnelles et professionnels contribuent à Changer le monde un élève à la fois…

MONTRÉAL, le 26 août 2011 /CNW Telbec/ - Déterminée à faire entendre raison à un gouvernement et à un ministère de l'Éducation qui hésitent toujours à placer les professionnelles et professionnels de l'éducation au cœur de leur stratégie de lutte contre le décrochage scolaire, la Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), lance aujourd'hui une importante campagne vidéo pour mieux faire connaître le rôle essentiel joué quotidiennement par ces acteurs de premier plan dans nos écoles pour assurer la réussite des élèves.

Sous le thème Changer le monde un élève à la fois, la campagne se déploiera en 7 vidéos qui seront rendues publiques à un rythme régulier d'ici le mois de janvier 2012 sur le site internet YouTube. Une première vidéo a d'ailleurs été publiée dès aujourd'hui et peut être visionnée à l'adresse youtube.com/pourchangerlemonde.

Des vidéos tournées dans les écoles

Ces vidéos ont été tournées dans plusieurs écoles à travers le Québec et permettront non seulement d'entendre des professionnelles et professionnels de l'éducation parler de leur travail, mais également de les voir agir dans leurs actions quotidiennes auprès des élèves. C'est le cas notamment de Mme Monique Téolis, orthophoniste, qui intervient auprès d'enfants en difficulté comme Olivier qui souffrent d'un trouble de langage associé à un trouble envahissant du développement. Même intervention essentielle de la part de Mme Léna Moïse, psychologue, qui aide quotidiennement des élèves comme Austin à surmonter l'épreuve de l'intimidation venant d'autres élèves. Et que dire de M. Jean-Émile Valois, animateur de vie spirituelle et d'engagement communautaire, qui depuis quelques dizaines d'années accompagne, conseille et soutient des adolescents en quête d'un sens à donner à leur vie.

La caméra s'immisce aussi dans le quotidien d'autres professionnelles et professionnels qui œuvrent sur le terrain en service direct aux élèves, soit les conseillères et conseillers d'orientation, les orthopédagogues et les psychoéducatrices et les psychoéducateurs. Elle montre également des parents, des directrices et directeurs d'école et des élèves qui témoignent de l'impact positif du travail professionnel dans leur milieu.

La ministre de l'Éducation à l'origine de la campagne

Des professionnelles et professionnels de l'éducation de partout au Québec seront donc les vedettes de la campagne vidéo Changer le monde un élève à la fois, lancée par la FPPE-CSQ, comme l'explique son président M. Jean Falardeau.

« L'idée de la nécessité d'une telle campagne a tout d'abord germé en septembre 2009 alors que la ministre de l'Éducation venait de dévoiler un Plan d'action pour la persévérance scolaire dans lequel elle ignorait totalement les professionnelles et professionnels de l'éducation. Et l'idée s'est renforcée quelques mois plus tard, en avril 2010, alors que la ministre récidivait en suggérant de recourir au réseau de la santé pour venir en aide aux élèves en difficulté, oubliant une fois de plus les ressources professionnelles œuvrant dans les écoles de son propre réseau de l'éducation. Une telle ignorance, sinon un oubli, de la part de la ministre de l'Éducation a interpellé tous nos membres et il nous est apparu pressant de leur donner la parole publiquement pour amener au grand jour leurs interventions quotidiennes accomplies dans l'ombre auprès des élèves », rappelle M. Falardeau.

Des visages derrière les statistiques

Le président de la FPPE-CSQ dit maintenant souhaiter que la ministre de l'Éducation, de même que son entourage ainsi que l'ensemble des dirigeants des commissions scolaires au Québec prendront le temps de visionner ces vidéos pour avoir une meilleure connaissance des besoins de dizaines de milliers d'élèves au Québec.

« Je pense sincèrement que la plus grande contribution de ces vidéos est de placer des visages derrière les chiffres et les statistiques. Il est facile pour une ministre qui gère un ministère aussi important que celui de l'Éducation de se laisser aveugler par les chiffres et les statistiques, pensant en faire suffisamment, en oubliant les personnes, élèves, professionnelles et professionnels, qui subissent quotidiennement les conséquences de ses décisions, dont son choix de ne pas leur accorder de ressources supplémentaires. Aujourd'hui, il nous apparaît urgent de rappeler à la ministre de l'Éducation et à son gouvernement que des élèves vivront toute leur vie avec les conséquences de ne pas avoir reçu l'aide professionnelle dont ils auraient eu besoin, ainsi que des professionnelles et professionnels qui ont à cœur leur réussite et qui sont désemparés parce qu'on ne leur donne pas les ressources pour faire plus », relate M. Jean Falardeau.

Une invitation à tous les parents du Québec

M. Falardeau ajoute que ces vidéos s'adressent également aux parents dont plusieurs ne connaissent pas l'étendue des services offerts par les professionnelles et professionnels, des services auxquels leurs enfants ont droit.

« Ces services sont pourtant essentiels et peuvent faire la différence entre réussite et échec pour les élèves en difficulté qui souffrent, par exemple, de dyslexie, de troubles envahissants du développement, de trouble du comportement ou d'apprentissage, ou encore de dépression. Effectivement, pour un élève en difficulté, la rencontre avec un professionnel est souvent l'occasion de recevoir des services spécifiques à ses besoins, en dehors de la contrainte du groupe, d'où le titre de la campagne », poursuit le président de la FPPE-CSQ.

La population est donc invitée à suivre, tout au long de l'automne, la campagne Changer le monde un élève à la fois à l'adresse youtube.com/pourchangerlemonde.

Profils de la FPPE-CSQ et de la CSQ

La Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) représente 20 syndicats regroupant 6 800 membres répartis dans la quasi-totalité des commissions scolaires du Québec, francophones, anglophones, Crie et Kativik. Elle compte parmi ses membres différentes catégories de personnel dans les secteurs administratif, pédagogique et dans les services directs aux élèves (entre autres, psychologues, psychoéducatrices et psychoéducateurs, orthophonistes, conseillères et conseillers d'orientation, orthopédagogues, animatrices et animateurs à la vie spirituelle et l'engagement communautaire).

La CSQ représente plus de 180 000 membres, dont plus de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Karine Lapierre
Conseillère en communication, FPPE-CSQ
Cellulaire : 514-213-7784
Courriel : fppe.lapierre.karine@csq.qc.net

Marjolaine Perreault
Attachée de presse, CSQ
Cellulaire : 514 235-5082
Courriel : perreault.marjolaine@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.