Imperial Tobacco Canada réagit à la plateforme politique proposée par le parti Conservateur



    MONTREAL, le 8 oct. /CNW Telbec/ - Imperial Tobacco Canada est surprise
que Stephen Harper n'ait pas inclus le problème du commerce de tabac illégal
comme une de ses priorités lorsqu'il a dévoilé la plateforme politique du
parti Conservateur, plus tôt cette semaine.
    Non seulement le gouvernement canadien perd plus de 2 milliards de
dollars en pertes fiscales annuellement, ce qui est particulièrement non
négligeable en cette période économique incertaine, mais ce fléau continue
d'avoir des conséquences sociales extrêmement graves.
    "Le fait que le gouvernement ne mette pas en priorité le problème de la
vente de tabac illégal, amène le marché légal du tabac, hautement réglementé
et excessivement taxé, vers un marché illégal, non réglementé et non taxé," de
dire Benjamin Kemball, président et chef de la direction d'Imperial Tobacco
Canada.

    
    Ces faits troublants parlent d'eux-mêmes :

    - Les criminels vendent les cigarettes à des prix équivalents à de
      l'argent de poche (aussi bas que 6 $ pour 200 cigarettes) à qui les
      demandent; incluant les jeunes canadiens.
    - La prévalence moyenne des cigarettes illégales auprès des jeunes au
      Canada est de 32 % avec des pointes affolantes qui atteignent jusqu'à
      87 % dans certaines municipalités du Québec et jusqu'à 50 % en Ontario.
    - En 2008, la proportion du volume d'achat de cigarettes est de 32,7 %.
      De ce nombre près de 50 % des cigarettes achetées en Ontario étaient
      illégales, et 40 % des cigarettes achetées au Québec étaient illégales.
    - Pour les trois dernières années, après plus de 40 ans de baisse
      constante, le taux de l'usage du tabac national demeure stable.
    

    Dans leur propre mot, la GRC a dit : "le trafic de tabac est maintenant
considéré comme une source de revenu significative pour le crime organisé qui
réinjecte les profits substantiels pour supporter d'autres activités
criminelles. (Stratégie de lutte contre le tabac de contrebande 2008)
    Imperial Tobacco Canada demande donc à tous les partis politique du
Canada d'inclure dans leur projet, ce commerce insidieux qui se répand à
l'échelle du pays, coûtant ainsi au payeurs de taxes canadiens des milliards
de dollars, ciblant nos jeunes et qui mine sérieusement les lois et l'ordre
public.




Renseignements :

Renseignements: Sophie Alarie, Imperial Tobacco Canada, (514) 932-6161
poste 2381, salarie@itl.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.