Impasse dans les négociations manifestation devant la résidence Domaine Notre-Dame

GATINEAU, le 28 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Les membres du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ) ont manifesté leur mécontentement devant la résidence Domaine Notre-Dame cet après-midi.

« Nous n'avons pas le choix d'intensifier les moyens de pression suite aux négociations qui avancent à pas de tortue. L'impasse est sur les salaires. Par exemple, un préposé aux bénéficiaires gagne aussi peu que 12,60 $ de l'heure à la résidence Domaine Notre-Dame. Nous demandons une augmentation de 1 $ de l'heure par année sur deux (2) ans, alors que l'employeur offre moins d'un dollar d'augmentation sur trois (3) ans. Il faut reconnaitre à sa juste valeur le travail de celles et ceux qui s'occupent de nos parents, mais Chartwell, exploitant de la résidence, semble avoir plus de considération pour ses actionnaires que pour le personnel qui s'occupe des résidents. Il y a un rattrapage évident à faire », a déclaré Sylvain Desrochers, conseiller au SQEES-FTQ.

« Chartwell est le plus important exploitant de résidences privées pour personnes âgées au Canada. Sa capitalisation boursière dépasse 2 milliards de dollars.  Les actionnaires se voient accorder des dividendes année après année. Pourtant, les travailleuses et les travailleurs font face à un alourdissement de leurs tâches, mais l'employeur refuse de les payer dignement. Autrement dit, on leur en demande toujours plus, mais l'employeur ne donne pas plus de reconnaissance, notamment financière, aux travailleuses et aux travailleurs. Voilà qui est inacceptable », a continué M. Desrochers.

« Ce que nous demandons pour les travailleuses et travailleurs, ce n'est que le respect pour leur travail. Par ailleurs, le Groupe Chartwell est fier, dans une lettre de son président sur le site web du groupe, de faire du respect la base de ses relations avec ses partenaires. Il a ici l'occasion de prêcher par l'exemple et de faire de celles et ceux qui travaillent à la résidence Domaine Notre-Dame des partenaires de premier plan. La convention collective est échue depuis plus d'un (1) an. Il est temps que l'employeur fasse des offres raisonnables », a conclu Glades Abou Antoun, présidente du syndicat de la résidence, affilié au SQEES-FTQ.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.

 

SOURCE Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (FTQ)

Renseignements : Benoit Hamilton, Conseiller aux communications et au développement de projets, SQEES-FTQ, 514.347-9836

RELATED LINKS
www.sqees.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.