Imaflex inc. - annonce ses résultats pour l'année terminé le 31 décembre 2008



    SYMBOLE AU TELESCRIPTEUR : IFX.A

    MONTREAL, le 21 avr. /CNW Telbec/ - Imaflex inc. (Bourse de croissance
TSX - IFX.A) annonce ses résultats pour l'année terminée le 31 décembre 2008.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    (non-vérifié)
    (CAN $ milliers, sauf              T4 2008   T4 2007      2008      2007
     données par action)               -------   -------      ----      ----
    -------------------------------------------------------------------------
    Chiffre d'affaires                  14 466    10 991    54 570    46 840
    -------------------------------------------------------------------------
    Coût de marchandises vendues        12 692     9 148    47 335    40 019
                                        ------     -----    ------    ------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice brut ($) (avant
     amortissement)                      1 774     1 843     7 235     6 821
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice brut (%) (avant
     amortissement)                       12,3%     16,8%     13,3%     14,6%
    -------------------------------------------------------------------------
    Amortissement d'équipement
     de production                         797       555     3 182     2 500
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice brut ($)                      977     1 288     4 053     4 321
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice brut (%)                      6,7%     11,7%      7,4%      9,2%
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges                              1 317     1 146     5 251     4 960
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte (gain) de devise étrangère        43        82       387      (653)
                                            --        --       ---      -----
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice (perte) avant les impôts     (383)       60    (1 585)       14
    -------------------------------------------------------------------------
    Provision pour impôts sur
     les bénéfices                         365       (17)      506        70
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice (Perte) Net(te)              (748)       77    (2 091)      (56)
                                          -----       --    -------      ----
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice (Perte) de base et
     dilué par action                   (0,020)    0,002    (0,056)   (0,002)
                                        -------    -----    -------   -------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                  914     1 011     2 901     3 822
                                           ---     -----     -----     -----
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les résultats incluent ceux d'Imaflex inc. ("Imaflex") située à Montréal
(Québec) et de sa division les Emballages Canguard ("Canguard") située à
Victoriaville (Québec), et ses filiales en propriété exclusive, Canslit inc.
("Canslit") située à Victoriaville (Québec) et Imaflex USA, inc. ("Imaflex
USA") située à Thomasville (Caroline du nord).

    Sommaire - Résultats des opérations
    -----------------------------------

    La société a subi une perte nette consolidée de 748 000 $ pour le
trimestre terminé le 31 décembre 2008, comparativement à un bénéfice net de 77
000 $ pour la même période en 2007. La différence dans la perte nette est due
principalement au remboursement de 425 000 $ EUA en 2007 reçu d'un
manufacturier d'équipement et l'amortissement durant le trimestre suite à la
mise en opération d'équipements. De plus, les opérations aux Etats-Unis ne
produisent toujours pas des niveaux appropriés de ventes nécessaires pour
récupérer les coûts d'exploitation courants. Les opérations de la société au
Québec ont généré un bénéfice des opérations après impôt de 167 000 $ pour les
trois mois terminés le 31 décembre 2008, comparativement à un bénéfice des
opérations avant impôt de 96 000 $ pour la même période en 2007.
    La société a subi une perte nette consolidée de 2 091 000 $ pour l'année
terminée le 31 décembre 2008, comparativement à une perte nette de 56 000 $
pour la même période en 2007. La baisse des bénéfices a été causée par une
perte de conversion de devises de 387 000 $ en 2008 comparativement à un gain
de conversion de devises de 653 000 $ pour la même période en 2007. De plus,
la perte nette est attribuable à la non-synchronisation entre l'augmentation
du prix de vente et le coût supérieur des matières premières, l'augmentation
de l'amortissement de 752 000 $ et la hausse des frais de ventes et
d'administration. Les opérations aux Etats-Unis ne produisent toujours pas des
niveaux appropriés de ventes nécessaires pour récupérer les coûts
d'exploitation courants. Les opérations de la société au Québec ont généré un
bénéfice des opérations après impôt de 382 000 $ pour l'année terminée le 31
décembre 2008, comparativement à un bénéfice des opérations avant impôt de 319
000$ pour la même période en 2007. Les résultats de l'année en cours ont été
négativement influencés par une perte de 1 918 000 $ EUA de la filiale
américaine, comparativement à une perte nette de 1 131 000 $ EUA pour la même
période en 2007. En 2008, 500 000 $ EUA d'amortissement de plus fut
comptabilisé et en 2007, 425 000 $ EUA fut reçue d'un manufacturier
d'équipement qui a eu pour effet de réduire les coûts d'exploitation.

    Ventes
    ------

    Les ventes pour le trimestre terminé le 31 décembre 2008, ont totalisé 14
466 000 $ comparativement à 10 991 000 $ pour la même période en 2007.
L'augmentation de 3 475 000 $ ou 31,6 % est due à une croissance du volume des
ventes ainsi qu'une augmentation des prix en raison des coûts supérieurs des
matières premières.
    Les ventes pour l'année terminée le 31 décembre 2008, ont totalisé 54 570
000 $ comparativement à 46 840 000 $ pour la même période de 2007.
L'augmentation de 7 730 000 $ ou 16,5 % est due à une hausse des prix de vente
en raison des coûts supérieurs des matières premières et un niveau plus élevé
du volume des ventes.

    Marge du bénéfice brut avant amortissement
    ------------------------------------------

    Le pourcentage du bénéfice brut avant amortissement est demeuré stable
durant le trimestre. La seule différence significative, étant la compensation
unique au montant de 425 000 $ reçue d'un de nos fournisseurs d'équipements
durant le quatrième trimestre de 2007.
    La légère baisse du pourcentage de la marge du bénéfice brut avant
amortissement pour l'année terminée le 31 décembre 2008, est principalement
due au délai entre l'augmentation du prix de la matière première et
l'ajustement du prix de vente, ainsi que par la compensation reçue de notre
fournisseur d'équipements tel que mentionne plus haut.

    Marge du bénéfice brut
    ----------------------

    Le pourcentage du bénéfice brut est demeuré stable durant le trimestre.
La différence, étant la compensation unique au montant de 425 000 $ reçue d'un
de nos fournisseurs d'équipements durant le quatrième trimestre de 2007 et
l'augmentation de l'amortissement de 242 000 $ durant le trimestre courant.
    La légère baisse du pourcentage de la marge du bénéfice brut pour l'année
terminée le 31 décembre 2008, est due au délai entre l'augmentation du prix de
la matière première et l'ajustement du prix de vente, la compensation de 425
000 $ reçu en 2007 de notre fournisseur d'équipements et l'augmentation de
l'amortissement au montant de 682 000 $ durant l'année.

    Charge d'impôts
    ---------------

    En 2008 la provision pour impôts reflète l'impôt sur le revenu engendré
par les opérations canadiennes. Aucun bénéfice d'impôts futurs n'a été
enregistré sur les pertes de la Société à ses opérations des Etats-Unis.

    Perspectives
    ------------

    En 2008, la direction a commencé par se fixer les objectifs spécifiques
de reconstruire la base des ventes de la division canadienne d'Imaflex, de
remplacer les transactions habituellement faites avec Canslit maintenant que
celle-ci fait sa propre extrusion, d'améliorer la rentabilité des activités de
Canslit et d'améliorer le rendement général de ses activités de la filiale aux
Etats-Unis. La plupart de nos objectifs ont été atteints et nous nous sentons
enfin prêts à affronter l'année 2009 maintenant que les désagréments
opérationnels qui frustraient la société depuis si longtemps semblent enfin
avoir été écartés. Le plus grand défi que devra relever la direction en 2009
sera clairement de continuer l'expansion de nos opérations dans ce climat
économique nouveau et instable.
    Les problèmes de liquidité dans l'économie en général constituent une
entrave à la croissance. Toutes les entreprises, qu'il s'agisse d'Imaflex, de
nos fournisseurs ou de nos clients, ont besoin de concentrer leurs efforts sur
la gestion des liquidités et l'amélioration des recettes, mais de le faire
tout en évitant de créer des conditions défavorables à leur croissance, ou
pire encore, de mettre en péril leur viabilité financière. En 2008, des
décisions importantes ont été prises pour améliorer la profitabilité de toutes
nos activités alors que la direction n'avait pas encore complètement réalisé
l'ampleur de la crise financière et de ses répercussions potentielles sur
l'économie en général. Ces décisions aideront Imaflex à surmonter la crise
financière qui sévit actuellement.
    La première de ces décisions fut d'acheter de l'équipement qui permettra
à la société de recycler 10 millions de livres de déchets en polyéthylène par
an et de les convertir en résine réutilisable. Deux équipements ont été
achetés; un pour notre usine aux Etats-Unis, et un pour notre filiale
canadienne. Les deux équipements seront mis en fonction à la fin du premier
trimestre 2009. Ces équipements devraient faire augmenter radicalement la
rentabilité car ils permettront à la société d'avoir un accès privilégié à des
matières recyclées lorsque des résines de première qualité ne sont pas
exigées. Les économies en achat de matières premières pourraient atteindre
l'équivalent de 50 % du coût des matières premières requises dans les produits
concernés. Bien que le recyclage ajoute quelques dépenses, la direction croit
que les économies engendrées par celui-ci allègeront la pression exercée sur
les liquidités. Le plus gros avantage pour nos bénéfices proviendra de
l'utilisation de résine recyclée dans 20 % de notre volume de production, ce
qui devrait avoir un effet positif sur notre rentabilité globale.
    La seconde décision, prise au dernier trimestre de 2008, était d'émettre
2 000 000 d'actions afin de s'assurer d'avoir suffisamment de liquidités pour
retirer le plus possible des démarches que nous avions mises en place. En
voyant les marchés se détériorer, la direction a jugé qu'il serait prudent de
faire un apport minimum de capital social pour protéger la société. Pour ce
faire, la société a mobilisé 500 000 $ à la mi-décembre en vendant des titres
à 0,25 $/action à un nouvel actionnaire.
    Les activités de la filiale américaine qui ne sont pas encore rentables
et qui ont d'ailleurs fait diminuer les liquidités de la société en général,
semblent prêtes à devenir rentables en 2009. Bien que les problèmes
d'équipements qui affligeaient les activités américaines de la société aient
été résolus en 2008, menant la direction à croire que des améliorations
considérables pourraient être mises en oeuvre au second semestre 2008, la
société a malheureusement manqué la saison d'été pour bon nombre de ses
clients. Nous avons été contraints de ne préparer que la saison d'hiver et
nous avons commencé à augmenter l'inventaire. De ce fait, les résultats
positifs attendus pour le troisième trimestre 2008 ont été retardés au premier
trimestre 2009.
    Hormis cela, et en dépit du fait que nous ayons manqué la période de
croissance estivale, le rendement global de notre usine américaine a augmenté
considérablement par rapport à l'année 2007. En 2008, contrairement à 2007,
nous n'avons pas bénéficié de la réduction de 425 000 $ sur le coût de nos
matières premières découlant de notre accord avec notre fournisseur
d'équipements, nous avons assumé un amortissement de 500 000 $ de plus, et nos
pertes de 2007 n'avaient pas été amplifiées par la baisse du dollar Canadien,
qui était de 1,01 $ à l'époque alors qu'il en vaut 0,80 $ maintenant, soit une
perte d'environ 25 % à la conversion en dollars Canadien. La société a
également souffert de fluctuations sans précédent au niveau des prix des
matières premières en raison de l'état des marchés. En effet, l'instabilité
des prix des matières premières et l'état global des marchés ont forcé
plusieurs concurrents à déclarer faillite et à fermer leurs portes.
    Hormis la conjoncture économique actuelle, la direction reste optimiste
mais prudente en ce qui concerne les projets de la société pour 2009. Les
raisons sont nombreuses, mais en voici quelques-unes :
    - Tout d'abord, plus de 60 % de nos produits sont utilisés dans des
secteurs économiques reliés à l'alimentation, comme les pellicules d'emballage
ou les pellicules que nous produisons pour les agriculteurs.
    - Deuxièmement, la portion non-alimentaire de nos ventes, qui rassemble
des produits qui sont plutôt du type marchandise, est très sensible au prix.
Nous avons cherché à rassembler nos opérations et à faire les efforts
nécessaires pour obtenir des matières premières au prix le plus bas possible;
en partie grâce aux équipements de recyclage que nous avons achetés. Les
avantages occasionnés par cette nouvelle structure de prix devraient nous
permettre d'offrir des prix très concurrentiels et d'augmenter nos volumes de
production dans ces marchés tout en faisant des bénéfices équivalents ou
supérieurs sur ces ventes.
    - Troisièmement, la chute récente de la valeur du dollar Canadien sera
favorable à nos activités au Canada, et ceci de deux manières : elle
constituera une entrave à la concurrence aux Etats-Unis qui tente d'entrer sur
le marché Canadien, et elle facilitera l'exportation concurrentielle de
produits vers les Etats-Unis.
    - Enfin, notre clientèle s'est agrandie et aucun client ne compte pour
plus de 12 % de notre volume de production.

    Enoncé d'exonération
    --------------------

    Certaines déclarations et certains renseignements inclus dans le présent
communiqué constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations
prospectives comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs
connus et inconnus en regard desquels les résultats, le rendement ou les
réalisations réels sont susceptibles de différer grandement des résultats, du
rendement ou des réalisations dont il est fait état dans ces déclarations
prospectives ou qui sont implicites à celles-ci. L'énoncé additionnel de
facteurs pouvant affectés les projections, les estimés et les prévisions de la
direction se retrouve dans d'autres documents déposés auprès des autorités
canadiennes réglementaires, dans des rapports aux actionnaires et dans
d'autres communications. Nous ne nous engageons nullement à mettre à jour
quelle que déclaration prospective que ce soit, qui peut être faite par nous
ou en notre nom à l'occasion, à moins d'une exigence contraire de la part des
autorités réglementaires.

    Mesure non conforme aux PCGR
    ----------------------------

    Dans la présente diffusion de presse, la direction de la Société a
recours à une mesure non définie selon les PCGR. BAIIA constitue cette mesure.
Cependant, la direction précise qu'aux fins de présentation des résultats de
la Société, le BAIIA est associée à la ligne intitulée "Bénéfice avant
intérêts, impôts, part des actionnaires sans contrôle et amortissement". Même
si le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR, la direction, les analystes,
les investisseurs et bon nombre d'autres intervenants financiers l'utilisent
afin d'évaluer le rendement et la gestion de la Société sur les plans
financiers et de l'exploitation. Toutefois, les investisseurs ne doivent pas
interpréter BAIIA comme une alternative au bénéfice net déterminé en
conformité aux PCGR comme un indicateur de la performance de la Société. La
définition du BAIIA utilisée par la Société peut différer de celles utilisées
par d'autres entreprises.

    La Bourse de croissance TSX n'a pas revu le présent communiqué de presse
    et se dégage de toute responsabilité quant à la pertinence ou à
    l'exactitude des renseignements qu'il contient.




Renseignements :

Renseignements: Joseph Abbandonato, Président et chef de la direction,
Imaflex inc., (514) 935-5710, Fax: (514) 935-0264, info@imaflex.com; Robert
Nagy, cma., cia Contrôleur Corporatif, Imaflex inc., (514) 935-5710, Fax:
(514) 935-0264, info@imaflex.com; www.imaflex.com

Profil de l'entreprise

Imaflex inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.