Ilot de la station de métro Saint-Laurent: une vocation culturelle à préserver et une aide accrue directe aux artistes, créateurs et organismes culturels



    
    Le maire Labonté propose à l'administration Tremblay une alternative dans
                     le dossier de l'îlot Saint-Laurent
    

    MONTREAL, le 8 sept. /CNW Telbec/ - Dans une lettre transmise
aujourd'hui, le maire de l'arrondissement de Ville-Marie, et chef de
l'Opposition officielle, Benoit Labonté, a demandé au maire de Montréal, M.
Gérald Tremblay, de porter une attention particulière au projet de vente du
terrain de l'îlot de la station de métro Saint-Laurent, et d'intervenir afin
d'en garantir fermement la vocation culturelle.
    Inquiet de la situation de l'un des actifs les plus stratégiques de la
Ville, Benoit Labonté souhaite que le maire Tremblay intervienne dans le
dossier afin de garantir et consolider de façon irrévocable la vocation
culturelle du terrain faisant partie du Quartier des spectacles. Cette demande
vise également à prévenir l'établissement potentiel d'un précédent inquiétant,
"lequel permettrait à un promoteur privé le soin de finalement déterminer
lui-même - après la signature de l'acte de vente -, la valeur d'achat de l'un
des actifs immobiliers les plus stratégiques, en termes de potentiel de
développement urbain et culturel, que possède la Ville", comme l'a souligné M.
Labonté dans sa correspondance à M. Tremblay.
    Par ailleurs, tel qu'indiqué au sommaire décisionnel soumis à
l'arrondissement, le 31 août dernier, pour avis, M. Labonté rappelle à
l'administration centrale que l'arrondissement de Ville-Marie a répondu
officiellement - et de façon défavorable -, à la demande d'intervention qui
lui était adressée relativement au dossier de l'îlot. "Plusieurs raisons
motivent cet avis défavorable au projet, tel qu'il nous a été soumis", a
expliqué M. Labonté. "Nous avons notamment de sérieuses réserves au niveau de
la transaction immobilière, en termes de saine et prudente gestion des fonds
publics, ainsi qu'en ce qui a trait à la garantie de vocation culturelle du
projet", a-t-il ajouté.
    Ainsi, le maire Labonté suggère à l'administration actuelle de vendre le
terrain de l'îlot du métro Saint-Laurent à sa pleine valeur marchande et
utiliser le montant de 2,6 M $ ainsi récupéré en aide accrue directe aux
artistes, créateurs et organismes culturels qui voudraient s'y établir. Il
propose également au maire Tremblay de verser, à sa convenance, ces montants
supplémentaires au Conseil des arts de Montréal, afin de bonifier ses
activités de soutien financier aux artistes et organismes culturels.
    "Cette façon de procéder nous apparaîtrait beaucoup plus transparente et
serait certainement plus conforme à l'esprit, à la lettre et aux objectifs de
la Politique culturelle et des politiques de transactions immobilières de la
Ville", a exprimé Benoit Labonté. "(...) Avec tous ces montants combinés, nul
doute que la communauté culturelle recevrait avec grand bonheur - en ces temps
difficiles - cette attention financière qui tarde (...)", a-t-il conclu.




Renseignements :

Renseignements: Jacques Taillefer, Conseiller politique, Arrondissement
de Ville-Marie, (514) 878-5178; Les documents sont disponibles sur demande


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.