Il y a urgence d'agir en matière de Services de santé en français juge le commissaire



    TORONTO, le 7 mai /CNW/ - Le commissaire aux services en français de
l'Ontario, François Boileau, presse le gouvernement d'agir en matière de
services de santé en français. Dans son Rapport spécial sur la planification
des services de santé en français rendu public aujourd'hui, le commissaire
fait huit recommandations dont celle de modifier sans tarder l'actuel projet
de règlement sur l'engagement des collectivités.
    Le commissaire veut que le gouvernement dote les Réseaux locaux
d'intégration des services de santé (RLISS) d'entité de planification, tel que
le prévoit la Loi de 2006 sur l'intégration du système de santé local. "Un
comité consultatif ce n'est pas une entité de planification. Il est clair que
l'on doit modifier le projet de règlement afin de faire place à ces entités de
planification prévues par la Loi. Elles permettront aux RLISS de bien
comprendre une fois pour toutes les besoins des communautés francophones
qu'ils desservent.", a déclaré François Boileau.
    Le commissaire recommande également la création d'un poste de
coordonnateur des services en français au sein de chaque RLISS. "Il est
impératif d'ajouter ce poste auprès des RLISS afin qu'ils demeurent imputables
de leurs décisions auprès du gouvernement et envers la communauté francophone.
Il faut qu'ils puissent justifier leurs gestes en matière de services en
français. Avec un poste de coordonnateur occupé par un haut gestionnaire, on
mettra fin aux mauvais plis dans la planification des services de santé en
français.", a ajouté M. Boileau.
    Pour le commissaire, les conséquences de l'inaction sont majeures pour la
population francophone. Il y a urgence d'agir car l'accès à des services de
santé en français est un enjeu de qualité des services. C'est pourquoi M.
Boileau insiste pour que la communauté francophone soit impliquée dans la
planification de ses services de santé. Il invite d'ailleurs le gouvernement,
les fournisseurs de services et la communauté à une concertation sans
précédent pour améliorer la santé des citoyens francophones.
    "La population francophone ne doit plus être sur une liste d'attente.
Elle a des besoins spécifiques et se fait de plus en plus vieillissante, d'où
l'urgence d'agir. Ce n'est pas lorsqu'on est en situation de vulnérabilité à
80 ans que l'on se bat pour obtenir un service médical en français. Il est
donc capital que les services en français soient pensés et offerts en fonction
des besoins spécifiques des francophones de l'Ontario. Il revient aux
ministères et aux RLISS de mieux planifier et adapter ces services de santé
offerts aux francophones.", a souligné François Boileau.
    Enfin, le commissaire s'attend à ce que le gouvernement réponde
positivement à ce rapport et puisse donner suite à ses recommandations.
    "Le gouvernement a démontré de bonnes intentions et a fait preuve
d'écoute au cours des derniers mois, notamment face au projet de règlement
controversé. Je m'attends donc à la même réceptivité lorsque viendra le temps
de réagir à mon rapport spécial.", a conclu le commissaire.

    
    FAITS EN BREF

    -  Ce rapport spécial du commissaire aux services en français est le
       premier du genre depuis sa nomination en août 2007.

    -  La Loi sur les services en français permet au commissaire aux services
       en français de présenter à la ministre déléguée aux Affaires
       francophones un rapport spécial sur toute question liée à cette Loi.

    -  Le Commissariat aux services en français a été créé en 2007. Son rôle
       est de mener des enquêtes indépendantes selon la Loi sur les services
       en français, par suite de plaintes ou de sa propre initiative, de
       préparer des rapports sur les enquêtes et de surveiller les progrès
       accomplis par les organismes gouvernementaux en ce qui concerne la
       prestation des services en français en Ontario.

    -------------------------------------------------------------------------
                                                        Available in English

    




Renseignements :

Renseignements: POUR EN SAVOIR PLUS: Marie-Eve Pépin, agente des
communications et des relations publiques, Commissariat aux services en
français de l'Ontario, Téléphone: (416) 314-8247, Sans frais: 1-866-246-5262,
Courriel: marie-eve.pepin@ontario.ca; Pour télécharger le rapport spécial du
commissaire: www.csf.gouv.on.ca/fr/node/37


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.