Il n'est jamais trop tôt: les Canadiens d'âge mûr sont confiants quant à leur retraite, mais il reste encore du travail à faire, selon une étude de la Banque Scotia



    TORONTO, le 25 oct. /CNW/ - Bien que 85 % des Canadiens d'âge mûr se
disent assurés de pouvoir jouir d'une retraite confortable sur le plan
financier, une majorité d'entre eux, soit près de 60 %, n'ont pas réfléchi à
la plupart des aspects de la retraite, selon l'étude Couples et retraite
réalisée par TNS Canadian Facts pour la Banque Scotia.
    "Nous avons commandé cette étude dans le but de mieux évaluer dans quelle
mesure les Canadiens d'âge mûr ont planifié tous les aspects de leur retraite,
y compris les priorités quant aux questions financières et au mode de vie",
indique Bruce Teron, directeur général et chef du développement de la
stratégie et des programmes de retraite, Banque Scotia. "Nous avons appris
que, bien que les Canadiens qui approchent de la retraite ont pris certaines
mesures pour planifier cette étape de leur vie, il reste encore du travail à
faire. Il est vrai qu'un programme de retraite peut être mis sur pied 5 ou
10 ans à l'avance, mais en s'y prenant tôt, les Canadiens pourront bénéficier
d'une transition facile et, une fois à la retraite, ils auront la stabilité
financière nécessaire pour profiter du mode de vie pour lequel ils ont tant
travaillé."
    Parmi les Canadiens d'âge mûr qui ont participé à l'étude, 39 % indiquent
qu'ils ont réfléchi à la plupart des aspects de la retraite, y compris aux
questions financières et à celles liées au mode de vie. Cinquante-neuf pour
cent d'entre eux n'ont pas planifié les deux aspects; 28 % indiquent avoir
privilégié l'aspect financier du problème et 20 %, avoir plus réfléchi à leur
mode de vie après la retraite qu'à leur situation financière. De plus, 13 %
des répondants n'ont pas encore vraiment réfléchi à la retraite.
    L'étude a visé les couples canadiens dont un des partenaires est âgé de
50 ans ou plus et travaille toujours. Elle s'est intéressée aux attitudes et à
la planification de la retraite, ainsi qu'aux priorités des Canadiens quant
aux questions financières et au mode de vie. Par mode de vie, on peut citer
les voyages, le temps passé avec la famille et les amis, le logement et le
mieux-être.

    Financer la retraite

    Plus de la moitié des Canadiens interrogés estiment qu'eux-mêmes et leur
conjoint prendront une retraite totale avant l'"âge traditionnel" de 65 ans.
Pour les deux conjoints, l'âge moyen prévu de la retraite est de 62 ans. Bien
que 20 % des Canadiens d'âge mûr aient indiqué qu'ils prévoient travailler
après 65 ans, environ le tiers croient qu'ils parviendront à financer leur
revenu de retraite au moyen d'un emploi. Ce chiffre passe à 76 % si les
répondants n'ont pas suffisamment d'argent pour financer leur retraite.
    "Grâce à l'amélioration des soins de santé et au fait que les gens, en
règle générale, prennent mieux soin de leur santé qu'auparavant, on constate
que de plus en plus de Canadiens choisissent de travailler plus longtemps", a
déclaré Barry LaValley, expert canadien du style de vie à la retraite. "Une
planification approfondie avant la retraite signifie que la personne a
volontairement décidé de prolonger sa présence sur le marché du travail plutôt
que d'y avoir été poussée par le besoin de continuer à travailler."
M. LaValley a collaboré exclusivement avec Groupe Gestion privée Scotia et
ScotiaMcLeod pour faire le lien entre les considérations liées au mode de vie
et l'expertise en planification financière des conseillers.
    La grande majorité des préretraités canadiens, soit 85 %, s'appuyant sur
la perception voulant qu'ils aient suffisamment d'épargne et
d'investissements, croient avoir les moyens de prendre une retraite
confortable. Par ailleurs, 31 % de ces préretraités ont admis ne pas connaître
le pourcentage de leur revenu d'avant la retraite dont ils auront besoin à la
retraite. Chez les 69 % qui ont pu répondre à cette question, la perception
moyenne veut qu'ils auront besoin d'environ 68,5 % de leur revenu d'avant la
retraite.
    "Il n'existe pas de chiffre magique en ce qui a trait au revenu à la
retraite", remarque M. LaValley. "Le montant dont vous aurez besoin est
directement lié à la façon dont vous voudrez vivre votre retraite. C'est
pourquoi vous ne pouvez pas vous intéresser uniquement à vos objectifs
financiers ou à vos objectifs liés au mode de vie. Un plan de retraite complet
tient compte des objectifs d'une personne en ce qui a trait à son mode de vie
et à l'argent nécessaire pour atteindre ces objectifs."

    Apporter des changements dès aujourd'hui

    La plupart des préretraités estiment qu'ils devront apporter certains
changements à leurs finances au cours des prochaines années afin d'améliorer
leurs chances de jouir d'une retraite confortable. Rembourser ses dettes et
mettre plus d'argent de côté sont les changements les plus souvent cités, soit
par 4 Canadiens d'âge mûr sur 10.
    "Nous travaillons tous les jours avec des clients pour trouver des façons
pratiques de réduire leurs dettes et de leur faire épargner de l'argent",
rappelle M. Teron. "Nous invitons les Canadiens à venir nous parler dès
aujourd'hui pour se préparer des lendemains sécuritaires sur le plan
financier."

    La vie à la retraite

    Plus de la moitié des Canadiens d'âge mûr prévoient que leur vie changera
du tout au tout après la retraite. Lorsqu'ils pensent à leurs rêves, 81 %
d'entre eux disent qu'ils aimeraient passer leur temps à voyager. Viennent
ensuite passer du temps en famille ou entre amis (69 %) et se livrer à des
passe-temps (66 %).
    "Un trop grand nombre de ceux qui rêvent à leur retraite voient cette
période de vie comme des vacances perpétuelles, alors qu'ils devraient y
penser comme à une nouvelle phase de leur vie, qui devrait être soigneusement
planifiée", estime M. LaValley. "Pour profiter au maximum de la vie à la
retraite, vous devez consacrer du temps à réfléchir sur la façon dont vous
voudrez passer votre temps et créer un plan financier qui fera en sorte que
vous pourrez financer ce projet. Autrement, vous pourriez découvrir que vos
projets et que votre réalité financière ne cadrent pas."
    "Nous comprenons que d'entreprendre la planification de cette nouvelle
phase de vie peut être compliqué, toutefois les Canadiens n'ont pas à s'y
atteler seuls, et c'est une bonne nouvelle", rétorque M. Teron. "Nos
conseillers peuvent vous aider à mettre tous les morceaux en place et à créer
un plan financier qui fera en sorte que votre mode de vie à la retraite
correspondra à vos rêves."
    L'étude Couples et retraite a été réalisée pour la Banque Scotia au moyen
du panel en ligne de TNS Canadian Facts. Les répondants au sondage étaient des
gens en couple, mariés ou conjoints de fait, dont au moins un des conjoints
avait 50 ans et travaillait à temps plein et dont les actifs communs
investissables s'élevaient à au moins 50 000 $. En tout, 489 couples ont
participé à ce sondage en ligne réalisé entre le 17 et le 29 avril 2007, et
les données finales ont été pondérées pour être géographiquement
représentatives de ces familles.

    Groupe Gestion privée Scotia et ScotiaMcLeod font partie du Groupe Banque
Scotia. Dans le cadre d'une stratégie financière complète, le Groupe Gestion
privée Scotia offre des solutions personnalisées dans toutes les disciplines
financières, dans des centres à l'échelle du Canada, y compris des services
successoraux et fiduciaires, des services bancaires privés et des services de
gestion de placements fondés sur une planification financière objective.
ScotiaMcLeod, l'une des premières sociétés de placement à services complets au
Canada, compte sur une équipe de plus de 1 000 spécialistes en placement et
spécialistes financiers qui proposent des stratégies financières complètes aux
clients des succursales à l'échelle du pays.
    La Banque Scotia est l'une des principales institutions financières en
Amérique du Nord et la plus internationale des banques canadiennes. Forts de
leur effectif de plus de 58 000 employés, le Groupe Banque Scotia et ses
sociétés affiliées comptent environ 12 millions de clients dans une
cinquantaine de pays. Outre des services bancaires d'investissement, la Banque
Scotia offre une gamme complète de produits et de services aux particuliers,
aux petites et moyennes entreprises ainsi qu'aux grandes sociétés. L'actif de
la Banque Scotia s'établit à 408 G$ (au 31 juillet 2007). Les actions de la
Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (BNS) et à New York (BNS). Pour
obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de la
Banque à l'adresse www.banquescotia.com.

    Voir : Fiche d'information sur l'étude Couples et retraite(*) réalisée
    par TNS Canadian Facts pour la Banque Scotia. Le 23 octobre 2007


    Fiche d'information sur l'étude Couples et retraite(*) réalisée par TNS
    Canadian Facts pour la Banque Scotia.
    Le 23 octobre 2007

    Les Canadiens voient grand pour leur retraite, mais ils ne se sont pas
    résolus à rédiger un plan financier qui leur permettrait de financer
    leurs rêves.

    
    D'un point de vue financier :

    -   Trente-neuf pour cent des Canadiens d'âge mûr disent avoir réfléchi à
        la plupart des aspects de leur retraite et avoir envisagé aussi bien
        les questions d'ordre financier que celles liées au mode de vie. Chez
        ceux qui ont réfléchi à l'un de ces aspects et non à l'autre, 28 % se
        sont surtout penchés sur les questions d'ordre financier et 20 % ont
        plutôt considéré leurs objectifs quant au mode de vie.

    -   Quatre-vingt-cinq pour cent des Canadiens d'âge mûr sont sûrs qu'ils
        auront la capacité de prendre une retraite confortable sur le plan
        financier. Parmi eux, 21 % sont très confiants et 64 %, plutôt
        confiants par rapport à leur retraite. Les raisons expliquant cette
        confiance sont des épargnes et des placements adéquats (44 %), une
        bonne rente (23 %) et la planification de leur retraite (19 %).

    -   Parmi les 15 % qui ne croient pas avoir les moyens financiers pour
        prendre une retraite confortable, les principales raisons citées sont
        des épargnes et des placements inadéquats (50 %), une rente
        insuffisante (11 %) et l'inflation (10 %).

    -   Malgré le fait qu'une forte majorité des Canadiens d'âge mûr montrent
        beaucoup de confiance en leur capacité à prendre une retraite
        confortable sur le plan financier, 31 % admettent ne pas connaître le
        pourcentage de leur revenu de travail dont ils auront besoin pour
        atteindre leur objectif. Des 69 % qui ont pu répondre à cette
        question, leur perception est qu'ils auront besoin d'environ
        68,5 % de leur revenu d'avant la retraite.

    -   Plus de la moitié des Canadiens d'âge mûr prévoient qu'eux-mêmes et
        leur conjoint ou partenaire prendront leur retraite avant 65 ans.
        Vingt-neuf pour cent pensent pouvoir prendre leur retraite avant
        60 ans; 29 %, entre 60 et 64 ans; 15 % à 65 ans et 20 %, après
        65 ans.

    -   Environ le tiers des Canadiens d'âge mûr (36 %) prévoient financer
        leur retraite au moyen de leur revenu d'emploi. Vingt-neuf pour cent
        escomptent toucher un revenu d'un emploi à temps partiel et
        14 % prévoient plutôt bénéficier du fait que leur conjoint ou
        partenaire continuera à toucher un revenu d'emploi à temps plein.

    -   S'ils n'ont pas suffisamment d'argent pour financer la retraite à
        laquelle ils rêvent, 76 % des Canadiens d'âge mûr ont indiqué qu'ils
        continueraient à travailler. Cinquante-neuf pour cent travailleraient
        à temps partiel et 37 % ont indiqué qu'ils travailleraient plus
        longtemps.

    -   La moitié des répondants ont parlé à un conseiller financier et
        35 % estiment qu'il s'agit là de l'initiative la plus valable dans la
        planification d'une retraite. Parmi ceux qui ont mis sur pied un plan
        financier en bonne et due forme, 71 % l'ont fait avec l'aide d'un
        conseiller financier.

    -   Pour ce qui est des changements auxquels ils devront s'astreindre au
        cours des prochaines années pour améliorer leurs chances de jouir
        d'une retraite paisible sur le plan financier, 42 % des Canadiens
        d'âge mûr ont indiqué qu'ils rembourseront leurs dettes,
        37 % prévoient épargner plus et 29 % espèrent réduire leurs dépenses
        quotidiennes.

    Du point de vue du mode de vie :

    -   Quarante-cinq pour cent des Canadiens d'âge mûr prévoient que leur
        vie changera radicalement à la retraite. Trente-neuf pour cent
        pensent qu'elle ne changera qu'un peu et six pour cent, pas du tout.

    -   Quarante-trois pour cent des répondants à cette étude sont surtout
        impatients de s'offrir des loisirs à la retraite alors que
        29 % disent avoir surtout hâte de profiter de la liberté dont ils
        jouiront. Les Canadiens d'âge mûr prévoient conserver un mode de vie
        actif à la retraite, et 81 % d'entre eux disent qu'ils passeront leur
        temps à voyager.

    -   Cinquante-trois pour cent des Canadiens d'âge mûr seront heureux à la
        retraite pourvu qu'ils puissent jouir de la compagnie d'amis proches
        et de membres de leur famille. Vingt-cinq pour cent estiment qu'il
        est important de pouvoir compter sur un cercle élargi d'amis et de
        membres de la famille, alors que 19 % sont surtout intéressés à
        passer du temps avec leur conjoint ou leur partenaire.
    





Renseignements :

Renseignements: Deborah Spence, Relations publiques, Banque Scotia,
(403) 254-6830 ou Bernard Boileau, Relations publiques, Banque Scotia, (450)
420-4595

Profil de l'entreprise

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.