Il faut sauver les centres communautaires de loisir !



    QUEBEC, le 18 oct. /CNW Telbec/ - Les centres communautaires de loisir
sont en péril! Malgré toute leur créativité, et même s'ils sont capables
d'exploits avec très peu de moyens, ils sont tellement en situation de
précarité financière qu'ils ne peuvent faire profiter la population québécoise
de tous les effets positifs et préventifs que le bon virus du loisir est en
mesure de transmettre. Voilà l'une des raisons pour laquelle des centaines de
représentants de centres communautaires de loisir se rassemblent aujourd'hui
sur la colline parlementaire pour remettre à la ministre de l'Education, du
Loisir et du Sport, une longue corde à linge symbolisant à quel point ils sont
sur "la corde raide" depuis des années.
    Les centres demandent à la ministre de l'Education, du Loisir et du
Sport, Madame Courchesne de les sauver. L'absence de la ministre en dit
cependant long sur l'importance qu'elle accorde aux centres communautaires de
loisir. Elle n'a même pas 15 minutes pour les centres communautaires de
loisir!
    La présidente de la Fédération a souligné à quel point les centres
communautaires de loisir étaient prêts à mettre tous les efforts nécessaires
pour appuyer la ministre Michelle Courchesne dans ses démarches auprès des
autres députés, du comité exécutif et du conseil du Trésor. "Toutefois, les
centres devront changer de stratégie et faire appel aux 400 000 personnes
qu'ils rejoignent pour remettre le loisir communautaire au coeur des priorités
gouvernementales". "Nous ne nous contenterons plus des tapes dans le dos!"
    Les centres communautaires de loisir sont prêts à travailler au
développement des collectivités en partenariat avec un gouvernement qui les
soutient. Ils ne peuvent le faire qu'en autant que leur financement récurrent,
qui est le même depuis 2001, soit rehaussé et indexé. Dans tous les centres, à
la grandeur du Québec, on parle actuellement d'augmentation des coûts et de
coupures de programmes. La précarité financière des centres communautaires de
loisir freine le support aux 15 000 personnes bénévoles qui y sont engagées et
met en péril l'accessibilité à des services aux populations les plus
vulnérables qu'ils rejoignent quotidiennement.

    Les centres communautaires de loisir revendiquent un financement
supplémentaire de 2,3M$ auprès du Gouvernement du Québec pour assurer le
maintien et rendre accessibles leurs services en soutien au développement des
personnes, des familles et des communautés.




Renseignements :

Renseignements: Carole Pelletier, agente de communication, Québec: (418)
686-0012, Ailleurs au Québec: 1 888 686-8356, Cellulaire: (418) 455-1278,
fqccl@fqccl.org; Source: Fédération québécoise des centres communautaires de
loisir

Profil de l'entreprise

Fédération Québécoise des centres communautaires de loisir

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.