Il faut poursuivre les audiences du Sénat sur le projet de loi sur les biocarburants disent les groupes préoccupés par le rôle des biocarburants dans la crise alimentaire mondiale



    OTTAWA, le 25 juin /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, les organismes de
développement international et les dirigeants du secteur agricole ont sonné
l'alarme au sujet des biocarburants lors des audiences du Comité sénatorial
permanent de l'énergie, de l'environnement et des ressources naturelles sur le
projet de loi C-33.
    Le gouvernement s'attend à ce que le Sénat adopte le projet de loi C-33
avant la fin de l'été. Le projet de loi C-33 modifierait la Loi canadienne sur
la protection de l'environnement, en permettant au gouvernement de prendre un
règlement pour imposer un contenu minimal de 5 p. 100 dans l'essence utilisé
pour les transports. En conséquence, les sénateurs se hâtent à conclure les
audiences et retourne au Sénat demain pour voter sur le projet de loi C-33 en
dépit des nombreux rapports qui établissent un lien entre les biocarburants et
la crise alimentaire globale qui ne cesse de croître. La Chambre des communes
a retardé l'adoption du projet de loi C-33 en partie à cause de la controverse
à l'échelle internationale. A cause des audiences accélérées, de nombreux
groupes n'ont pas encore eu la chance de comparaître devant le Sénat,
notamment Greenpeace et d'autres groupes environnementalistes.
    "La crise alimentaire mondiale est directement liée à la production des
biocarburants et il est essentiel que le Sénat examine plus en profondeur ce
lien avant de prendre quelque décision que ce soit à l'égard du projet de loi
C-33", déclare Pat Mooney, directeur exécutif d'ETC Group, un des témoins à
l'audience de ce matin. M. Mooney, qui a récemment assisté à la Conférence de
haut niveau sur la sécurité alimentaire mondiale des Nations Unies ajoute :
"Le Sénat a une très grande responsabilité dont les implications à l'échelle
mondiale sont lourdes, à l'heure où les gouvernements de partout dans le monde
se voient forcés de réévaluer leurs engagements à l'égard des cibles en
biocarburants".
    Le gouvernement conservateur fait la promotion des biocarburants et du
projet de loi C-33 en les décrivant comme une étape positive nécessaire pour
garantir des marchés et des prix élevés du grain pour les agriculteurs
canadiens qui sont aux prises avec une grave crise du revenu. Toutefois,
Colleen Ross, présidente de la section des femmes du National Farmers Union, a
exprimé son désaccord en s'adressant aux sénateurs aujourd'hui :"Les
possibilités pour les agriculteurs de gagner de l'argent grâce aux
biocarburants sont minces et elles disparaîtront rapidement. Comme d'habitude,
les agriculteurs paieront des prix plus élevés pour les intrants agricoles et
le coût de production réel grugera nos profits".
    "Pourquoi le Sénat devrait-il se hâter d'adopter le projet de loi C-33
pour promouvoir les biocarburants pendant que le reste du monde s'interroge
maintenant sur le bien-fondé d'imposer des cibles précises quant au contenu en
biocarburant dans l'essence pour les voitures?", demande Eric Darier,
responsable de la campagne Agriculture de Greenpeace Canada.
    "Le rapport publié aujourd'hui par Oxfam International "Another
Inconvenient Truth" démontre pourquoi un mandat général pour les biocarburants
dans l'essence canadienne contribuerait à faire grimper encore davantage les
prix des aliments à l'échelle mondiale, enfonçant plus profondément dans la
misère des millions de personnes", déclare Mark Fried, coordonnateur des
politiques publiques chez Oxfam Canada. "Brûler des aliments dans nos voitures
alors que des personnes meurent de faim n'est pas ce qu'on appelle une bonne
politique publique".
    En outre, un rapport très critique du R.-U., qui sera publié lundi
prochain, devrait convaincre le gouvernement britannique de réévaluer ses
cibles en biocarburants.




Renseignements :

Renseignements: Pat Mooney, directeur exécutif, ETC Group, cell.: (613)
261-0688, bureau: (613) 241-2267; Colleen Ross, présidente de la section des
femmes du National Farmers Union, cell.: (613) 213-1522; Eric Darier,
responsable de la campagne Agriculture, Greenpeace Canada, cell.: (514)
605-6497; Mark Fried, coordonnateur des politiques publiques, Oxfam Canada,
cell.: (613) 668-4801

Profil de l'entreprise

INSTITUT RIDEAU D'AFFAIRES INTERNATIONALES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.