Il faut agir pour mettre fin à la perte d'emploi au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON, le 7 juin 2011 /CNW/ - Aujourd'hui l'Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA) a enjoint le Nouveau-Brunswick de protéger les emplois dans le secteur de la restauration en introduisant un différentiel relatif aux pourboires et un salaire de formation avant la nouvelle augmentation du salaire minimum prévue our septembre. Le secteur de la restauration, qui emploie 21 500 Néo-Brunswickois, est le quatrième employeur de la province et fournit plus d'emplois que les domaines de l'agriculture, de la pêche, des mines et de la foresterie mis ensemble.

« L'augmentation du salaire minimum introduite au début de 2010 a beaucoup nui à l'emploi, déclare Luc Erjavec, vice-président de la CRFA pour le Canada Atlantique. Entre 2009 et 2010, 2 100 emplois ont été perdus dans le secteur des services alimentaires, dont 1 300 occupés par des jeunes de moins de 25 ans. »

« Dans le discours du budget de mars, le ministre des Finances Higgs a suggéré une modification de la politique relative au salaire minimum en raison de ses répercussions sur l'emploi chez les jeunes et sur les services alimentaires, ajoute monsieur Erjavec. Le temps est venu d'agir. Un différentiel relatif aux pourboires aidera à protéger les heures de travail et les revenus de ceux qui ont besoin de ces heures pour gagner des pourboires, et un salaire de formation encouragera les employeurs à embaucher des jeunes sans expérience. »

L'Alberta et la Colombie-Britannique ont récemment rejoint les rangs de l'Ontario et du Québec en introduisant un différentiel relatif aux pourboires pour les serveurs de boissons alcoolisées. La Nouvelle-Écosse et l'Ontario ont des salaires de formation pour encourager l'embauche d'employés qui entrent sur le marché du travail.

Le secteur de la restauration au Nouveau-Brunswick compte 1 600 restaurants, traiteurs et bars. Selon un récent sondage Ipsos réalisé pour le Service alimentaire de Kraft Canada et pour la CRFA, 22 pour cent des Canadiens ont eu leur premier emploi dans le secteur de la restauration.

La CRFA est l'une des principales associations d'affaires du Canada, représentant plus de 30 000 membres dont restaurants, bars, traiteurs, institutions et autres fournisseurs de services alimentaires. Le secteur des services alimentaires canadiens réalise un chiffre d'affaires annuel de 60 milliards de dollars et emploie plus d'un million de personnes d'un bout à l'autre du Canada.

SOURCE Canadian Restaurant and Foodservices Association

Renseignements :

Luc Erjavec, 902-209-0804 (cell) ou lerjavec@crfa.ca; Prasanthi Vasanthakumar, spécialiste des communications, 1 800 387-5649, poste 4254 ou pvasanthakumar@crfa.ca

Profil de l'entreprise

Canadian Restaurant and Foodservices Association

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.