"Il est temps DE PASSER À L'ACTION!" soutiennent des représentants de
l'industrie canadienne de l'assurance-vie

Les prochaines étapes de la mise au point d'une solution visant à réduire l'utilisation de formulaires papier dans l'industrie et à permettre aux clients, aux conseillers et aux sociétés d'assurance de gagner temps et argent ont été présentées dans le cadre d'une réunion de représentants de l'industrie

TORONTO, le 22 juin /CNW/ - Que s'est-il passé depuis la tenue du sommet des cadres de CLIEDIS en janvier 2010? Voilà ce que les participants au 11e séminaire annuel de CLIEDIS souhaitaient savoir. Plus d'une centaine de membres de l'industrie de l'assurance-vie de partout au Canada, certains provenant même des États-Unis, se sont réunis pour obtenir les dernières nouvelles à ce sujet.

Au sommet des cadres, en janvier, des représentants de l'industrie ont discuté des avantages potentiels rattachés au fait d'opter pour un modèle de données électroniques afin de recueillir et d'échanger des renseignements. D'après les discussions, il s'est avéré évident que cette proposition de valeur permettrait à tous les partenaires d'affaires de l'industrie de bénéficier d'économies tangibles. Au terme du sommet, un groupe d'étude composé de représentants de l'industrie a été formé en vue d'élaborer une proposition pour le secteur de l'assurance-vie, laquelle visait à poursuivre l'examen des "nouvelles normes de collecte et de transmission électroniques de données commerciales". Ce groupe avait le mandat de donner une orientation claire à l'industrie et de lui fournir une structure pour qu'elle puisse mener à bien tous les aspects du projet d'examen relatif aux données électroniques. Le groupe a mis quelques mois à accomplir ces travaux, ses membres ayant dû aménager leur horaire chargé de manière à pouvoir fournir leur avis et assister à des réunions.

Le projet d'examen relatif aux données électroniques a été présenté dans le cadre du 11e séminaire annuel de CLIEDIS. Les participants étaient impatients d'entendre la proposition du groupe et de savoir par quoi pouvait se traduire la participation de leurs entreprises respectives. Scott Sinclair et Jamie McGeachin, coprésidents du groupe d'étude, ont présenté une mise à jour des travaux accomplis à ce jour. Ils ont également soumis une proposition quant à l'engagement à prendre par les sociétés pour élaborer une solution de traitement direct pour l'ensemble de l'industrie. Une contribution sur le plan financier et des ressources humaines sera demandée à tous les partenaires de l'industrie (sociétés, distributeurs, fournisseurs de services et de systèmes, assureurs et autres parties intéressées) prenant part au projet. Une fois que l'industrie aura manifesté son adhésion au projet, les participants étudieront les différentes solutions possibles et lui présenteront une recommandation. Des bénévoles réunis en sous-comités collaboreront à l'élaboration d'une ou de plusieurs recommandations en ce qui a trait à la mise au point d'une solution pour l'industrie. Ils se pencheront notamment sur un modèle financier servant de cadre à la solution, sur un modèle de gouvernance et sur un modèle de mise en œuvre. La solution vise à revoir la démarche fragmentée actuellement adoptée par l'industrie en matière de collecte et d'échange de données. Grâce à une solution axée sur les données électroniques, l'industrie pourrait renverser les coûts associés à la fragmentation : longue durée des cycles, coûts de traitement élevés et obstacles au recrutement, entre autres.

Au cours des quatre prochaines semaines, les membres du groupe d'étude communiqueront avec les décideurs de l'industrie pour solliciter leur engagement à prendre part à cette nouvelle phase du projet axé sur les données électroniques. Les sociétés qui participeront au projet tôt auront l'avantage de prendre une part active à la mise au point d'une solution pour l'industrie. En outre, elles profiteront de prix plus avantageux que celles qui adopteront une attitude passive.

Terri DiFlorio, présidente de la Financière HUB Inc., s'est exprimée au nom des distributeurs. "Je crois sincèrement que le projet de données électroniques est l'une des initiatives les plus importantes prises par notre industrie depuis très longtemps, et la structure proposée fait en sorte que le projet a toutes les chances d'être couronné de succès. Si chaque compagnie fait les choses de son côté, ça ne fonctionnera tout simplement pas. Les compagnies n'auront pas de soutien de la part de leurs distributeurs. Les compagnies, les distributeurs et les fournisseurs doivent travailler de concert dans le cadre de ce projet : c'est la seule bonne façon de faire, et nous devons tout mettre en œuvre pour que ça fonctionne. Et si nous pouvons réunir les bons participants autour de la même table, ça fonctionnera."

CLIEDIS est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la création et à l'acceptation de normes et de conventions communes afin d'améliorer l'efficacité de l'industrie canadienne de l'assurance-vie et dont les sociétés d'assurance, les distributeurs, les associations et les partenaires de l'industrie peuvent tirer parti. L'organisme accomplit sa mission par l'intermédiaire de la formation, du perfectionnement et d'activités de défense des intérêts de l'industrie.

SOURCE CLIEDIS: CANADIAN LIFE INSURANCE STANDARDS ASSOCIATION

Renseignements : Renseignements: CLIEDIS Executive Director, Julie Parrott at jparrott@cliedis.ca or (416) 830-3161

Profil de l'entreprise

CLIEDIS: CANADIAN LIFE INSURANCE STANDARDS ASSOCIATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.