Hypertension: la technologie de l'information pour améliorer la pression artérielle



    Les résultats de l'étude LOYAL publiés dans l'édition en ligne du
    magazine Circulation

    MONTREAL, le 6 mai /CNW Telbec/ - Une lueur d'espoir se profile à
l'horizon pour les quelques cinq millions de Canadiens atteints d'hypertension
artérielle. Selon les résultats de l'étude LOYAL, qui a été menée à Laval, au
Québec, un programme multidisciplinaire de prise en charge de l'hypertension,
ralliant médecins, patients, infirmières et pharmaciens, peut aider les
personnes souffrant d'hypertension à améliorer substantiellement la maîtrise
de leur tension artérielle et leur santé générale. Le programme de prise en
charge étudié dans le cadre de LOYAL, outre le fait qu'il fournissait du
matériel éducatif et des tensiomètres à usage domestique aux patients, leur
permettait d'accéder à un système de soutien téléphonique interactif à
reconnaissance vocale leur procurant de la rétroaction et des conseils
continus. La technologie utilisée pour l'étude a été élaborée par Voice
Synergies, Inc., une société québécoise.
    Les résultats de l'étude LOYAL sont publiés dans l'édition en ligne de la
revue Circulation : Cardiovascular Quality and Outcome(i) parue hier. Des
données préliminaires avaient été présentées lors du Congrès canadien sur la
santé cardiovasculaire, qui s'était tenu à Québec, en octobre 2007.
    "Il est clair que, dans le traitement de l'hypertension et d'autres
maladies chroniques, il ne suffit pas d'avoir de bons médicaments, des
médecins compétents, des pharmaciens engagés et des groupes de patients
actifs; nous disposons déjà de toutes ces ressources. L'ennui, c'est que,
malgré les énormes progrès que nous avons faits, beaucoup de patients
n'atteignent pas leurs cibles tensionnelles", affirme le Dr Pavel Hamet,
investigateur en chef de l'étude LOYAL, Chaire de recherche du Canada en
génomique prévisionnelle et chef des Services de médecine génétique au Centre
hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), directeur du laboratoire de
médecine moléculaire, Centre de recherche du Centre hospitalier de
l'Université de Montréal (CRCHUM) et professeur à l'Université de Montréal.
"En menant l'étude LOYAL, nous voulions savoir quels effets nous obtiendrions
en utilisant ces ressources différemment et en misant davantage sur
l'interaction. Nos résultats ont confirmé qu'un programme multidisciplinaire
appuyé par des outils informatiques améliore vraiment la maîtrise de la
tension artérielle chez les patients hypertendus. Nous nous efforcerons de
faire en sorte que les enseignements de LOYAL soient mis en application afin
qu'ils puissent profiter à de nombreux patients."
    Près du quart des adultes canadiens, soit environ cinq millions de
personnes, souffrent d'hypertension.(ii) Cette affection représente un
important facteur de risque d'accident vasculaire cérébral, de maladie
coronarienne, d'angiopathie et d'insuffisance cardiaque congestive, et elle
augmente de deux à trois fois le risque cardiovasculaire.(iii) Malgré les
preuves qu'un diagnostic précoce et que le traitement de l'hypertension sont
associés à un risque moindre de souffrir de maladies cardiovasculaires,
seulement 13 % des patients hypertendus au Canada réussissent à maîtriser leur
tension artérielle.
    "Pendant les quatre ans qu'a duré LOYAL, le système de santé du Québec a
évolué à peu près dans le même sens que ce qu'on voulait vérifier dans cette
étude", explique la Dre Marie-Thérèse Lussier, professeure adjointe à
l'Université de Montréal et membre de l'équipe de recherche du projet LOYAL.
"Nous constatons aujourd'hui que le système de santé du Québec évolue dans la
même direction, en envisageant l'emploi de multiples ressources pour la
prestation de soins axés sur le patient, y compris l'utilisation judicieuse de
médicaments conformément à la nouvelle politique du médicament. Il est
encourageant de voir que les idées que nous avons étudiées dans LOYAL sont
jugées valables à la grandeur du réseau."

    RESULTATS CLES DE L'ETUDE LOYAL

    L'étude LOYAL est la première à démontrer qu'un programme
multidisciplinaire appuyé par des outils informatiques peut améliorer
substantiellement la maîtrise de la tension artérielle telle qu'observée par
la MAPA (Mesure ambulatoire de la pression artérielle), dans un contexte de
soins de première ligne. En un an, la tension artérielle indiquée par la MAPA
avait baissé de 13,7 mmHg dans le groupe ayant fait l'objet de l'intervention
et de 6,8 mmHg dans le groupe ayant reçu les soins habituels, ce qui
représente une différence importante en faveur de l'intervention (marge
d'erreur p (moins que) 0,0010).

    A PROPOS DE L'ETUDE LOYAL

    L'étude LOYAL (Lowering Blood Pressure by Improving COmpliance to
HYpertension Therapy through the Assistance of TechnoLogy Enhanced Tools, ou
amélioration de l'observance en hypertension par l'assistance d'outils
technologiques) visait à créer un programme multidisciplinaire novateur de
prise en charge de l'hypertension ralliant entre eux médecins, patients,
infirmières et pharmaciens, afin d'aider les patients à améliorer la maîtrise
de leur tension artérielle et leur santé générale.
    Le Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal
(CRCHUM) et Pfizer Canada, de concert avec la Cité de la Santé de Laval, les
Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et Voice Synergies, Inc., ont
uni leurs forces pour mener cette étude avant-gardiste sur la maîtrise de
l'hypertension. Le projet a également pu bénéficier de l'appui d'autres
partenaires, soit Diabète Québec, la Société canadienne d'hypertension
artérielle, la Fondation des maladies du coeur du Québec, l'Agence de la santé
et des services sociaux de Montréal, l'Agence de la santé et des services
sociaux de Laval, l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires et le
Fonds de la recherche en santé du Québec.
    "Ce n'est pas parce que des médecins rédigent des ordonnances et que des
médicaments sont offerts en pharmacie que la réussite du traitement va de soi,
déclare le Dr Bernard Prigent, directeur médical chez Pfizer. C'est pourquoi
Pfizer est heureuse d'investir dans des programmes tels que LOYAL, qui nous
permettent d'en apprendre davantage sur cette interaction complexe. La
multiplication de ce type d'études et l'importance qu'elles revêtent
s'inscrivent dans une saine tendance générale au décloisonnement des divers
domaines de recherche, née de la constatation qu'une discipline n'apportera
pas, à elle seule, toutes les réponses à des questions de santé complexes."

    A propos du CHUM : www.chumtl.qc.ca

    A propos du CRCHUM : www.crchum.qc.ca

    
    ---------------
    (i)   http://circoutcomes.ahajournals.org/cgi/content/abstract/CIRCOUTCOMES.108.823765v1
    (ii)  Fondation des maladies du coeur. Accessible à l'adresse
          http://ww2.heartandstroke.ca. Dernier accès le 3 octobre 2007.
    (iii) Institut de cardiologie de Montréal. Accessible à l'adresse
          http://www.icm-mhi.org/fr/maladies-coeur.html. Dernier accès le
          12 octobre 2007.
    




Renseignements :

Renseignements: pour organiser une entrevue avec le Dr Hamet ou la Dre
Lussier, veuillez communiquer avec les personnes suivantes: Marie-Anne
Grondin, Edelman, (514) 844-6665, poste 246, marie-anne.grondin@edelman.com;
Nathalie Forgue, CHUM, (514) 890-8000, poste 14342,
nathalie.forgue.chum@ssss.gouv.qc.ca; Sylvain-Jacques Desjardins, Université
de Montréal, (514) 343-7593, sylvain-jacques.desjardins@umontreal.ca; Paula
Beaudoin, Centre de Santé et Service Sociaux de Laval, (450) 975-5309,
paula_beaudoin@ssss.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.