Hydro-Québec lance sa campagne de promotion du Diagnostic résidentiel dans l'ouest de l'île de Montréal



    KIRKLAND, QC, le 16 sept. /CNW Telbec/ - Hydro-Québec a lancé aujourd'hui
sa campagne de promotion du Diagnostic résidentiel MIEUX CONSOMMER dans un
troisième secteur de l'île de Montréal. Le lancement s'est fait à l'hôtel de
ville de Kirkland, en compagnie des maires de Kirkland, Pointe-Claire,
Dollard-des-Ormeaux, Dorval, Beaconsfield, Sainte-Anne-de-Bellevue et Baie
d'Urfé. Ils ont répondu à l'appel d'Hydro-Québec de "suivre le courant
collectif", comme le clame le slogan de cette campagne régionale et
communautaire.
    "Maintenant que la campagne est arrivée à Montréal, nous comptons sur
l'enthousiasme et la motivation de la population et des élus de l'ouest de
l'île. Il y a ici un bassin de clients résiduels si important que le potentiel
d'économie d'énergie est très grand. Il faudra donc exploiter la vitalité de
Montréal pour atteindre les objectifs, a confié M. Serge Mallette, chef -
Relations avec le milieu et projets spéciaux, direction régionale - Montréal.
N'oublions pas que la base de cette campagne est le soutien financier offert
aux collectivités pour la réalisation d'un projet collectif et mobilisateur.
Le montant de cette contribution est lié au nombre de rapports de
recommandations personnalisés émis pendant les six mois de campagne, soit du
16 septembre 2008 au 15 mars 2009 : 30 $ pour chaque rapport papier et 35 $
pour la version Web."
    A Kirkland, les fonds récoltés par la campagne Diagnostic résidentiel
seront affectés à la réalisation de l'un de trois projets : l'aménagement d'un
parc de conditionnement physique pour les 55 ans et plus comportant divers
appareils adaptés aux besoins d'une population qui avance en âge ;
l'aménagement d'un terrain de jeux pour jeunes enfants dans le nouveau projet
domiciliaire Lacey Green II, et finalement, la réalisation d'une murale
éducative créée par des artistes peintres locaux, dans la section des enfants
à la bibliothèque municipale. "Chez nous à Kirkland, a confié le maire John W.
Meaney, nous avons pensé qu'il fallait que cet argent profite à toute la
communauté, jeunes... et moins jeunes ! Une combinaison d'installations pour
les petits ainsi que pour les plus vieux nous permet de fournir un meilleur
service à tous. De plus, nous allons réaliser d'importantes économies
d'énergie, alors on ne pourrait pas demander mieux."
    Dans la ville de M. Bill McMurchie, à Pointe-Claire, ce sont les arts qui
vont profiter de la manne récoltée. En effet, on prévoit la construction d'une
scène extérieure permanente à Stewart Hall. Comme le mentionnait M. McMurchie,
"la scène actuelle est temporaire et doit être reconstruite chaque année en
utilisant les bandes des patinoires municipales. La nouvelle scène
s'harmonisera à l'environnement et sera adaptée aux exigences scéniques
extérieures. De cette façon, on évite de gaspiller des matériaux et de
l'énergie en remontant tout chaque année. Cela nous apparaissait comme un
projet qui collait parfaitement aux objectifs du Diagnostic résidentiel."
    A Dollard-des-Ormeaux, on se concentre sur l'environnement immédiat des
citoyens. Le projet consiste à planter des arbres sur des sites de la
collectivité. Le maire, M. Ed Janiszewski, a déclaré que "ces arbres serviront
non seulement à améliorer l'aspect visuel de la communauté, mais ce sont
surtout les bénéfices écologiques que l'on vise. Comme quoi, on peut non
seulement ramasser de l'argent, mais aussi le voir pousser !"
    En revanche, ce sont les sportifs qui, à Dorval, seront comblés. Le
projet choisi par le maire Edgar Rouleau et ses conseillers, consiste à
acheter deux abris protecteurs pour les bancs des joueurs et six unités de
gradins pour le terrain de soccer synthétique du Centre communautaire
Sarto-Desnoyers. "On a essayé de penser au confort de tous, de ceux qui jouent
ainsi que de ceux qui les encouragent, a dit M. Rouleau. Le parc est au centre
de la communauté ; il semblait donc logique d'y investir les fonds récoltés
grâce à la campagne communautaire d'Hydro-Québec. C'est une belle occasion que
nous avons voulu saisir."
    A Beaconsfield, on a aussi pensé au plaisir qu'ont les citoyens à
profiter de l'hiver et des sports qui s'y rattachent. En effet, le projet
retenu par le conseil est l'aménagement d'une patinoire extérieure réfrigérée
permettant aux citoyens de profiter de cette installation de novembre à mars,
peu importent les conditions climatiques hivernales. Le maire, M. Benedetti, a
ajouté que "bien sûr, à Beaconsfield, on a le lac Saint-Louis pour patiner,
mais ce n'est pas toujours sûr. Avec le projet du Diagnostic résidentiel, le
plaisir du patinage est garanti tout l'hiver."
    C'est aussi une installation extérieure qui a retenu l'attention du
conseil de Sainte-Anne-de-Bellevue. Leur projet consiste à acquérir divers
équipements dans le cadre du projet d'aménagement du parc Godin. Le maire,
M. Bill Tierney, explique que "par exemple, nous pensons à des modules de jeux
qui pourraient être installés, ainsi que des bancs de parc, des lampadaires et
d'autres mobiliers urbains."
    Comme la culture, et particulièrement la lecture, concerne toute la
population, c'est à la rénovation du mobilier de la bibliothèque que la
mairesse de Baie d'Urfé, Mme Maria Tutino, ainsi que son conseil, consacreront
l'argent récolté.
    Finalement, à Senneville, c'est dans l'environnement que vont être
investis les fonds amassés. Ils serviront à l'achat et à la plantation
d'arbres sur son territoire.
    "Nous demeurons convaincus que cette initiative rapporte à tous : aux
citoyens qui économiseront de l'énergie, à la collectivité qui bénéficiera du
projet, et enfin, à l'ensemble de la société grâce à l'impact que la réduction
de notre consommation d'énergie peut avoir sur l'environnement, a déclaré M.
Mallette. Nous comptons donc sur chaque citoyen pour passer à l'action, une
fois leur rapport reçu, parce que chaque petit geste compte." Nous invitons
aussi des organismes sans but lucratif à appuyer la campagne en participant au
"Défi 5 $" : pour chaque rapport de recommandations émis, Hydro-Québec
remettra 5 $ à un organisme qui s'est impliqué en faisant du porte-à-porte ou
de la sollicitation téléphonique.

    Le Diagnostic résidentiel MIEUX CONSOMMER : pour une meilleure efficacité
    énergétique

    Le Diagnostic résidentiel MIEUX CONSOMMER est un service gratuit qui
permet aux clients résidentiels admissibles de connaître leur consommation
d'énergie. Après avoir rempli un questionnaire qui sera retourné à
Hydro-Québec, le client recevra un rapport de recommandations personnalisé,
incluant des mesures pratiques pour l'aider à réduire sa consommation sans
toutefois sacrifier son confort. De plus, Hydro-Québec lancera cet automne son
approche scolaire auprès des élèves du troisième cycle du primaire afin que
ceux-ci puissent apprendre à mieux consommer à la maison. Les enseignants
seront invités à susciter la discussion grâce au Quiz Diagnostic junior
spécialement conçu pour les élèves de dix à douze ans.
    L'île de Montréal est la sixième région où a été lancée cette campagne
qui couvrira tout le Québec d'ici 2010. Pour en savoir plus sur la campagne en
cours dans votre région, rendez-vous sur le site www.courantcollectif.com.




Renseignements :

Renseignements: Marjolaine Provost, Equipe DRMC, (514) 985-8284, Tél.
cell.: (514) 703-3595, marjolaine.provost@cossette.com; Source: Gilbert
Migirditsian, conseiller - Relations avec le milieu, Direction régionale -
Montréal, Hydro-Québec, (514) 385-8888 poste 2993


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.