Huit conseils pour aborder la période cruciale des REER: Ernst & Young



    TORONTO, le 29 janv. /CNW/ - Le temps presse pour les Canadiens qui n'ont
pas encore cotisé à leur REER pour 2007, puisqu'il ne leur reste que un mois
pour donner suite à leurs bonnes intentions. Mais par où commencer? Voici les
conseils d'Ernst & Young aux épargnants en herbe pour les aider à se lancer :

    
    1.  A court d'argent? Songez à utiliser des actions ou obligations non
        enregistrées. Les gains accumulés seront imposables, et les pertes ne
        sont pas déductibles.

    2.  Encore à court de fonds? Songez à emprunter. Vous ne pouvez pas
        déduire les intérêts payés sur l'argent que vous empruntez pour votre
        cotisation REER, mais il peut être sage, dans certains cas,
        d'emprunter à cette fin.

    3.  Rattrapage en vue? Si vous versez une importante cotisation de
        "rattrapage" qui a pour effet d'abaisser votre revenu imposable dans
        une fourchette d'imposition inférieure, pensez à répartir votre
        déduction sur deux ans afin d'accroître l'avantage fiscal connexe. Et
        si vos revenus ont été faibles en 2007 - vous étiez peut-être aux
        études, en congé de maternité ou sans emploi une partie de l'année -
        versez quand même une cotisation et demandez la déduction l'année
        prochaine, lorsque l'avantage fiscal sera plus important.

    4.  En tandem? Si vous avez un conjoint de droit ou de fait qui ne
        travaille pas ou a un faible revenu, songez à cotiser à un REER de
        conjoint. Cette façon de faire comporte des avantages, même en vertu
        des nouvelles règles sur le fractionnement du revenu de pension.

    5.  Cotisations en trop? Songez à verser des cotisations en trop à votre
        REER jusqu'au maximum permis de 2000 $ sans pénalité. Vous n'aurez
        pas droit à la déduction à l'égard de ce montant supplémentaire, mais
        les gains qu'il vous rapportera progresseront en franchise d'impôt.

    6.  D'autres placements? Le traitement fiscal privilégié accordé aux
        gains en capital et aux dividendes canadiens ne s'applique pas aux
        placements REER. Il peut être bon de détenir des placements
        productifs d'intérêts dans votre REER.

    7.  Désignation d'un bénéficiaire? Réfléchissez bien avant de désigner un
        bénéficiaire. Si vous désignez votre conjoint de droit ou de fait, un
        enfant à charge ou un petit-enfant comme bénéficiaire, le produit de
        votre REER à votre décès pourra profiter encore plus longtemps du
        report de l'impôt. N'oubliez pas que vous pouvez également désigner
        un organisme de bienfaisance comme bénéficiaire de votre REER.

    8.  Et maintenant? Planifiez d'avance. Versez votre cotisation 2008
        aujourd'hui - n'attendez pas au début de 2009. Vous gagnerez une
        autre année de croissance en franchise d'impôt - ce qui, sur la durée
        de vie de votre REER, pourrait valoir un accroissement important de
        votre pécule de retraite.
    

    A propos d'Ernst & Young

    Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification
et de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. A
l'échelle mondiale, les 130 000 membres de notre personnel sont unis par nos
valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. Nous savons
changer les choses en aidant nos gens, nos clients et nos collectivités à
réaliser leur potentiel.




Renseignements :

Renseignements: Amanda Olliver, amanda.olliver@ca.ey.com, (514)
874-4308


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.