Homologation d'un nouveau traitement de l'insuffisance cardiaque par Santé Canada



    L'insuffisance cardiaque, qui touche plus de 400 000 Canadiens, présente
    un risque de décès plus élevé que la plupart des cancers

    DORVAL, QC, le 25 mars /CNW/ - Santé Canada vient d'approuver un des
antihypertenseurs les plus prescrits, Diovan(*) (valsartan), dans le traitement
de l'insuffisance cardiaque chronique chez les patients intolérants aux
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA), une classe de
médicaments couramment utilisée dans le traitement de l'insuffisance
cardiaque.
    Caractérisée par un affaiblissement progressif du muscle cardiaque
jusqu'à ce qu'il devienne incapable de pomper efficacement le sang,
l'insuffisance cardiaque est la cause la plus fréquente d'hospitalisation chez
l'adulte au Canada(1) et présente un risque de décès plus élevé que la plupart
des cancers(2).
    "La qualité de vie reste un objectif difficile à atteindre pour plusieurs
insuffisants cardiaques puisque 20 à 50 % d'entres eux ne tolèrent pas la
thérapie standard," affirme le Dr George Honos, cardiologue et directeur du
service de cardiologie non effractive de l'Hôpital général juif - Sir Mortimer
B. Davis à Montréal. "L'homologation de Diovan(*) est une nouvelle importante
pour cette population de patients en attente de nouveaux traitements pour
améliorer leur chance de survie."
    L'homologation de Diovan(*) repose sur les données de l'étude Val-HeFT
(Valsartan Heart Failure Trial), à laquelle ont pris part 5 010 patients
atteints d'insuffisance cardiaque dans 16 pays. L'étude Val-HeFT a montré que
Diovan(*) réduisait considérablement la mortalité (le décès) toutes causes
confondues et la morbidité (manifestations de la maladie), un critère
d'évaluation secondaire combiné de l'étude, chez des insuffisants cardiaques
qui suivaient parallèlement leur traitement habituel. Les résultats les plus
favorables obtenus avec Diovan(*) ont néanmoins été majoritairement observés
chez les patients qui ne prenaient pas d'IECA. Chez ces patients, Diovan(*) a
amélioré la survie de 41 %, réduit la morbidité de 49 % et diminué le risque
d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque de 57 %(3).
    "Les médicaments ne sont efficaces que lorsqu'ils sont pris par les
patients. L'arrivée de Diovan(*) offre aux patients une option efficace qui ne
fera pas que les aider à être plus fidèles au traitement, mais aussi
améliorera leur qualité de vie," selon Dr Honos.
    On estime à 400 000 le nombre de Canadiens aux prises avec l'insuffisance
cardiaque(2); il s'agit de la maladie qui connaît la plus forte croissance au
monde. La défaillance des cavités cardiaques gauches ou droites entraîne un
refoulement de sang ou une "congestion" dans différentes parties de
l'organisme, dont le foie, l'abdomen, les membres inférieurs et les poumons.
Ce refoulement s'accompagne souvent de divers symptômes, notamment un oedème
(une enflure) aux chevilles, une perte d'énergie, une pâleur cutanée, une
prise de poids soudaine et une toux nocturne(4).
    L'insuffisance cardiaque peut être causée par toute une série
d'affections cardiovasculaires, comme une hypertension artérielle persistante,
la défaillance d'une valvule cardiaque, une infection du muscle cardiaque, une
crise cardiaque et le diabète(5). De 40 à 50 % des patients peuvent succomber
à la maladie en l'espace de cinq ans(2).
    La maladie chronique s'installe lentement, souvent en l'espace de
plusieurs années, à mesure que la fonction de pompage du coeur se dégrade et
que le coeur travaille moins efficacement, jusqu'à ce que mort s'en suive. Les
patients peuvent certes apporter des modifications à leur alimentation et à
leur niveau d'activité physique, mais ils devront tout de même suivre un
traitement de longue durée pour atténuer les symptômes et améliorer le
pronostic associé à leur maladie.
    "Les médecins voient en Diovan(*) un médicament fiable et efficace pour
faire baisser la tension artérielle et réduire la mortalité cardiovasculaire",
affirme Jean-Marie Leclerc, Chef, Affaires Scientifiques et Vice-président
principal, Affaires cliniques et réglementaires. "Cette nouvelle indication
importante est le fruit du programme de développement clinique intense auquel
nous avons soumis Diovan(*) au cours des dix dernières années, pour venir en
aide aux patients d'un bout à l'autre du continuum de la maladie
cardiovasculaire." Diovan(*) s'appuie sur l'un des programmes d'essais cliniques
les plus vastes et les plus novateurs au monde jamais menés sur un antagoniste
des récepteurs de l'angiotensine. Plus de 50 000 patients, dont plus de 8 000
diabétiques, y ont pris part.

    Enoncés prospectifs

    Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs qui peuvent être
identifiés par l'emploi de termes comme "peut offrir" ou d'autres expressions
semblables, ou par des discussions explicites ou implicites concernant de
nouvelles indications pour Diovan(*) ou les ventes potentielles de ce produit.
De tels énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus,
à des incertitudes et à d'autres facteurs, de sorte que les résultats réels
obtenus avec Diovan(*) peuvent différer sensiblement des résultats, performances
et réalisations anticipés, explicitement ou implicitement, dans lesdits
énoncés. Nous ne pouvons garantir que Diovan(*) sera approuvé pour d'autres
indications sur quelque marché que ce soit. Nous ne pouvons pas non plus
fournir de garantie quant au potentiel de vente de Diovan(*). Plus précisément,
les attentes de la direction relativement à ces produits pourraient subir
l'influence de différents facteurs, notamment : la concurrence générale, les
pressions exercées par le gouvernement, l'industrie et le public en général
relativement à l'établissement des prix, des résultats inattendus d'études
cliniques, y compris une nouvelle analyse des données cliniques existantes,
des nouvelles données cliniques ou la réglementation gouvernementale dans son
ensemble, l'aptitude de la société à obtenir et à conserver un brevet ou tout
autre protection de propriété intellectuelle et d'autres risques et facteurs
décrits dans le formulaire 20-F que Novartis SA a déposé auprès de la US
Securities and Exchange Commission. Si un ou plusieurs de ces risques ou
incertitudes devaient se concrétiser, ou si certaines des hypothèses
sous-jacentes devaient se révéler fausses, les résultats réels pourraient
différer matériellement de ceux anticipés, attendus, estimés ou prévus.
Novartis fournit les renseignements dans ce communiqué en date d'aujourd'hui
et ne s'engage aucunement à diffuser une mise à jour des énoncés prospectifs
décrits aux présentes par suite de renseignements nouveaux, d'événements à
venir ou autrement.

    A propos de Novartis Canada

    Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé,
s'emploie à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de
produits novateurs dans le but d'améliorer le bien-être de tous les Canadiens.
Novartis Pharma Canada inc. mène des centaines d'essais cliniques partout au
pays, pour trouver de nouveaux traitements contre les maladies
cardiovasculaires et ophtalmologiques, le diabète et le cancer ainsi que pour
la transplantation d'organes. En 2007, l'entreprise a investi près de
86 millions de dollars en recherche et développement. Novartis Pharma Canada
inc., dont le siège social se situe à Dorval, au Québec, compte plus de 800
employés au Canada. Outre Novartis Pharma Canada inc., le Groupe Novartis au
Canada comprend Novartis Santé animale Canada inc., Novartis Santé familiale
Canada inc., CIBA Vision Canada inc. et Sandoz Canada inc. Pour obtenir de
plus amples renseignements sur Novartis Canada, veuillez consulter notre site
à l'adresse http://www.novartis.ca.

    A propos de Novartis

    Novartis AG apporte des solutions novatrices dans le domaine de la santé
qui répondent aux besoins en perpétuelle évolution des patients et de la
société. OEuvrant exclusivement dans les secteurs d'avenir des soins de santé,
Novartis offre un portefeuille diversifié pour répondre au mieux à ces
besoins : médicaments novateurs, produits pharmaceutiques génériques
économiques, vaccins préventifs et outils diagnostiques, ainsi que produits de
santé familiale. Novartis est la seule compagnie ayant atteint des positions
de leadership dans ces secteurs. En 2007, les activités du Groupe (à
l'exclusion des désinvestissements en 2007) se sont soldées par un chiffre
d'affaires net de 38,1 milliards de dollars américains et un résultat net de
6,5 milliards de dollars américains. Près de 6,4 milliards de dollars
américains ont été investis dans des activités de R&D dans l'ensemble du
Groupe. Le Groupe Novartis, dont le siège social se situe à Bâle, en Suisse,
emploie environ 98 200 personnes à temps plein et exploite des installations
dans plus de 140 pays. Pour en savoir plus, visitez www.novartis.com.

    (*)Diovan est une marque déposée.

    
    Références

    1.  Zdeb, C. Heart Failure: a success story; Preventative care allows
        patients to live decades longer than in the past. The Edmonton
        Journal. 18 février 2008. Section D,1.

    2.  Is failing health care linked to failing hearts? Société canadienne
        de cardiologie. Disponible à :
http://www.fmcoeur.com/site/c.ntJXJ8MMIqE/b.3562033/k.E245/Maladies_du_c339ur_
AVC_Mode_de_vie_sain.htm.
        Site consulté le 28 février 2008.

    3.  Maggioni A, Anand I, Gottlieb S, Latini R, Tognoni G, Cohn J. Effects
        of valsartan on morbidity and mortality in patients with heart
        failure not receiving ACE inhibitors. J Am Coll Cardiol 2002;40;
        1414-1421.

    4.  Heart Failure. CNN.com. Disponible à :
        http://www.cnn.com/HEALTH/library/DS/00061.html. Site consulté le
        29 février 2008.

    5.  Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque? Fondation des maladies du
        coeur du Canada. Disponible à :
        http://www.fmcoeur.com/site/c.ntJXJ8MMIqE/b.3562229/. Site consulté
        le 28 février 2008.
    





Renseignements :

Renseignements: Personnes-ressources Médias: Pour obtenir de plus amples
renseignements au sujet du présent communiqué aux médias ou pour fixer un
rendez-vous avec un médecin, veuillez communiquer avec: Melissa Maloul, Cohn &
Wolfe, (514) 845-2257, poste 228, melissa.maloul@cohnwolfe.ca; Silvie
Letendre, Novartis Pharma Canada inc., (514) 633-7872,
silvie.letendre@novartis.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.