Hélicoptères Canadiens déclare des ventes et des bénéfices records en 2007



    
    - Progression des produits de 8,7 % en 2007, à 147,5 millions de dollars
    - Marge du BAIIA de 20,9% en 2007 contre 17,3 % au dernier exercice
    - Croissance du bénéfice par part de 40 %, de 1,45 $ à 2,03 $
    - Remboursement intégral de la facilité de crédit renouvelable à long
      terme
    - Faible ratio de distribution de 57 % contre 73 % à l'exercice de 2006
    

    MONTREAL, le 18 mars /CNW Telbec/ - Le Fonds de revenu Hélicoptères
Canadiens (le "Fonds" (TSX : CHL.UN), la plus grande entreprise de transport
par hélicoptère exerçant ses activités au Canada, a annoncé aujourd'hui ses
résultats financiers et d'exploitation pour le quatrième trimestre et
l'exercice terminé le 31 décembre 2007. "A son deuxième exercice complet à
titre de fonds public, Hélicoptères Canadiens a enregistré des ventes et des
bénéfices records, accru sa distribution aux porteurs de parts et remboursé
intégralement sa dette", a déclaré M. Jean-Pierre Blais, président.
    Le Fonds a généré une encaisse distribuable de 24,7 millions de dollars,
ou 1,86 $ par part, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, et a déclaré
des distributions de 14,1 millions de dollars, ou 1,06 $ par part, pour la
même période de 12 mois. L'encaisse distribuable générée en 2007 a dépassé les
distributions réelles de 10,6 millions de dollars. En conséquence, le ratio de
distribution de 57 % du Fonds, qui représente les distributions déclarées en
pourcentage de l'encaisse distribuable générée, demeure conservateur. Cet
excédent de l'encaisse permet au Fonds de saisir les occasions du marché, de
financer son expansion et de lui procurer la souplesse dont il aura besoin en
2011 lorsque les modifications fiscales touchant les fiducies entreront en
vigueur, contribuant par le fait même au maintien et à la solidité à long
terme de ses distributions.
    "Cet excellent rendement est attribuable à notre franchise nationale, la
qualité de notre exploitation et la gestion d'une demande soutenue au sein de
nos marchés", a souligné M. Blais.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Faits saillants

    (en milliers de
     dollars, à              Trimestre terminé          Exercices terminés
     l'exception des          le 31 décembre              le 31 décembre
     données par part)      2007          2006          2007          2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits              28 303        24 167       147 536       135 667
    BAIIA(1)                (777)       (1 237)       30 783        23 466
    Bénéfice net avant
     intérêts
     minoritaires          4 085          (729)       27 007        19 309
      Par part -
       Résultat de base
       et dilué (en $)      0,31         (0,06)         2,03          1,45
    Encaisse
     distribuable         (3 117)       (3 554)       24 675        18 980
      Par part -
       Résultat de base
       et dilué (en $)     (0,23)        (0,27)         1,86          1,43
    Ratio de
     distribution           s. o.         s. o.           57 %          73 %
    Nbre moyen pondéré
     de parts en
     circulation
     (base)           13 280 000    13 280 000    13 280 000    13 280 000
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Bénéfice (perte) avant intérêts, impôts, amortissement, gain à la
        cession d'immobilisations corporelles et intérêts minoritaires.
    

    RESULTATS DE FIN D'EXERCICE 2007

    Les produits d'Hélicoptères Canadiens pour l'exercice 2007 ont progressé
de 8,7 % ou de 11,8 millions de dollars pour atteindre 147,5 millions de
dollars comparativement à 135,6 millions de dollars en 2006. La hausse des
produits s'explique surtout par la hausse des volumes et des tarifs dans l'Est
et le Nord du Canada. L'activité accrue dans le secteur des mines a
contrebalancé un léger repli des ventes à l'industrie du pétrole et du gaz. Le
nombre d'heures de vol pour la période de douze mois terminée le 31 décembre
2007 s'est accru de 2 500, ou de 3,3 %, comparativement à l'exercice
précédent, pour s'établir à 78 970 heures. L'écart s'explique principalement
par une augmentation de 10,0 millions de dollars des produits liés aux
activités de vol à vue (VFR) attribuable à une hausse des activités dans le
secteur des ressources, par une augmentation de 0,1 million de dollars au
chapitre des produits liés aux activités de vol aux instruments (IFR) dans
l'Ouest du Canada et par une augmentation de 1,7 million de dollars des
produits liés aux services accessoires, incluant le contrat d'Entraînement au
Vol et de Soutien des Forces canadiennes (CEVS).
    Le BAIIA du Fonds a progressé de 31,2 % à 30,8 millions de dollars,
contre 23,5 millions de dollars au dernier exercice. Exprimée en pourcentage
des ventes, la marge du BAIIA a atteint 20,9 % en 2007, contre 17,3 % à
l'exercice précédent. Cette augmentation est principalement attribuable à une
hausse des tarifs et de l'utilisation de la flotte. Le bénéfice net avant
intérêts minoritaires pour la période de douze mois terminée le 31 décembre
2007 s'est accru de 39,9 % à 27,0 millions de dollars, ou à 2,03 $ par part
diluée, contre 19,3 millions de dollars en 2006, ou 1,45 $ par part diluée.
    Les flux de trésorerie d'exploitation avant variation nette des soldes
hors caisse du fonds de roulement s'est établi à 29,3 millions de dollars, en
hausse de 30,6 % comparativement aux flux de trésorerie de 22,4 millions de
dollars en 2006. La solidité de ces flux de trésorerie a permis au Fonds de
rembourser intégralement sa facilité de crédit renouvelable à long terme de
18,9 millions de dollars et de terminer l'exercice 2007 avec des trésoreries
et équivalents de trésorerie de 6,0 millions de dollars.

    RESULTATS DU QUATRIEME TRIMESTRE

    Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2007, les produits
se sont établis à 28,3 millions de dollars contre 24,2 millions de dollars à
la même période de l'exercice 2006, ce qui représente une hausse de
4,1 millions de dollars, ou de 16,9 %. Cet écart est principalement
attribuable à une augmentation de 2,9 millions de dollars des produits liés
aux activités de vol VFR dans le secteur des ressources, de 0,1 million de
dollars des produits liés aux activités de vol IFR et de 1,1 million de
dollars des produits liés aux services accessoires, y compris le CEVS.
Hélicoptères Canadiens a volé pendant 13 537 heures au cours de la période de
trois mois terminée le 31 décembre 2007, comparativement à 11 902 heures à la
même période de l'exercice 2006, ce qui représente une hausse de 1 635 heures,
ou de 13,7 %.
    En dépit de la faiblesse saisonnière inhérente au quatrième trimestre, le
BAIIA a progressé de 0,4 million de dollars, ou de 33 %, à (0,8 $) million de
dollars, comparativement au BAIIA de (1,2 $) million de dollars enregistré à
la même période de l'exercice 2006. Le bénéfice net avant intérêts
minoritaires a atteint 4,1 millions de dollars, ou 0,31 $ par part diluée,
comparativement à une perte nette de (0,7 $) million de dollars, ou de
(0,06 $), à la même période de l'exercice 2006, ce qui représente une
augmentation de 4,8 millions de dollars. Le Fonds a bénéficié d'un
recouvrement d'impôt sur le revenu de 5,9 millions de dollars attribuable aux
modifications apportées aux taux d'imposition fédéraux qui ont en grande
partie été décrétées au quatrième trimestre de 2007.
    Certaines des activités d'Hélicoptères Canadiens subissent des
fluctuations saisonnières en raison de la variation des heures de clarté et de
l'instabilité des conditions météorologiques. La demande est habituellement
plus élevée au cours des mois de mai à octobre. Bien que certaines des
activités d'Hélicoptères Canadiens dépendent des heures de vol et soient
gérées dans le but de réduire l'incidence des variations saisonnières, une
partie importante des coûts d'exploitation est liée à l'équipage et à la
flotte et est donc fixe. Hélicoptères Canadiens profite de la basse saison
pour effectuer les réparations et la maintenance sur ses hélicoptères et
fournir une formation supplémentaire à ses équipages afin de réduire au
minimum les temps d'indisponibilité pendant la haute saison. Cette stratégie
d'affaires, rendue nécessaire en raison du caractère saisonnier des produits
d'exploitation, réduit grandement les profits au cours des trimestres qui se
terminent les 31 décembre et 31 mars et a, par le passé, entraîné des pertes
au cours de ces trimestres. Par conséquent, les résultats d'un trimestre donné
pourraient ne pas être représentatifs des résultats prévus pour un exercice
complet.

    PERSPECTIVES

    La majeure partie du chiffre d'affaires d'Hélicoptères Canadiens
continuera de provenir des fournisseurs de services essentiels. "Les contrats
du Fonds dans les services médicaux d'urgence, l'entretien des infrastructures
et le soutien aux services publics ainsi que dans les missions de défense
gouvernementales, d'étude et de souveraineté protégeront grandement
Hélicoptères Canadiens contre les replis éventuels attribuables au
ralentissement économique mondial", a indiqué M. Blais.
    Le secteur des ressources naturelles du Canada représente une solide
source d'affaires et de croissance pour Hélicoptères Canadiens. Les métaux
précieux sont en forte demande à l'échelle mondiale et, en ces temps
incertains, l'exploration des gisements de métaux précieux s'accélère. Ce type
d'activité, qui s'exerce généralement en région éloignée où il n'existe aucun
mode de transport alternatif pratique, génère un flux régulier d'appels pour
les services d'Hélicoptères Canadiens. L'entretien indépendant, y compris le
CEVS et l'exploitation des écoles de pilotage de la société, génère également
des produits réguliers.
    "Grâce à un solide bilan exempt de dette et à un faible ratio de
distribution, Hélicoptères Canadiens possède la souplesse requise pour croître
par acquisitions ou achats d'hélicoptères. Nous étudions actuellement un
certain nombre d'occasions et mettrons les efforts requis pour maximiser notre
expansion au bénéfice de nos porteurs de parts", a conclu M. Blais.

    APPEL CONFERENCE

    Hélicoptères Canadiens tiendra un appel conférence le 19 mars 2008, à
10 h 00 (HE) pour discuter de ces résultats. Les parties intéressées peuvent
participer à l'appel en composant le 514-807-8791 (appel local) ou le
800-732-6179 (sans frais). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer,
vous pouvez accéder à un enregistrement de la rencontre en composant le
416-640-1917 (appel local) ou le 877-289-8525 (sans frais) suivi du code
d'accès 21265780. Cet enregistrement sera accessible du 19 au 26 mars 2008.

    PROFIL DU FONDS DE REVENU HELICOPTERES CANADIENS

    Par l'entremise d'Hélicoptères Canadiens Limitée, le Fonds de revenu
Hélicoptères Canadiens est la plus grande entreprise de services de transport
par hélicoptère exerçant ses activités au Canada, et aussi l'une des plus
importantes au monde par la taille de sa flotte. Exploitant plus de 40 bases
dans l'ensemble du Canada, Hélicoptères Canadiens offre des services
héliportés à toute une gamme de secteurs, y compris les secteurs des services
médicaux, d'urgence, de l'entretien des infrastructures, des services publics,
du pétrole et du gaz, de la foresterie, des mines et de la construction. En
plus d'offrir des services de transport par hélicoptère, Hélicoptères
Canadiens exploite trois écoles de pilotage et fournit des services
indépendants de réparation et d'entretien. Forte de son expérience de plus de
60 années, Hélicoptères Canadiens est un chef de file de l'industrie pour la
mise en place de normes de sécurité et de procédures d'exploitation.

    ENONCES PROSPECTIFS

    Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs liés au
rendement futur du Fonds. Les énoncés prospectifs, plus précisément ceux qui
ont trait au rendement futur, sont assujettis à certains risques et
incertitudes, et les résultats réels pourraient différer de manière importante
de ces estimations. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier
indûment à ces énoncés prospectifs. En outre, ces énoncés prospectifs sont
valides à la date à laquelle ils ont été rédigés. Le Fonds n'a pas l'intention
ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce
soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou
autrement, à moins que les lois applicables ne l'y obligent.

    DEFINITION DES MESURES NON-CONFORMES AUX PCGR : BAIIA, ENCAISSE
    DISTRIBUABLE NORMALISEE ET ENCAISSE DISTRIBUABLE

    Le "BAIIA" est défini comme étant le bénéfice (la perte) avant intérêts,
impôts sur les bénéfices, amortissement, gain ou perte à la cession
d'immobilisations corporelles et intérêts minoritaires, tel qu'il est indiqué
à la rubrique "Sommaire des principales informations financières consolidées".
    L'encaisse distribuable normalisée est une mesure non conforme aux PCGR
recommandée par l'Institut Canadien des Comptables Agréés ("ICCA") afin
d'améliorer l'uniformité de l'information sur l'encaisse distribuable et la
comparabilité entre les entités. L'encaisse distribuable normalisée est
définie comme étant les flux de trésorerie d'exploitation, après ajustement
pour les dépenses en capital nettes relatives à l'entretien établies
conformément aux PCGR.
    La direction considère l'encaisse distribuable comme une mesure du
rendement de l'exploitation étant donné que cette mesure est généralement
utilisée par les fonds à revenus fixes du Canada comme indicateur de rendement
financier. L'encaisse distribuable est définie comme étant les flux de
trésorerie d'exploitation plus la variation nette des soldes hors caisse du
fonds de roulement et moins les dépenses nettes en capital d'entretien. Le
montant admissible au financement du régime incitatif à long terme ("RILT"),
pour une année où l'encaisse distribuable du Fonds dépasse l'objectif annuel
fixé, est déduit dans le calcul de l'encaisse distribuable de l'année en
question, tandis que la charge de rémunération liée au RILT sera rajoutée.
L'encaisse distribuable est importante puisqu'elle résume sommairement les
liquidités disponibles pour distribution aux porteurs de parts. Etant donné
que le Fonds distribuera une portion importante de son encaisse d'une manière
continue et comme le BAIIA est une mesure utilisée par de nombreux
investisseurs pour comparer les émetteurs en fonction de leur capacité à
générer des flux de trésorerie d'exploitation, la direction croit que, outre
le bénéfice net ou la perte nette, le BAIIA est une mesure supplémentaire
utile à partir de laquelle des rajustements peuvent être apportés pour
déterminer l'encaisse distribuable.
    Le BAIIA, l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable
ne constituent pas des mesures du rendement selon les PCGR et n'ont pas de
signification normalisée prescrite par les PCGR. Par conséquent, le BAIIA,
l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable peuvent ne pas
être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.
Les investisseurs sont avisés que le BAIIA, l'encaisse distribuable normalisée
et l'encaisse distribuable ne doivent pas être considérés comme des mesures de
remplacement du bénéfice net ou de la perte nette établi conformément aux PCGR
comme indicateurs du rendement du Fonds ou comme des mesures de remplacement
des flux de trésorerie d'exploitation, d'investissement et de financement
comme mesures de la liquidité et des flux de trésorerie.

    Avis aux lecteurs : Les états financiers consolidés et le rapport de
gestion et l'analyse des résultats et de la situation financière complets sont
accessibles sur le site Web d'Hélicoptères Canadiens, à l'adresse
www.helicopterescanadiens.com, de même que sur celui de SEDAR, à l'adresse
www.sedar.com.
    %SEDAR: 00022513EF




Renseignements :

Renseignements: Fonds de revenu Hélicoptères Canadiens: Jean-Pierre
Blais, Président, (450) 452-3007; Don Wall, Premier vice-président Exécutif,
(780) 429-6919


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.