Hébergement des personnes âgées : les dérapages du privé inquiètent !



    MONTREAL, le 5 oct. /CNW Telbec/ - Depuis plusieurs années, la Coalition
Solidarité Santé, à l'instar d'autres organisations professionnelles et
citoyennes, met en garde le gouvernement québécois contre les conséquences de
la privatisation des services publics, y compris dans le domaine de
l'hébergement des personnes âgées.
    La Coalition a toujours questionné l'affirmation de Ministre Couillard à
l'effet que le recours au secteur privé peut favoriser une meilleure
accessibilité aux services publics. De plus en plus, les faits contredisent
cette profession de foi gouvernementale.
    L'expulsion de locataires par la firme de gestion immobilière COGIR, dans
le cadre d'un contrat de services avec le Centre de santé et de services
sociaux Bordeaux-Cartierville (contrat autorisé par l'Agence régionale de
Montréal) pour héberger des personnes âgées nécessitant des soins de longue
durée réfute éloquemment l'affirmation à l'effet que le privé peut servir le
public.
    "Quand le gouvernement permet à un entrepreneur privé de faire des
profits en donnant des services d'hébergement à des personnes dont les
établissements publics ont la responsabilité, il risque de perdre le contrôle
sur l'accessibilité et la qualité de ces services. La seule préoccupation de
l'entrepreneur privé, c'est le montant qu'il reçoit pour héberger ces
personnes et les profits qu'il en retire", affirme Robert Théoret,
porte-parole de la Coalition Solidarité Santé.
    La situation scandaleuse dénoncée par le Regroupement des comités
logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) commande beaucoup
plus que le timide rappel à l'ordre du premier ministre Charest. Selon la
Coalition, l'Agence de Montréal et le ministère de la Santé et des Services
sociaux doivent revoir en profondeur leur politique de fermer des places en
CHSLD et de recourir aux ressources intermédiaires privées.
    La Coalition croit en la nécessité d'améliorer les conditions
d'hébergement et les services aux personnes âgées qui ont besoin de soins de
longue durée. Cependant, le recours à des entreprises privées doit être
réexaminé. C'est pourquoi, la Coalition Solidarité Santé exige que le Ministre
Couillard impose un moratoire sur le développement de places en ressources
intermédiaires pour les personnes âgées et qu'il rende public l'ensemble des
contrats signés entre ses agences régionales, ses centres de santé et de
services sociaux (CSSS) et les autres établissements de son réseau avec des
firmes privées susceptibles d'héberger des personnes âgées ou des personnes en
perte d'autonomie.
    Pour le porte-parole de la Coalition Solidarité Santé : "la population a
le droit de connaître qui sont les compagnies impliquées ainsi que toutes les
conditions et les risques associés à ces contrats".




Renseignements :

Renseignements: Robert Théoret, Cellulaire: (514) 825-1448; Source:
Coalition Solidarité Santé

Profil de l'entreprise

Coalition solidarité santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.