Hausse du prix de l'essence les vendredis à Montréal: CAA-Québec dénonce l'attitude de l'industrie



    QUEBEC, le 18 juin /CNW Telbec/ - Du 30 mars au 12 juin 2009, soit une
période de 11 semaines consécutives, les détaillants de la grande région de
Montréal ont haussé à 7 reprises le prix de l'essence à l'aube des fins de
semaine. Or, sur ces 7 augmentations, 5 de celles-ci semblent injustifiées,
car elles ne peuvent s'expliquer par une hausse des indicateurs pétroliers sur
les marchés.

    Des marges très élevées

    En plus de déplorer ces hausses à l'approche des week-ends, CAA-Québec
estime que les marges au détail retenues par les détaillants (qui comprennent
à la fois les coûts d'exploitation et les profits du détaillant) durant cette
période étaient pour la plupart trop élevées. Ainsi, pour chaque litre
d'essence acheté, les automobilistes ont dû composer avec des marges au détail
oscillant entre 6,6 et 11 cents/litre, ce qui dépasse largement la marge
moyenne montréalaise des 52 dernières semaines de 4,7 cents/litre calculée par
la Régie de l'énergie.
    "Le comportement de l'industrie lors de ces 11 dernières semaines à
Montréal soulève assurément des questions. Que l'on hausse 7 fois le prix de
l'essence le vendredi sur une période de 11 semaines, alors que cette
situation ne s'était présentée que 6 fois pour toute l'année en 2007 et 11
fois en 2008, est réellement inquiétant", souligne Mme Sophie Gagnon,
directrice principale des relations publiques et gouvernementales de
CAA-Québec.
    CAA-Québec est d'avis que les hausses du prix de l'essence à l'approche
des week-ends auront eu un impact direct sur les consommateurs qui profitent
des fins de semaine pour effectuer un plus grand nombre de déplacements.
"Qu'il y ait des augmentations reliées à la hausse du prix d'acquisition pour
les détaillants est compréhensible. Toutefois, que l'on anticipe des hausses
qui ne se concrétisent pas est une tout autre chose. Il faut aussi penser que
l'effet de ces hausses injustifiées le vendredi est décuplé, car ces prix trop
élevés sont en vigueur pendant toute la fin de semaine", précise Mme Gagnon.

    Une stabilité pour Québec et Sherbrooke

    Par ailleurs, les marchés de Québec et Sherbrooke n'ont pas été touchés -
ou peu - par des augmentations les vendredis durant cette période. Il faut
davantage associer ces marchés à des épisodes parfois soutenus de stabilité
qui, rappelons-le, ne sont pas nécessairement garants de meilleurs prix pour
les consommateurs.
    Enfin, CAA-Québec rappelle que son microsite Info Essence, en ligne sur
le www.caaquebec.com, permet d'obtenir rapidement le "prix réaliste" de chaque
région du Québec et aussi d'en apprendre davantage sur les facteurs qui
influencent le prix à la pompe.

    CAA-Québec, organisme à but non lucratif fondé en 1904, offre à un
million de membres des services et privilèges dans les domaines de
l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services financiers.




Renseignements :

Renseignements: Montréal: Brigitte Roussy, Relationniste, (514)
861-7111, poste 3381, broussy@caaquebec.com; Québec: Philippe St-Pierre, Agent
de communication, (418) 624-2424, poste 2418, pstpierre@caaquebec.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.