Hausse des tarifs des garderies dans les écoles - La machine à taxer libérale continue de faire des ravages

QUÉBEC, le 12 août 2015 /CNW Telbec/ - La députée de Pointe-aux-Trembles et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éducation primaire et secondaire, Nicole Léger, demande au ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, François Blais, de faire marche arrière en annulant l'augmentation des tarifs des services de garde dans les écoles.

« Les règles budgétaires décrétées par le gouvernement libéral le confirment : on a coupé directement dans les subventions dédiées aux services de garde dans les écoles. Le ministre François Blais est donc responsable de cette hausse inacceptable des tarifs qui frappe de plein fouet les familles de la classe moyenne du Québec. C'est un dur coup pour elles, aujourd'hui et à quelques jours de la rentrée scolaire. Pas question, cette fois, que le ministre se défile en mettant la faute sur les écoles! », a déclaré Nicole Léger.

« On réalise maintenant que le ministre de l'Éducation s'est moqué des Québécois lorsqu'il a affirmé, au printemps, que la hausse des tarifs des services de garde serait mineure et qu'elle ne toucherait pas toutes les écoles. C'était de la bouillie pour les chats! Le ministre de l'Éducation doit faire marche arrière et respecter la promesse de son premier ministre qui affirmait, en décembre dernier, qu'il limiterait les hausses de tarifs à l'inflation. Par ailleurs, le gouvernement a bien beau dire qu'il accordera un crédit d'impôt aux familles, cela ne couvrira certainement pas la totalité de l'augmentation car, sinon, pourquoi en aurait-il imposé une? Les familles devront tout de même verser de l'argent pendant l'année scolaire, jusqu'à la production de leur rapport d'impôt. Et que fera le gouvernement pour les familles moins fortunées qui ne paient pas d'impôt? », a demandé la députée du Parti Québécois.

Les Québécois : les dindons de la farce libérale
« On augmente le nombre d'enfants par classe, on coupe les services à ceux qui connaissent des difficultés d'apprentissage, on diminue les ressources pour les jeunes handicapés et, aujourd'hui, on apprend que la facture pour les services de garde dans les écoles va doubler. Après ça, on se demande pourquoi le cynisme envers la politique gagne du terrain. Ce gouvernement libéral rit des Québécois! », a conclu Nicole Léger.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.