Hausse des frais de scolarité: C'est ça le projet de société des jeunes libéraux?



    QUEBEC, le 2 août /CNW Telbec/ - La Confédération des associations
d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (Cadeul), le Students' Society
of McGill University (SSMU) et le Regroupement des étudiantes et des étudiants
de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l'Université de Sherbrooke (REMDUS)
dénoncent vigoureusement la proposition de l'exécutif de la Commission
jeunesse du Parti libéral du Québec d'hausser de manière vertigineuse les
frais de scolarité au niveau de la moyenne canadienne, soit une hausse de
4000 $ par année.
    "L'ancien chef du PLQ, Jean Lesage, doit se retourner dans sa tombe! Ces
jeunes libéraux ne s'inspirent pas de leurs prédécesseurs de la Révolution
tranquille mais plutôt des doctrines qui ont mené plusieurs pays à la crise.
Il s'agit d'une attaque pure et simple contre la solidarité et l'égalité des
chances", de déclarer le président de la Cadeul, Simon Bérubé.
    "Nous avions déjà des étudiants qui travaillaient une session pour s'en
payer une, demain, ils devront en travailler trois pour le faire!" renchérit
Christelle Lison, la présidente du REMDUS.
    Dans sa lettre ouverte publiée vendredi, François Beaudry s'inquiète du
fait que notre génération "sera sacrifiée pour subvenir à celle qui nous a
précédés (sic)". La Cadeul, le SSMU et le REMDUS se demandent comment le fait
de tripler les frais de scolarité aidera notre génération à relever les défis
du futur. "C'est plutôt un fardeau supplémentaire que l'on veut imposer aux
jeunes d'aujourd'hui, qui auront aussi à payer pour le vieillissement de la
population", de rétorquer M. Bérubé.
    "C'est par un accès accru aux études que notre société pourra répondre
aux défis de la mondialisation et fournir une main d'oeuvre qualifiée aux
entreprises, alors que le Québec doit d'être un leader mondial dans l'économie
du savoir", soutient, de son côté, le vice-président aux Affaires externes de
SSMU, Devin Alfaro.
    La Cadeul, le SSMU et le REMDUS rejettent également l'idée d'hausser les
frais différenciés pour les jeunes qui étudient dans les programmes où les
salaires sont en moyenne très élevés. "On sait que ce genre de réforme crée
des problèmes d'accessibilité pour les jeunes provenant de familles des
classes moyenne et modeste" souligne Mme Lison. C'est d'ailleurs ce qui a été
constaté en Ontario, où cette politique est appliquée depuis quelques années.
    De plus, la CADEUL, le SSMU et le REMDUS ne voient pas d'un bon oeil
l'implantation d'un impôt postuniversitaire (IPU). Ils croient que cela
constituerait un dangereux précédent pour le Québec et coûterait une fortune à
l'Etat. "L'impôt québécois ne serait plus un impôt sur le revenu mais une taxe
sur le statut", s'inquiète M. Alfaro. Si M. Beaudry évoque un "stress"
financier pour l'Etat au début de l'implantation d'un tel programme, nos
études démontrent qu'il s'agirait de sommes faramineuses que les contribuables
devraient débourser sans voir l'ombre d'une amélioration dans la situation
financière des universités et la qualité de l'enseignement et de la recherche.
"Les universités ont besoin d'argent pour engager des nouveaux professeurs,
pas pour financer un programme complexe et coûteux", ajoute Simon Bérubé
    Les étudiants de premier cycle des universités Laval et McGill invitent
tous les acteurs politiques à faire preuve de plus d'originalité dans la
recherche de solutions pour le financement du réseau postsecondaire. "Nous ne
resterons pas les bras croisés pendant que M. Beaudry et son entourage
s'amusent à saccager un système d'éducation qui fait office de modèle en
Amérique du Nord", lance M. Bérubé.

    Au total, la CADEUL (28 000 membres), le SSMU (20 000 membres) et le
REMDUS (5000 membres) représentent 53 000 étudiants universitaires au Québec.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Phillippe Rochette, attaché à l'exécutif,
Confédération des associations d'étudiants et d'étudiantes de l'Université
Laval (CADEUL), Cellulaire: (418) 809-2364

Profil de l'entreprise

CADEUL

Renseignements sur cet organisme

STUDENT'S SOCIETY OF MCGILL UNIVERSITY (SSMU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.