Hausse de taxes, déni et inaction : Les provinces signalent aux trafiquants de tabac illégal qu'ils sont les bienvenus



    Les gouvernements provinciaux donnent un élan à l'industrie du tabac
    illégal au Canada

    MONTREAL, le 15 avr. /CNW Telbec/ - Imperial Tobacco Canada est choquée
par la dernière d'une série de hausses de taxes provinciales et territoriales
directes et indirectes contre-productives qu'ont décrétées les gouvernements
de l'Alberta, de l'Ontario, du Manitoba, de la Colombie-Britannique, des
Territoires du Nord-Ouest et du Québec, rendant ces provinces encore plus
attrayantes pour l'industrie florissante du tabac illégal au Canada.
    "En période de crise économique, l'augmentation des taxes sur les
produits du tabac peut avoir l'air d'un moyen simple de réduire les déficits
calculés des gouvernements, indique Richard Hodgson, chef des finances chez
Imperial Tobacco Canada. Toutefois, pour la majorité des provinces, cette
augmentation sert seulement à alimenter la croissance des ventes illégales de
tabac. Les déficits risquent en fait de s'avérer plus importants à long terme
pour certaines provinces en raison de niveaux accrus des taxes sur le tabac en
souffrance et non perçues."
    Le 7 avril dernier, au moment où le gouvernement fédéral annonçait des
mesures visant à lutter contre les ventes illégales de tabac, le gouvernement
de l'Alberta a annoncé qu'il comptait augmenter de 3 dollars la taxe sur la
cartouche de 200 cigarettes. Le Manitoba, la Colombie-Britannique et les
Territoires du Nord-Ouest ont également signifié des hausses de taxe sur les
produits du tabac dans le cadre de leurs budgets provinciaux et territoriaux
respectifs. Conformément à son changement du taux de la taxe de vente et dans
le cadre de son budget 2009, la province de Québec a annoncé une hausse
nominale de la taxe sur le tabac qui entrera en vigueur en 2011.
    Dans le cadre de son plus récent budget, le gouvernement de l'Ontario a
annoncé une nouvelle structure de taxes harmonisée qui s'appliquerait de
manière uniforme à tous les produits du tabac. A l'heure actuelle, les
produits du tabac ne sont pas soumis à la taxe de vente au détail de l'Ontario
(TVD), puisque cette dernière a été combinée à la taxe sur le tabac de
l'Ontario en 2002. L'absence de mesures visant à maintenir inchangés les prix
actuels des produits du tabac pour les consommateurs pourrait entraîner une
augmentation de 5 $ à 6 $ du prix par cartouche de cigarettes.
    Nombre de ces hausses de taxes n'entraîneront pas les résultats escomptés
et nuiront aux efforts visant à freiner la croissance des ventes illégales de
tabac.
    Par exemple, les hausses de taxes excessives en Ontario, survenues de
2002 à 2006, ont donné lieu à une explosion des ventes illégales de tabac (48
% du tabac acheté en Ontario est illégal), à une augmentation du nombre de
fumeurs (selon l'Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada de
Santé Canada) et à un déclin continuel depuis trois ans des revenus du
gouvernement issus des taxes sur les produits du tabac.
    "Fait rassurant, le gouvernement fédéral et le gouvernement du
Nouveau-Brunswick ont démontré qu'ils ne souhaitent pas empirer une situation
déjà accablante, et ils ont reconnu que des hausses de taxes sur les produits
du tabac à court terme sans une application de la loi efficace
n'entraîneraient pas à long terme une augmentation des revenus du
gouvernement, poursuit M. Hodgson. Une hausse de 8 % des prix des produits du
tabac alimentera probablement le marché du tabac illégal déjà incontrôlable
dans la province."
    Imperial Tobacco Canada estime encourageant le fait que l'honorable
Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu, ait reconnu le problème le 7 avril
dernier à Montréal et qu'il ait suggéré que des mesures soient prises pour
régler cette crise. Imperial Tobacco Canada est persuadée que les ventes
illégales de tabac deviendront une priorité pour le gouvernement fédéral.
L'entreprise exhorte tous les ordres du gouvernement à travailler de concert
pour mettre en application des solutions efficaces à long terme.
    Les ventes illégales de tabac ont atteint des niveaux critiques au
Canada. Une cigarette sur trois achetée au Canada est illégale. Ces chiffres
atteignent des niveaux encore plus alarmants en Ontario et au Québec où le
problème est particulièrement grave ; 48 % de toutes les cigarettes achetées
en Ontario sont illégales, tandis qu'au Québec, cette donnée s'élève à 40 %.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur Imperial Tobacco Canada,
visitez le site www.imperialtobaccocanada.com.




Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource : Catherine Doyle, Directrice,
Communications corporatives, (514) 932-6161, poste 2113


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.