Habiter Ville-Marie demande à l'Arrondissement de Ville-Marie d'appliquer les recommandations de l'OCPM concernant le quartier Ste-Marie

MONTRÉAL, le 28 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Habiter Ville-Marie accueille très favorablement le rapport de l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur le Programme particulier d'urbanisme (PPU) du quartier Ste-Marie présenté par l'Arrondissement de Ville-Marie. La consultation sur le PPU a eu lieu au cours des mois de mai et juin derniers et le rapport de l'OCPM a été rendu public il y a une dizaine de jours.

Selon Éric Michaud, porte-parole d'Habiter Ville-Marie : «  Le rapport de l'Office fait écho à plusieurs des préoccupations que nous avions soulevées lors des consultations. En effet, l'objectif premier de l'Arrondissement, dans le cadre de son PPU, est de densifier le quartier, en y attirant de nouveaux ménages. Or, la Commission estime que  « le PPU ne doit pas éluder la question centrale du maintien en place de la population existante, souvent défavorisée, dans le contexte d'une stimulation du marché immobilier générée notamment par l'arrivée d'investissements publics dans la rénovation urbaine. »  Habiter Ville-Marie souscrit tout à fait à une telle analyse.»

Le quartier Ste-Marie est un des quartiers les plus défavorisés de Montréal. On y retrouve 84% de locataires, dont 40% consacrent plus de 30% de leur revenu à se loger. Le revenu annuel moyen des ménages s'y situe à 35 711 $, comparativement à 51 811 $ pour la ville de Montréal. Or, la frénésie immobilière qui s'est emparée du marché immobilier montréalais, au cours des dernières années, a des impacts négatifs considérables sur la qualité de vie des ménages montréalais à faible et modeste revenu, et de telles opérations de rénovation urbaine viennent souvent amplifier le phénomène.

« Afin de faire face à cet enjeu, l'OCPM recommande à l'Arrondissement de se doter d'objectifs en matière de production de logements sociaux et communautaires pour le quartier, de façon à assurer la mixité sociale, le maintien des populations en place et l'établissement de familles avec enfants. En effet, le marché privé ne produit pas de logements de dimensions adéquates pour les familles et, lorsqu'il le fait, ces logements sont à des prix exhorbitants. Il est donc impératif que de tels objectifs soient fixés. » ajoute M. Michaud.

La Commission recommande également à la Ville de Montréal de resserrer sa Stratégie d'inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels, qui ne produit pas les résultats escomptés dans l'arrondissement de Ville-Marie, où les besoins en logement sont pourtant très importants. On constate ainsi qu'au cours des six premières années d'application de la Stratégie d'inclusion municipale (2005-2010), le territoire de l'arrondissement de Ville-Marie n'a accueilli que 380 logements sociaux sur un total de 6547 mises en chantier, soit un maigre 5,8% du total.

« La Stratégie prévoit pourtant qu'un minimum de 15% des nouveaux logements sur le territoire de la ville doivent être des logements sociaux et communautaires. Malgré un boom immobilier important sur son territoire, la population défavorisée de l'arrondissement de Ville-Marie n'a que très peu bénéficié jusqu'à maintenant des retombées socio-économiques d'un tel développement. Ce développement exerce par contre une pression importante à la hausse sur les loyers. La situation doit donc selon nous être très rapidement corrigée. » estime M. Michaud.

Le rapport de l'Office recommande de plus que le financement des organismes communautaires locaux qui soutiennent les locataires dans la défense de leurs droits, et qui ne disposent pas des ressources suffisantes afin de s'acquitter de leur mission, soit sensiblement amélioré.

Enfin, l'OCPM recommande qu'une attention particulière soit portée aux processus concertés de mise en œuvre du PPU.

M. Michaud conclut : « Le rapport de l'OCPM indique clairement la voie à suivre afin d'insuffler une nouvelle vie au quartier Centre-Sud, tout en évitant de provoquer un exode massif de la population défavorisée du quartier au cours des prochaines années.  La balle est maintenant dans le camp des élus de l'Arrondissement. Nous demandons donc à ceux-ci de prendre acte du rapport  de l'Office et de donner suite à ses recommandations. Par ailleurs, Habiter Ville-Marie est enthousiaste à l'idée de collaborer à tout processus concerté de mise en œuvre du PPU. »

SOURCE Comité logement Ville-Marie

Renseignements :

Éric Michaud  (514) 521-9780

Profil de l'entreprise

Comité logement Ville-Marie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.