Grève des procureurs de la Couronne - Le blitz, quel blitz? - 47 heures d'attente pour 18 minutes de blitz

MONTRÉAL, le 18 févr. /CNW Telbec/ - L'Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales (APPCP) dénonce vigoureusement l'attitude du gouvernement qui, malgré ses engagements publics, démontre clairement qu'il n'a aucune intention de régler le dossier.

Depuis 2 jours, le gouvernement a littéralement fait poireauter les procureurs pour finalement arriver à la table de négociations à 15h30 aujourd'hui avec des offres nettement inférieures à celles qui avaient déjà été mises sur la table avant le déclenchement de la grève.

Les conditions préalables à la reprise de la négociation n'ont pas été respectées par le Conseil du Trésor et sa présidente Mme Courchesne, contrairement à ses propres déclarations publiques et celles de deux autres ministres importants du gouvernement Charest, soit M. Fournier et M. Bachand.

Résultat : à peine 20 minutes de présentation au lieu du « blitz » qu'avait annoncé la ministre Courchesne.

« Il n'y a pas eu de "blitz de négociation" et nous avons la conviction que le gouvernement n'a jamais eu l'intention d'en faire un. L'annonce d'offres substantielles n'était que de la poudre aux yeux. Il apparaît de plus en plus manifeste que la partie patronale a voulu museler l'Association pour faire diminuer la pression sur le gouvernement. », a déclaré Me Christian Leblanc, président de l'APPCP.

L'Association considère qu'elle a été ramenée à la table sous de faux prétextes pour porter l'odieux d'une éventuelle rupture définitive des pourparlers et ainsi justifier une loi spéciale. Pourtant, l'APPCP s'était engagée à négocier raisonnablement à partir des déclarations publiques du gouvernement établissant la base de la négo, i.e. un rattrapage salarial qui permettrait de redresser de façon durable la situation critique dans lequel se retrouve la Couronne. Il apparaît donc que le gouvernement Charest fait le choix d'une Couronne affaiblie plutôt que de prendre ses responsabilités face à l'intégrité du système judiciaire. L'APPCP exhorte donc ce même gouvernement à prendre ses responsabilités et à négocier de bonne foi une solution durable aux problèmes de la Couronne.

SOURCE ASSOCIATION DES PROCUREURS AUX POURSUITES CRIMINELLES ET PENALES

Renseignements :

Me Julie-Maude Greffe  (514) 882-3679
Philippe Bélisle (514) 244-6479

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES PROCUREURS AUX POURSUITES CRIMINELLES ET PENALES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.