Gratuité scolaire - La FAC appuie les revendications étudiantes



    MONTREAL, le 29 mars /CNW Telbec/ - La Fédération autonome du collégial
réitère aujourd'hui son appui au mouvement étudiant pour défendre
l'accessibilité aux études supérieures. Si la FAC participe à la manifestation
pour la gratuité scolaire organisée aujourd'hui par l'Association pour une
solidarité syndicale étudiante (ASSE), c'est qu'elle a toujours défendu la
gratuité scolaire et s'oppose à toute atteinte à ce principe fondamental.
    L'accessibilité à des études supérieures de qualité sur l'ensemble du
territoire québécois constitue l'un des fondements du discours pédagogique et
syndical développé par la Fédération autonome du collégial. La gratuité
scolaire de la maternelle à l'université constitue, pour la FAC, un idéal
auquel la société québécoise doit continuer de prétendre. C'est dans cette
perspective que la FAC a toujours dénoncé les propositions d'augmentation de
droits de scolarité, de même que la prolifération des frais afférents qui
représentent autant d'entraves à l'accessibilité aux études supérieures. Dans
une société du savoir, la gratuité scolaire n'est pas qu'un vague concept,
mais bien l'assurance que toutes et tous bénéficieront d'une égalité des
chances. Pour le président de la FAC, Jean-Claude Drapeau : "Le gouvernement
Charest, qui s'est fait le défenseur d'un dégel des droits de scolarité, doit
rapidement se raviser et garantir l'accessibilité aux études supérieures. Il
doit mettre de l'avant de véritables solutions aux problèmes de financement
dans les universités et les cégeps. D'ailleurs, à la lumière des résultats du
scrutin de lundi dernier, les libéraux ne disposent d'aucune légitimité pour
aller à l'encontre de ce principe fondamental."
    L'accroissement de l'endettement étudiant, l'insuffisance des mesures
d'aide financière et les besoins budgétaires avérés dans les cégeps et les
universités commandent que le gouvernement québécois se dote d'une vision à
long terme du développement de l'enseignement supérieur et qu'il alloue aux
cégeps et aux universités les moyens financiers requis. "Faire croire à la
population que l'augmentation des droits de scolarité permettra de résoudre le
sous-financement de l'enseignement supérieur relève de la plus pure démagogie
et il est insidieux de sous-entendre, comme le font les libéraux, que les
étudiantes et les étudiants ne font pas déjà largement leur part. Le premier
ministre Charest doit renoncer à sa promesse de réduction des impôts et
consentir, à même l'excédent des transferts fédéraux, un réinvestissement
majeur dans les cégeps et dans les universités tel qu'il l'avait promis en
décembre 2006", soutient Jean-Claude Drapeau. La FAC exhorte le gouvernement
québécois à prendre rapidement des engagements fermes en regard de
l'enseignement supérieur.

    La Fédération autonome du collégial est une organisation syndicale qui
représente quelque 4 000 enseignantes et enseignants de cégep répartis sur
l'ensemble du territoire québécois. Elle s'emploie, jour après jour, à
défendre les meilleures conditions d'enseignement pour ses membres, tout en
développant une réflexion pédagogique novatrice centrée sur la réussite des
étudiantes et étudiants et sur l'accessibilité aux études collégiales pour
l'ensemble des Québécoises et des Québécois. (www.lafac.qc.ca)




Renseignements :

Renseignements: Jean-Claude Drapeau, président, (514) 943-0329; Source:
Guy Desmarais, vice-président aux communications, (514) 943-9561

Profil de l'entreprise

FEDERATION AUTONOME DU COLLEGIAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.