Grande visite du désert! Au Biodôme de Montréal - Du 6 octobre au 25 novembre seulement



    MONTREAL, le 5 oct. /CNW Telbec/ - Cet automne, du 6 octobre au
25 novembre 2007, le Biodôme de Montréal présentera un habitat semi désertique
immersif renouvelé, où le visiteur pourra découvrir certaines espèces animales
telles que le chien de prairie, la tortue-boîte ornée du désert, le
chuckwalla, le lézard bleu, la couleuvre à nez mince, la chevêche des terriers
(un petit hibou) et le grand géocoucou.
    Afin de faire découvrir ces espèces, le Biodôme a aménagé un habitat semi
désertique et préparé de l'animation captivante sur leur fabuleux monde
souterrain. Les jeunes seront particulièrement impressionnés par l'expérience
interactive de la visite! Les enfants pourront se promener dans un tunnel et
observer les animaux de près! Au programme : des animations sur l'adaptation
des animaux à la sécheresse, l'organisation sociale du chien de prairie, la
biodiversité et les espèces menacées. Pour initier le public à ces enjeux, le
Biodôme a même établi un partenariat avec le Secrétariat de la Convention sur
la diversité biologique (CDB) des Nations Unies.
    Le chien de prairie est un petit mammifère diurne, joueur et sociable,
d'une quarantaine de centimètres et qui pèse jusqu'à 1,4 kilos. Il est très
actif durant la journée, à fouir la terre, manger, faire sa toilette, prendre
des bains de sable, s'étirer, rendre visite à ses voisins et réparer son
terrier. Les chiens de prairie se nourrissent surtout de végétaux (herbes et
racines) et parfois d'insectes. On les retrouve dans des habitats comme les
prairies canadiennes et les zones semi désertiques des Etats-Unis.
    Malheureusement, le chien de prairie est considéré comme une nuisance à
l'élevage de bovins : il est un compétiteur pour la nourriture, et ses
terriers occasionnent des blessures aux pattes des bovins. L'espèce a donc été
empoisonnée et ses terriers, inondés et dynamités. Le bon fonctionnement de
l'écosystème a ainsi été perturbé, ce qui a entraîné des baisses de
populations chez plusieurs autres espèces, telles que le coyote, le putois à
pieds noirs, la buse rouilleuse et la chevêche des terriers.
    La tortue-boîte ornée du désert utilise les terriers abandonnés des
chiens de prairie ou se creuse un abri dans le sol pour trouver de l'ombre. De
plus, quand elle se sent menacée, elle peut rentrer complètement sa tête, ses
pattes et sa queue grâce à une articulation sur le plastron. Cette espèce fait
partie de l'annexe II de la Convention sur le commerce international des
espèces menacées de la faune et de la flore sauvages menacées d'extinction.
    Le chuckwalla est un lézard herbivore et diurne. Le matin, il s'installe
au soleil jusqu'à ce que sa température corporelle atteigne environ
38 degrés C. Il peut alors commencer à s'alimenter. Quand il se sent menacé,
le chuckwalla se glisse dans une crevasse, puis se gonfle; il devient
impossible de le déloger.
    Le lézard bleu est insectivore, actif le jour et il peut mesurer plus de
35 cm à l'âge adulte. La couleur bleutée apparaît seulement sur la gorge et
les côtés du mâle adulte. Membre de la famille des lézards épineux à collier,
le lézard bleu se défend en écartant ses écailles afin de les rendre plus
piquantes. Comme beaucoup de lézards, quand il frotte ses cuisses sur le sol,
il sécrète un liquide cireux et marque ainsi son territoire.
    La couleuvre à nez mince est un animal fouisseur qui creuse le sol avec
une grande facilité et chasse généralement ses proies dans les terriers. Elle
se nourrit de souris, de rats ou de tout autre rongeur. Il peut parfois manger
des oiseaux et des oeufs. Ce serpent intimide souvent ses ennemis en sifflant
fortement et en faisant vibrer sa queue. On peut ainsi le confondre avec le
serpent à sonnette.
    La chevêche des terriers est un petit hibou à longues pattes qui vit dans
des terriers abandonnés, qu'elle rénove à sa façon : elle y dépose des herbes,
des plumes et de la bouse de bovin, probablement pour en contrôler la
température et l'humidité. Au Canada, les populations ont été décimées dans
les provinces de la Colombie-Britannique et du Manitoba. La population
canadienne actuelle est estimée à moins de 1000 couples, retrouvés en Alberta
et en Saskatchewan. Le déclin des populations est principalement lié à la
perte d'habitat due à l'agriculture et à l'utilisation de pesticides.
    Le grand géocoucou, mieux connu sous le nom anglophone de "roadrunner" et
par le célèbre dessin animé (Bip! Bip!), est un oiseau qui mesure entre 50 et
62 cm de longueur par 25 à 30 cm de hauteur... Comme quoi il est bien plus
petit qu'un coyote! Le grand géocoucou est surtout retrouvé dans le sud-ouest
des Etats-Unis. Il est habituellement apprécié par l'être humain parce qu'il
élimine la vermine (souris, insectes). La principale menace à la survie de
l'espèce est l'étalement urbain et la destruction de ses habitats.
    Du 6 octobre au 25 novembre, le visiteur aura ainsi l'occasion de
découvrir ces habitants des milieux arides (qui sont très agréables à
observer!), en apprendre un peu plus sur leurs comportements et du même coup,
s'initier à la problématique de la désertification et aux enjeux mondiaux qui
y sont liés.

    Des fleurs dans le désert

    Le visiteur pourra également découvrir la poésie du désert d'Atacama au
Chili grâce aux clichés de l'exposition Fleurs du désert. En effet, la
photographe Isabelle Côté a capté des images de cette terre aride qui se pare
de ses plus beaux atours entre septembre et octobre quand la pluie a été
généreuse. La flore désertique chilienne compte quelques 200 espèces
différentes dont plusieurs sont aujourd'hui sérieusement menacées.

    C'est un rendez-vous!




Renseignements :

Renseignements: Informations aux médias: Nadine Fortin, chargée de
communication, (514) 868-3053, nadine.fortin@ville.montreal.qc.ca; Evelyne
Girard, adjointe aux communications, (514) 868-3123,
evelynegirard@ville.montreal.qc.ca; Visuel disponible sur demande


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.