Grâce à la contribution de ses dernières acquisitions et à la solide croissance organique de ses deux groupes, GLV accroît ses revenus annuels de 21 % en 2007-2008



    
    -------------------------------------------------------------------------
    - Les revenus atteignent 526,4 M$, en hausse de près de 29 % si l'on
      exclut l'impact défavorable de la fluctuation des devises : à taux de
      change constants, le Groupe Traitement des Eaux et le Groupe Pâtes et
      Papiers affichent des croissances de 35 % et 25 % de leurs revenus
      respectifs.

    - GLV clôt l'exercice 2008 avec une perte nette de 3,6 M$ ou 0,14 $ par
      action et un bénéfice net normalisé de 1,5 M$ ou 0,06 $ par action.

    - La rentabilité du Groupe Traitement des Eaux est temporairement
      affectée par la perte encourue par la division de Salt Lake City
      (Utah), laquelle vient d'être restructurée, et par les changements
      importants effectués au sein de l'organisation mondiale du groupe pour
      rendre ses unités opérationnelles plus autonomes et proches de leurs
      marchés.

    - Au 31 mars 2008, le carnet de commandes de GLV atteint un niveau record
      de 348 M$, en hausse de 48,3 % sur l'année précédente (à taux de change
      constants).
    -------------------------------------------------------------------------
    

    MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - (Note : tous les montants sont en
dollars canadiens, à moins d'indication contraire.) La direction de GLV Inc.
("GLV" ou "la Société" ; symboles boursiers LVG.A et LVG.B / TSX) annonce les
résultats de l'exercice terminé le 31 mars 2008. Cette période a été consacrée
en grande partie à la finalisation de l'arrangement entre Groupe Laperrière &
Verreault inc. ("GL&V"), ses actionnaires et la société danoise FLSmidth & Co.
("FLS"), conclu le 10 août 2007, et à l'opération de détachement des activités
conservées, laquelle a surtout concerné les opérations nord-américaines du
Groupe Traitement des Eaux. En outre, l'exercice 2008 a donné lieu à un fort
développement des activités des deux groupes ainsi qu'à une restructuration et
une réorganisation importantes du Groupe Traitement des Eaux pour le doter
d'une structure mieux appariée à ses objectifs de marché, plus flexible et
plus rentable.

    Mise en garde sur la base de comparaison
    ----------------------------------------

    L'analyse des résultats de l'exercice 2008 doit tenir compte du fait
qu'ils ne reflètent les résultats consolidés réels de GLV que pour la période
comprise entre le 9 août 2007 - début officiel des activités de la nouvelle
société GLV après la transaction de détachement - et le 31 mars 2008, tandis
que les résultats de la période comprise entre le 1er avril et le 8 août 2007
présentent les résultats détachés cumulés des activités conservées par GLV
dans le cadre de l'Arrangement. L'ensemble de la période comparative de
12 mois terminée le 31 mars 2007 présente les résultats détachés cumulés des
activités conservées. Les résultats détachés cumulés de l'exercice 2007 et des
quatre premiers mois de l'exercice 2008 sont basés en partie sur une
allocation des dépenses corporatives fondée sur certaines hypothèses. Bien que
la direction soit d'avis que ces hypothèses sont raisonnables, elle désire
signaler que la comparaison entre les résultats des deux exercices concernés
doit être abordée avec précaution à l'égard de certains éléments, en
particulier, les frais généraux, les frais financiers et les impôts.
    D'autre part, la direction désire aussi souligner que la fluctuation des
devises, principalement la hausse du dollar canadien en relation avec le
dollar US et la livre sterling, a eu une incidence défavorable significative
sur les résultats de l'exercice 2008, soit de l'ordre de 33,5 M$ sur ses
revenus et de 1,9 M$ sur son BAIIA(1) normalisé. C'est pourquoi certaines
données comprises dans le présent communiqué sont fournies en taux de change
constants, lorsque la direction le juge approprié.

    Résultats consolidés et détachés cumulés de l'exercice terminé le
    -----------------------------------------------------------------
    31 mars 2008
    ------------

    Les revenus de GLV ont affiché une croissance de 92,1 M$ ou de 21,2 %
(croissance de 28,9 % à taux de change constants) pour atteindre 526,4 M$
grâce : (1) à la contribution additionnelle de près de 60 M$ des entreprises
acquises au cours des exercices 2007 et 2008 (nette des dispositions
d'entreprises) ; et (2) à une croissance organique de 15,1 % (à taux de change
constants), à laquelle les deux groupes ont participé.
    Les revenus du Groupe Traitement des Eaux (Eimco Water Technologies) se
sont chiffrés à 258,5 M$, en hausse de 53,1 M$ ou de 25,9 % (35,1 % à taux de
change constants) sur l'année précédente, en raison de :

    
    - l'apport de près de 32 M$ attribuable aux acquisitions d'Enviroquip
      (contribution de 12 mois en 2008 par rapport à 9 mois en 2007), Copa
      (contribution de 12 mois en 2008 par rapport à 5 1/2 mois en 2007) et
      de AJM Environmental Services PTY ("AJM") (contribution de 3 semaines
      en 2008), déduction faite des activités non stratégiques de Copa qui
      ont été vendues en 2007 ; et

    - à une croissance organique de 19,7 % (à taux de change constants),
      essentiellement attribuable aux divisions Enviroquip, Brackett Green et
      Copa qui ont toutes connu une bonne performance dans leurs marchés
      respectifs.

    L'Europe et l'Amérique du Nord ont représenté 46 % et 43 % respectivement
du chiffre d'affaires du Groupe Traitement des Eaux, le solde provenant
principalement de la région Asie Pacifique et du Moyen-Orient.
    Les revenus du Groupe Pâtes et Papiers se sont établis à 257,5 M$, en
hausse de 39,8 M$ ou de 18,3 % (24,9 % à taux de change constants) en raison
de :

    - la contribution des technologies de préparation de la pâte acquises en
      décembre 2006 (contribution de 12 mois en 2008 par rapport à 3 mois en
      2007), ainsi que des autres acquisitions de moindre envergure réalisées
      au cours des deux derniers exercices. Les acquisitions ont apporté une
      contribution additionnelle totale d'environ 28 M$ aux revenus du
      groupe; et

    - une croissance organique de 12,0 % (à taux de change constants), en
      grande partie attribuable au nouveau centre technologique de traitement
      de la pâte chimique à Karlstad (Suède) mis sur pied à la suite de
      l'acquisition de décembre 2006, grâce auquel le Groupe Pâtes et Papiers
      a obtenu plusieurs contrats majeurs dans le créneau de la préparation
      de la pâte chimique.

    L'évolution des revenus de ce groupe, autrefois majoritairement concentré
en Amérique du Nord, fait foi d'une diversification géographique soutenue.
Ainsi, alors que 46 % de ses revenus proviennent toujours de l'Amérique du
Nord, l'Europe et la Russie ont compté pour 29 % de son chiffre d'affaires en
2008, tandis que la Chine est devenue son troisième marché en importance, avec
une part de 12 %.
    GLV a réalisé un BAIIA(1) normalisé de 18,0 M$, excluant les frais non
répétitifs de 6,5 M$ liés directement à l'Arrangement, ainsi que des frais de
restructuration de 1,4 M$ liés principalement à des paies de séparation dans
la division du Groupe Traitement des Eaux.
    Le BAIIA normalisé du Groupe Traitement des Eaux a diminué de 18,1 %
(diminution de 14,8 % à taux de change constants) pour se chiffrer à 10,7 M$.
Sa marge de BAIIA normalisé par rapport à ses revenus s'est établie à 4,1 %
par rapport à 6,4 % l'année précédente. La baisse de la rentabilité de ce
groupe est en grande partie attribuable à la division de Salt Lake City, qui a
accusé une perte normalisée de 3,6 M$ en 2008, dont 2,9 M$ au quatrième
trimestre. En plus d'être affectée par des contrats non rentables, une
situation que GLV est en voie de redresser, cette division a été
particulièrement perturbée par l'opération de détachement. De l'avis de la
direction, la restructuration effectuée en fin d'exercice permettra de
redresser la rentabilité de cette division à partir du prochain exercice. De
plus, la rentabilité d'exploitation du Groupe Traitement des Eaux a été
temporairement affectée par les changements importants effectués au sein de
son organisation mondiale, afin de rendre ses unités opérationnelles davantage
imputables et mieux centrées sur leurs marchés respectifs. Cet exercice s'est
avéré relativement complexe puisque les systèmes de gestion opérationnelle et
financière de certaines unités étaient imbriqués, particulièrement en Europe.
Le nouveau modèle organisationnel mis en place à travers le monde permettra
aux différentes équipes régionales d'évoluer de façon plus autonome et
responsable, avec l'appui de centres technologiques, afin de développer des
solutions de traitement des eaux faisant appel à la gamme complète des
technologies de GLV, mais adaptées aux besoins spécifiques de leurs clientèles
cibles. De plus, la nouvelle structure est plus légère en termes de niveaux
hiérarchiques et plus flexible, donc davantage propice à la rentabilité.
    Mis à part ces éléments, les principaux facteurs de performance du groupe
sont les suivants :

    - Enviroquip a livré, et continue de livrer une bonne performance en
      Amérique du Nord.

    - L'intégration des activités européennes, entreprise à la suite des
      acquisitions des années précédentes et complétée en 2008, aura un effet
      positif sur leur rentabilité.

    - Bien qu'elle n'ait contribué aux résultats annuels que pour les trois
      dernières semaines de l'exercice, l'acquisition de AJM en Australie
      constitue un élément favorable compte tenu de la valeur ajoutée de la
      gamme de produits et de la structure de coûts compétitive de cette
      nouvelle unité.

    Le BAIIA normalisé du Groupe Pâtes et Papiers s'est accru de 2,4 % (13,1 %
à taux de change constants) pour se chiffrer à 15,6 M$, tandis que sa marge de
BAIIA normalisé s'est établie à 6,1 % par rapport à 7,0 % l'année précédente.
En plus de l'incidence défavorable de la fluctuation des taux de change, cette
diminution s'explique principalement par les marges bénéficiaires sur certains
grands contrats relativement plus faibles que les marges moyennes historiques
affichées par le groupe, en raison de la stratégie de positionnement mondial
plus agressive qu'il a adoptée afin d'augmenter sa présence et sa visibilité
dans des créneaux technologiques et marchés géographiques en croissance.
    Le total des frais d'amortissement et financiers de GLV a augmenté de
3,7 M$ en raison, notamment, de l'accroissement de l'amortissement de l'actif
incorporel du Groupe Traitement des Eaux résultant des acquisitions
d'Enviroquip et de Copa, et de la comptabilisation d'une perte non
matérialisée de 0,9 M$ sur instruments financiers dérivés en 2008, par rapport
à un gain non matérialisé de 1,4 M$ l'année précédente.
    Par conséquent, GLV a clos l'exercice avec une perte nette de 3,6 M$ ou
0,14 $ par action. Excluant les gains ou pertes sur cession d'immobilisations
et autres actifs, les frais non répétitifs directement liés à l'Arrangement et
les frais de restructuration (déduction faite des impôts afférents), GLV a
dégagé un bénéfice net normalisé de 1,5 M$ ou de 0,06 $ par action (de base et
dilué), comparativement à 4,4 M$ ou 0,17 $ par action l'année précédente.
Rappelons que certains éléments des résultats détachés cumulés pour l'exercice
2007 et pour une partie de l'exercice 2008 ne sont pas nécessairement
révélateurs de ce qu'ils auraient été si les activités conservées avaient fait
partie d'une entité distincte.

    Résultats consolidés du quatrième trimestre
    -------------------------------------------

    Pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2008, les revenus
consolidés se sont élevés à 147,5 M$, ce qui représente une progression de
14,1 % à taux de change constants sur la même période en 2007, dont une
croissance organique de 15,7 %. Les revenus trimestriels du Groupe Traitement
des Eaux ont été de 69,8 M$, affichant une croissance organique de 5,2 % (à
taux de change constants). Cette croissance relativement modérée par rapport
aux trimestres précédents s'explique par la réalisation, au cours du quatrième
trimestre de 2007, d'un contrat de grande envergure au Qatar. Les revenus du
Groupe Pâtes et Papiers se sont chiffrés à 74,9 M$, affichant une croissance
de 29,1 % à taux de change constants, de nature exclusivement organique. Cette
performance s'explique par la réalisation en cours de grands contrats, dont
celui de 60 M$ au Portugal.
    Le BAIIA normalisé consolidé de GLV a totalisé 1,1 M$. Celui du Groupe
Traitement des Eaux s'est chiffré à 0,1 M$ par rapport à 7,4 M l'année
précédente, dû en grande partie à la perte de 2,9 M$ enregistrée par la
division de Salt Lake City ainsi qu'à la réorganisation de plusieurs unités à
l'échelle mondiale. Le BAIIA du Groupe Pâtes et Papiers a été de 4,4 M$,
accusant une diminution de 0,5 M$ ou 8,7 % à taux de change constants,
comparativement à la même période l'année précédente, en raison du calendrier
de réalisation des contrats et des marges bénéficiaires sur certains grands
contrats plus faibles que ses marges moyennes historiques.
    GLV a clos le quatrième trimestre avec une perte nette normalisée de
1,2 M$ ou 0,05 $ par action (de base et dilué) par rapport à un bénéfice net
normalisé de 2,0 M$ ou 0,08 $ par action (de base et dilué) l'année
précédente.

    Solide situation financière
    ---------------------------

    En date du 31 mars 2008, l'endettement total net de GLV s'établissait à
62,3 M$, représentant 28,3% du capital investi total. Le 8 août 2007, GLV a
mis en place des facilités de crédit totalisant 175 M$. De plus, en avril
2008, soit au début de l'exercice 2009, elle a conclu un financement
totalisant 25 M$ avec le Fonds de solidarité FTQ sous forme d'une facilité de
crédit additionnelle en plus d'un placement privé en actions catégorie A de
15 M$. GLV a employé le produit du placement privé pour rembourser le crédit
qui avait été utilisé pour l'acquisition d'AJM. Par conséquent, en date
d'aujourd'hui, les dettes bancaires nettes de GLV s'élèvent à environ 41 M$
(coefficient d'endettement total net de 18,5 %), tandis que la Société dispose
de facilités de crédit non utilisé de 91,5 M$. La Société se trouve ainsi en
excellente situation financière pour poursuivre son développement.

    Commentaire du président du conseil d'administration et chef de la
    ------------------------------------------------------------------
    direction
    ---------

    Soulignant que l'exercice 2008 a, d'abord et avant tout, été une période
de transition entre l'ancienne GL&V et la nouvelle GLV, Laurent Verreault
s'est dit satisfait, malgré le recul de la rentabilité du Groupe Traitement
des Eaux, du développement des activités des deux groupes et du travail
accompli par l'équipe de GLV pour compléter la transition et mettre rapidement
en place les bases organisationnelles et financières qui supporteront la
croissance de la nouvelle société. "En quelques mois seulement, nous avons
conclu une transaction de près de 1 milliard $, qui a créé une plus-value
substantielle pour les actionnaires, mené à bien l'opération complexe de
détachement, implanté un modèle organisationnel plus décentralisé et
entrepreneurial au sein de Groupe Traitement des Eaux à l'échelle mondiale, et
restructuré la division de Salt Lake City. L'ampleur et la complexité de ces
opérations n'ont pas ralenti le développement de nos groupes qui, en plus
d'une acquisition prometteuse dans le secteur du traitement des eaux
industrielles en Australie, ont affiché des taux de croissance organique
soutenus et tous les deux ont terminé l'exercice avec des carnets de commandes
records. S'il est un constat que l'on puisse tirer des événements de
l'exercice terminé le 31 mars 2008, c'est que GLV a hérité de la capacité de
GL&V à définir les stratégies gagnantes et à les exécuter de façon compétente
et diligente."

    Carnet de commandes et perspectives
    -----------------------------------

    Au 31 mars 2008, le carnet de commandes de GLV atteignait le sommet
historique de 348,0 M$ ce qui représente, à taux de change constants, une
hausse de 48,3 % par rapport au 31 mars 2007, et de 8,5 % par rapport au
31 décembre 2007. Le carnet de commandes du Groupe Traitement des Eaux
s'élevait à 185,6 M$, en hausse de 26,2 % et 8 % (à taux de change constants)
respectivement sur les 31 mars et 31 décembre 2007. Cette hausse est
attribuable à l'acquisition de AJM jumelée à une solide croissance organique,
incluant le développement soutenu de la division Enviroquip aux Etats-Unis et
l'obtention récente d'un contrat de près de 10 M$ pour la ville de Barcelone.
Le carnet de commandes du Groupe Pâtes et Papiers se chiffrait à 152,5 M$ en
fin d'exercice, affichant (à taux de change constants) des hausses de 90,1 %
et 6,7 % respectivement par rapport aux 31 mars et 31 décembre 2007. Cette
croissance est de source exclusivement organique et se rapporte principalement
aux technologies de préparation de la pâte chimique et aux filtres, deux
niches de marché où le groupe possède des produits leaders sur le marché
mondial. Dans le marché de l'après-vente, où il a réalisé 51 % de ses revenus
en 2008, le Groupe Pâtes et Papiers maintient un bon niveau d'activités en
Amérique du Nord et augmente graduellement sa présence en Europe et dans les
marchés en développement de l'Amérique du Sud et de l'Asie.
    Le président et chef de l'exploitation, Richard Verreault, a déclaré qu'il
est confiant quant à la performance de GLV en 2009 et pour les exercices
suivants. "En se basant sur le carnet de commandes, les conditions actuelles
des différents marchés et l'acquisition récente de AJM, nous prévoyons que les
revenus consolidés de GLV se situeront entre de 570 M$ et 600 M$ pour
l'exercice 2009. Nous pensons aussi que la rentabilité de GLV, et plus
particulièrement celle du Groupe Traitement des Eaux, bénéficieront de
plusieurs éléments favorables, dont la restructuration de la division de Salt
Lake City, la réorganisation de nos activités mondiales selon un modèle plus
près des marchés, ainsi que l'acquisition de AJM : une entreprise dynamique
avec un bon potentiel de croissance dans son marché géographique.
    "Dans les trimestres à venir, tout en continuant de développer ses
activités dans le segment municipal, notre Groupe Traitement des Eaux
cherchera, par la voie des acquisitions et de la croissance organique, à
accroître sa clientèle dans le segment industriel, à augmenter son volume
d'affaires dans le marché de l'après-vente et à renforcer sa présence dans les
régions les plus dynamiques. Bénéficiant déjà d'une vaste gamme de
technologies performantes et reconnues, il cherchera à intégrer d'autres
technologies de pointe dans sa sélection de produits, afin de se positionner
en tant que fournisseur de solutions complètes et à valeur ajoutée,
principalement pour le traitement et le recyclage des eaux usées municipales
et industrielles et des eaux de procédés."
    "Notre Groupe Pâtes et Papiers se trouve également en bonne position pour
poursuivre sa croissance compte tenu des progrès importants qu'il a accomplis
depuis deux ou trois ans pour faire évoluer son offre technologique selon les
besoins nouveaux de l'industrie mondiale des pâtes et papiers et s'implanter
solidement dans les marchés géographiques les plus dynamiques. Son nouveau
centre technologique de Karlstad (Suède) constitue un atout majeur pour la
poursuite de son développement international, l'établissement de sa
crédibilité en tant que leader mondial, et l'amélioration de sa rentabilité."
    "Je rappelle que notre but est de faire croître GLV en fonction d'une
vision de long terme, en grande partie axée sur le développement du Groupe
Traitement des Eaux, et que c'est par la création de valeur future que se
mesurera le succès de GLV. Au cours des prochaines années, tout en cherchant à
optimiser notre rentabilité, nous prioriserons les décisions et les actions
qui nous permettront d'assurer la croissance et le leadership à long terme de
GLV," a conclu Richard Verreault.

    A propos de GLV Inc.
    --------------------

    GLV Inc. est un important fournisseur international de solutions
technologiques destinées au traitement des eaux et à la production de pâtes et
papiers. Son Groupe Traitement des Eaux (également connu mondialement sous le
nom "Eimco Water Technologies") se consacre à la conception et la
commercialisation internationale de solutions de traitement et de recyclage
des eaux usées municipales et industrielles, de même que des eaux servant à
divers procédés industriels. Il offre également des solutions de tamisage des
prises d'eau alimentant les centrales d'énergie et les installations de
dessalement. Bénéficiant d'un vaste portefeuille technologique, le groupe est
en mesure d'offrir des solutions complètes permettant de filtrer, clarifier,
traiter et purifier l'eau qui sera, soit retournée dans la nature, soit
réutilisée dans divers procédés industriels ou pour usage domestique. Son
Groupe Pâtes et Papiers se spécialise dans la conception et la mise en marché
mondiale d'équipements destinés à diverses étapes de la production de la pâte
et du papier, en particulier la mise en pâte chimique, la préparation de la
pâte et la formation et la finition de la feuille. Ce groupe se classe parmi
les leaders de son industrie et est reconnu comme un chef de file dans les
services de reconstruction, modernisation et optimisation des équipements en
place, de même que dans la vente de pièces de rechange. GLV est implantée dans
une trentaine de pays et compte près de 1 700 employés.


    Résultats d'exploitation

    ---------------------------------------------------
    (en milliers de $,
     sauf montants             Exercices terminés
     par action)                   les 31 mars
    -------------------------------------------------------------------------
                                                           Variation 2008
                                    Douze mois                 vs 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                              2008      2007      2006         $         %
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus:
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des
       Eaux                258 456   205 358   112 501    53 098      25,9%
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers     257 505   217 674   218 028    39 831      18,3%
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et
       éliminations         10 432    11 222    11 852      (790)     (7,0%)
                           --------  --------  --------  --------  ---------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                  526 393   434 254   342 381    92 139      21,2%
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Marge brute            108 979    95 308    73 411    13 671      14,3%
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                   10 125    23 701    15 887   (13 576)    (57,3%)
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Frais liés à
     l'Arrangement et
     coûts de
     restructuration :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des
       Eaux                  1 010         -         -     1 010          -
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers         536         -         -       536          -
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et
       éliminations          6 314         -         -     6 314          -
                           --------  --------  --------  --------  ---------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                    7 860         -         -     7 860          -
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé(1) :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement
       des Eaux             10 722    13 089     5 418    (2 367)    (18,1%)
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers      15 587    15 215    17 354       372       2,4%
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et
       éliminations         (8 341)   (6 443)   (5 639)   (1 898)     29,5%
                           --------  --------  --------  --------  --------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                   17 968    21 861    17 133    (3 893)    (17,8%)
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Amortissements :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement
       des Eaux              5 205     4 397       521       808      18,4%
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers       2 998     2 771     2 302       227       8,2%
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et
       éliminations          2 869     2 413     2 233       456      18,9%
                           --------  --------  --------  --------  --------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                   11 072     9 581     5 056     1 491      15,6%
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé(2) :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement
       des Eaux              5 517     8 692     4 897    (3 175)    (36,5%)
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers      12 589    12 444    15 052       145       1,2%
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et
       éliminations        (11 210)   (8 856)   (7 872)   (2 354)     26,6%
                           --------  --------  --------  --------  --------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                    6 896    12 280    12 077    (5 384)    (43,8%)
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Frais financiers         5 094     2 902     1 943     2 192      75,5%
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur le bénéfice  (2 431)    5 749     2 934    (8 180)   (142,3%)
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net
     (perte nette)          (3 610)    5 469     5 954    (9 079)   (166,0%)
    -------------------------------------------------------------------------
     - par action
       (de base et dilué)    (0,14)     0,22      0,23     (0,36)   (163,6%)
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net
     (perte nette)
     normalisé(3)            1 488     4 429     5 954    (2 941)    (66,4%)
    -------------------------------------------------------------------------
     - par action
       (de base et dilué)     0,06      0,17      0,23     (0,11)    (64,7%)
    -------------------------------------------------------------------------


    Faits saillants du bilan consolidé au 31 mars 2008
    et des bilans détachés cumulés aux 31 mars 2007 et 2006

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)                     31 mars     31 mars     31 mars
                                              2008        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif total                            383 004     371 816     217 673
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres des
     actionnaires / investis               158 249     116 418      94 498
    -------------------------------------------------------------------------
    Liquidités disponibles à court
     terme(1)                               18 724      18 057      18 579
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif à long terme(2)                  87 064     117 567      41 773
    -------------------------------------------------------------------------
    Endettement total net(3)                62 322      92 879      17 288
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Inclut les espèces et quasi-espèces
    (2) Inclut la dette à long terme, le passif découlant du régime de
        retraite et les avances des sociétés de GL&V.
    (3) Composé de la dette à long terme et des avances des sociétés de GL&V,
        déduction faite des liquidités disponibles.


    Carnets de commandes(1)

    (en milliers de $)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                        31          31          30          30          31
                      mars    décembre   septembre        juin        mars
                      2008        2007        2007        2007        2007
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Groupe
     Traitement
     des Eaux      185 639     164 644     174 408     178 205     162 574
    Groupe Pâtes
     et Papiers    152 454     129 933     151 081     143 276      79 494
    Unité
     Fabrication     9 903       6 016       5 750       3 768       4 969
    -------------------------------------------------------------------------
    Total          347 996     300 593     331 239     325 249     247 037

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Au cours de l'exercice 2008, la Société a modifié la présentation du
        carnet de commandes. Ainsi, au lieu de présenter les éliminations
        sectorielles de façon combinée comme elle le faisait auparavant, ces
        éliminations sont maintenant déduites à l'intérieur des carnets de
        commandes des groupes respectifs. La présentation des carnets de
        commandes pour les trimestres précédents a été ajustée en
        conséquence. Bien que cette présentation ne change rien au carnet de
        commandes total, la direction est d'avis qu'elle offre une image plus
        précise des carnets de commandes des différents groupes en fin de
        périodes.


    (1) Bénéfice avant amortissement, frais financiers, impôts sur le
        bénéfice, frais non répétitifs directement liés à l'Arrangement,
        frais de restructuration et avant gains ou pertes sur cession
        d'immobilisations et autres actifs.
    (2) Bénéfice avant frais financiers, impôts sur le bénéfice, frais non
        répétitifs directement liés à l'Arrangement, frais de restructuration
        et avant gains ou pertes sur cession d'immobilisations et autres
        actifs.
    (3) Bénéfice avant frais non répétitifs directement liés à l'Arrangement,
        frais de restructuration et avant gains ou pertes sur cession
        d'immobilisations et autres actifs (déduction faite des impôts sur le
        bénéfice afférents).
    (4) Le BAIIA, le BAII et le bénéfice net normalisé ne sont pas des
        mesures établies selon les principes comptables généralement reconnus
        ("PCGR") du Canada. L'information sur les mesures non conformes aux
        PCGR du Canada est contenue dans le rapport de gestion de la Société
        déposé sur SEDAR et sur le site Internet de la Société (www.glv.com)
        en date du 5 juin 2008.
    (5) Certaines déclarations concernant les objectifs, les projections, les
        estimations, les attentes ou les prédictions de GLV Inc. peuvent
        constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les
        valeurs mobilières. La direction de GLV tient à préciser que, compte
        tenu de leur nature, les déclarations prospectives comportent
        nécessairement des incertitudes et des risques connus et inconnus qui
        peuvent faire en sorte que les résultats réels et futurs de la
        Société diffèrent sensiblement de ceux qui sont énoncés. Parmi les
        facteurs d'incertitude et de risque pouvant entraîner de telles
        différences, on retrouve l'évolution de la demande pour les produits
        de la Société et les coûts de ses matières premières, les
        fluctuations de valeur des différentes monnaies, les pressions
        exercées sur les prix par la concurrence, la conformité aux
        règlements relatifs à l'environnement et les changements d'ordre
        général dans la conjoncture économique. Aucune assurance ne peut être
        donnée quant à la concrétisation des résultats, du rendement ou des
        réalisations tels que formulés ou sous-entendus dans les énoncés
        prospectifs. A moins d'y être tenue en vertu des lois sur les valeurs
        mobilières applicables, la direction de GLV n'assume aucune
        obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations
        prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs
        ou d'autres changements.

    -------------------------------------------------------------------------
                   APPEL-CONFERENCE AVEC LES INVESTISSEURS
                     SUR LES RESULTATS DE L'EXERCICE 2008

              Le jeudi, 5 juin 2008 à 14h00 (heure de Montréal)

    Pour participer, composer le 1-800-731-6941 quelques minutes avant le
    début de l'appel. Les personnes qui ne peuvent participer pourront
    écouter l'enregistrement qui sera disponible à compter du jeudi, 5 juin
    2008 à 16h00 jusqu'à minuit le jeudi 12 juin 2008, en composant le
    1-877-289-8525 ; code d'accès 21273298#. L'APPEL CONFERENCE
    (AUDIO) SERA EGALEMENT DISPONIBLE SUR LE SITE WWW.GLV.COM. Les membres
    des médias sont invités à se joindre à l'appel en mode écoute.
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Le rapport de gestion de même que les états financiers et les notes
    afférentes sont déposés aujourd'hui sur SEDAR (www.sedar.com) ainsi que
    sur le site Internet de la Société (www.glv.com).
    -------------------------------------------------------------------------
    




Renseignements :

Renseignements: Marc Barbeau, C.A., Vice-président exécutif et chef des
opérations financières, (514) 284-2224, marc.barbeau@glv.com; www.glv.com

Profil de l'entreprise

GLV Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.