Gouvernance et responsabilité sociale amènent les entreprises à adopter une perspective de gestion à plus long terme - Allocution de Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins à la conférence de l'Institut des administrateurs de sociétés



    MONTREAL, le 18 sept. /CNW Telbec/ - "Les nouvelles règles de gouvernance
et la prise en compte de leur responsabilité sociale par les entreprises ont
ceci de positif qu'elles obligent à adopter une perspective de plus long
terme", a déclaré aujourd'hui la présidente et chef de la direction du
Mouvement des caisses Desjardins, Mme Monique F. Leroux, aux participants à la
conférence internationale de l'Institut des administrateurs de sociétés, qui
se tient à Montréal sous le thème : Gouvernance et marchés financiers en
Amérique du Nord.
    Pour Mme Leroux, il s'agit là d'un enjeu capital dans la gestion des
entreprises et, à cet égard, elle estime que les coopératives ont une longueur
d'avance.
    "Lorsque l'on se préoccupe du rôle plus large de l'entreprise dans la
collectivité, que l'on se préoccupe de la relève, que l'on cherche à établir
des relations durables et harmonieuses avec les diverses parties prenantes :
les clients, les employés, les fournisseurs, les collectivités locales, les
gouvernements... en fait toutes les personnes physiques ou morales sur
lesquelles nos activités ont un impact ou qui peuvent influencer l'avenir de
l'entreprise, on voit obligatoirement au-delà du trimestre. Sur ce point,
j'estime que les coopératives, qui appartiennent à leurs membres et qui sont
capitalisées par eux en bonne partie, jouissent d'un avantage certain", a
soutenu Mme Leroux.
    Selon elle, une tendance lourde est en train de s'installer au chapitre
de la responsabilité sociale ; celle voulant que de plus en plus cette notion
amène désormais les entreprises à adopter de hauts standards non seulement en
matière de gouvernance, mais aussi sur les plans de la gestion des ressources
humaines, de l'investissement, de l'engagement dans la communauté, de
l'environnement, de la santé et de la sécurité au travail ainsi que des droits
humains.
    "Ne viser que la performance financière au détriment de tout le reste
s'avère ainsi de moins en moins soutenable. Un nombre croissant
d'investisseurs et d'institutions, financières ou autres, exigent aujourd'hui
de faire affaire avec des entreprises dont les pratiques de bonne gouvernance
sont attestées. Et la tendance ne devrait pas s'inverser", a-t-elle affirmé.
    Quant aux principes de bonne gouvernance, le Mouvement Desjardins, même
s'il n'est pas assujetti aux mêmes règles que les sociétés publiques, a choisi
de les appliquer volontairement tout en les adaptant à sa réalité de
coopérative. "La gouvernance est nécessairement influencée par la mission et
les valeurs de l'organisation. Il serait réducteur de la voir comme un simple
cadre normatif ou un ensemble de règles de conduite. Pour cette raison, on
peut dire d'une bonne gouvernance qu'elle est aussi une question d'attitude et
d'état d'esprit, a précisé Mme Leroux. A ce chapitre, l'un des principaux
défis que j'ai à relever à titre de présidente et chef de la direction
consiste à m'assurer que la mission et les valeurs de l'entreprise soient
connues de tous à la grandeur de l'organisation pour pouvoir être réellement
vécues au quotidien. C'est grâce à ces valeurs largement partagées que nous
pouvons travailler tous ensemble dans le contexte d'autodiscipline associé à
une bonne gouvernance".
    Desjardins entend donc, dans une perspective d'amélioration continue,
persévérer dans sa volonté de concilier les principes reconnus de gouvernance
avec des pratiques démocratiques qui l'engagent à aller encore plus loin dans
la transparence et la prise en compte de l'intérêt des membres et de ses
diverses parties prenantes. "Les dernières années font la preuve que tout ça
n'est pas incompatible avec une bonne performance financière et une
progression régulière dans nos différents marchés", a-t-elle conclu.

    A propos de Desjardins

    Plus important groupe financier intégré de nature coopérative au Canada,
avec un actif global de près de 152 milliards de dollars au 30 juin 2008, le
Mouvement des caisses Desjardins regroupe un réseau de caisses, credit unions
et centres financiers aux entreprises au Québec et en Ontario, de même qu'une
vingtaine de sociétés filiales en assurances de personnes et de dommages, en
valeurs mobilières, en capital de risque et en gestion d'actifs, dont
plusieurs sont actives à l'échelle du pays. S'appuyant sur la compétence de
ses 40 000 employés et l'engagement de plus de 6 500 dirigeants élus,
Desjardins met à la disposition de ses 5,8 millions de membres et ses clients,
particuliers et entreprises, une gamme complète de produits et services
financiers. Son réseau de distribution physique est complété par des modes
d'accès virtuel à la fine pointe de la technologie. Pour en savoir plus,
consultez le site www.desjardins.com.




Renseignements :

Renseignements: (à l'intention des journalistes uniquement): Nathalie
Genest, Conseillère Information et Relations de presse, (514) 281-7275, 1 866
866-7000, poste 7275, nathalie.genest@desjardins.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.