Gouvernance des Universités - La TaCEQ exprime son opposition



    QUEBEC, le 17 août /CNW Telbec/ - La Table de concertation étudiante du
Québec (TaCEQ) ainsi que la totalité de ses associations membres ont procédé
aujourd'hui au dépôt de leur mémoire en vue des consultations publiques sur le
projet de loi 38.
    "Nous avons effectué une analyse complète du projet de loi. Notre
conclusion est sans équivoque : en plus d'être déconnecté du monde
universitaire, la loi 38 assure la pérennité de tous les problèmes qu'elle est
sensée résoudre" déclare Olivier Jégou, secrétaire général de la TaCEQ. Les
principaux reproches formulés par la TaCEQ concernent la prise de pouvoir
majoritaire des membres externes sur les conseils d'administration des
universités, la nomination des administrateurs par cooptation, l'utilisation
d'indicateurs de performance pour piloter la gestion des institutions et de
manière plus globale, l'installation sournoise d'une philosophie de gestion
managériale de l'éducation. "L'Université se doit d'être évaluée selon des
critères académiques et non pas des critères économétriques. Personne n'est
plus apte que la communauté universitaire pour procéder à ce genre
d'évaluation" affirme Phillipe Verrault-Julien, vice secrétaire-général de
l'organisation.
    Dans ce contexte, les membres de la TaCEQ attendent avec impatience une
explication pour le contenu boiteux du projet de loi. "Aujourd'hui, nous
faisons notre part pour démontrer que le projet de loi ne tient pas la route.
Jusqu'à présent, le gouvernement s'est montré plutôt évasif sur les raisons
motivant le dépôt des lois 38 et 44 sur la gouvernance. Au début, la ministre
proclamait que cette démarche visait à empêcher qu'un drame comme celui de
l'ilot voyageur à l'UQAM se reproduise. Maintenant que le manque de vigilance
des administrateurs externes à été démontré, la ministre parle plutôt d'une
nécessité de modernisation. Ce n'est pas sérieux. Nous assurerons donc notre
présence, aux consultations et dans la rue, jusqu'à ce que la ministre
reconnaisse le faux pas que constitue ces projets de loi sur la gouvernance"
conclus M.Jégou.

    La TaCEQ, regroupe la Confédération des associations d'étudiants et
d'étudiantes de l'Université Laval (CADEUL), le Students' Society of McGill
University (SSMU), le Regroupement des étudiantes et des étudiants de
maîtrise, de diplôme et de doctorat de l'Université de Sherbrooke (REMDUS) et
l'Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrit aux études
supérieures (AELIES). Elle représente plus de 60 000 étudiantes et étudiants
et est toujours en attente d'une reconnaissance officielle de la part du
gouvernement du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Frédéric Roy, vice-président aux communications, CADEUL,
(418) 929-7934, communications@cadeul.ulaval.ca; www.cadeul.com

Profil de l'entreprise

CADEUL

Renseignements sur cet organisme

Table de Concertation Étudiante du Québec (TaCEQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.