GLV accroît ses revenus de 23 % au troisième trimestre, améliore la rentabilité d'exploitation de ses deux groupes et réalise un bénéfice net normalisé de 1,6 M$



    
    -------------------------------------------------------------------------
    - Excluant l'impact défavorable de la fluctuation des devises, les
      revenus du troisième trimestre terminé le 31 décembre 2007 affichent
      une hausse de 36,4 %, dont une croissance organique de près de 22 % (à
      taux de change constants) principalement attribuable au Groupe
      Traitement des Eaux.

    - GLV termine le troisième trimestre avec un bénéfice net de 1,0 M$ ou
      0,04 $ par action et un bénéfice net normalisé (excluant les frais non
      répétitifs liés à la clôture de l'Arrangement et autres frais non
      récurrents) de 1,6 M$ ou 0,06 $ par action, par rapport à une perte
      nette normalisée de 0,5 M$ ou (0,02) $ par action l'an dernier.

    - Pour les neuf premiers mois de l'exercice, les revenus augmentent de
      30,5 % (36,3 % à taux de change constants) pour atteindre 378,8 M$,
      sous l'effet conjugué des acquisitions de l'année précédente et de la
      croissance organique.

    - Au 31 décembre 2007, le carnet de commandes de GLV se chiffre à
      300,6 M$, en hausse de 17,2 % sur l'année précédente.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    MONTREAL, le 11 fév. /CNW Telbec/ - (Note : tous les montants sont en
dollars canadiens, à moins d'indication contraire.) GLV Inc. ("GLV" ou "la
Société" ; symboles boursiers LVG.A et LVG.B) publie aujourd'hui les résultats
du troisième trimestre de l'exercice 2008. Cette période a donné lieu à une
croissance marquée des revenus consolidés de la Société - à laquelle ses deux
groupes ont participé presque également - jumelée à une amélioration de leur
rentabilité opérationnelle par rapport à la même période de l'année
précédente. Il est à noter que les résultats consolidés du troisième trimestre
terminé le 31 décembre 2007 reflètent les résultats réels de GLV, tandis que
ceux de la période comparative de trois mois terminée le 31 décembre 2006
présentent les résultats détachés cumulés non vérifiés des activités
conservées dans le cadre de l'arrangement ("l'Arrangement") conclu le 10 août
2007. Quant aux résultats consolidés et détachés cumulés des neuf premiers
mois terminés le 31 décembre 2007, ils n'incluent les résultats réels de GLV
que pour la période comprise entre le 9 août 2007 et le 31 décembre 2007 et,
antérieurement à cette date, ils présentent les résultats détachés cumulés des
activités conservées.

    Résultats des périodes de trois et neuf mois terminées le
    ----------------------------------------------------------
    31 décembre 2007
    ----------------

    Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2007, les revenus
consolidés de GLV se sont élevés à 137,7 M$, en hausse de 23,2 % sur les
revenus détachés cumulés de 111,8 M$ de la même période l'année précédente. Si
l'on fait abstraction de la fluctuation défavorable des devises, ils ont
affiché une progression de 36,4 %, incluant une croissance organique de 21,8 %
(à taux de change constants) principalement attribuable au Groupe Traitement
des Eaux. Malgré l'incidence défavorable de l'évolution des taux de change, le
BAIIA normalisé(1) (bénéfice avant amortissements, frais financiers, impôts
sur le bénéfice, gains ou pertes sur cession d'immobilisations et autres
actifs et avant frais non répétitifs directement liés à l'Arrangement) a plus
que triplé au troisième trimestre pour s'élever à 7,0 M$. GLV a clos la
période de trois mois avec un bénéfice net normalisé(3) consolidé de 1,6 M$ ou
0,06 $ par action, comparativement à une perte nette normalisée détachée
cumulée de 0,5 M$ ou (0,02) $ par action au même trimestre l'an dernier. Ce
redressement de la rentabilité est d'autant plus important que les résultats
du troisième trimestre de l'exercice courant incluent une perte non
matérialisée de 1,3 M$ avant impôts sur instruments financiers dérivés par
rapport à un gain non matérialisé de 0,6 M$ l'année précédente.
    Pour la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2007, GLV a
enregistré des revenus consolidés et détachés cumulés de 378,8 M$ par rapport
à des revenus détachés cumulés de 290,2 M$ l'année antérieure, affichant une
hausse de 30,5 % (hausse de 36,3 % à taux de change constants). Si elle est en
bonne partie attribuable aux acquisitions de l'année précédente, cette
performance s'explique également par une croissance organique de 8,6 % (à taux
de change constants). La Société a dégagé un BAIIA normalisé(1) consolidé et
détaché cumulé de 16,4 M$, en hausse de 58,5 % (hausse de 72,3 % à taux de
change constants) sur celui de la même période en 2006. Ainsi, GLV a clos la
période avec un bénéfice net normalisé(3) consolidé et détaché cumulé de
2,3 M$ ou 0,09 $ par action, par rapport à 2,4 M$ ou 0,10 $ par action l'année
précédente. La perte non matérialisée sur instruments financiers dérivés a été
de 0,8 M$ pour la période de neuf mois, ce qui se compare à un gain non
matérialisé de 1,2 M$ l'année précédente. Signalons également que GLV a assumé
une augmentation de 1,6 M$ (avant impôts) de la dépense d'amortissement de
l'actif incorporel, résultant en majeure partie des acquisitions d'Enviroquip
et de Copa. Ce facteur n'a toutefois pas eu d'impact sur les résultats du
troisième trimestre.
    A titre d'information, les frais non répétitifs directement liés à
l'Arrangement ont été de 0,5 M$ au troisième trimestre et de 6,3 M$ pour les
neuf premiers mois de l'exercice 2008.

    Groupe Traitement des Eaux : forte croissance organique des revenus, en
    -----------------------------------------------------------------------
    grande partie attribuable à Enviroquip, et amélioration de la rentabilité
    -------------------------------------------------------------------------

    Le Groupe Traitement des Eaux a affiché une progression de 23,4 % de ses
revenus au troisième trimestre (hausse de 38,4 % en excluant l'impact
défavorable des devises), due principalement à une croissance organique de
33,9 % (à taux de change constants). Cette performance est en large part
attribuable à la division Enviroquip qui continue de bénéficier d'une forte
demande dans le marché municipal nord-américain pour l'ensemble de ses
produits. Depuis son acquisition en juin 2006, les résultats de cette unité
ont généralement surpassé les attentes de la direction. Les autres activités
acquises au cours des deux années précédentes, en particulier celles de
Brackett Green et de Copa, contribuent également à la croissance du Groupe
Traitement des Eaux en Europe, en Amérique du Nord et sur la scène
internationale.
    En outre, la rentabilité de ces activités est à la hausse depuis que
l'intégration de l'organisation européenne du Groupe Traitement des Eaux a été
complétée. L'augmentation des revenus de ce groupe a contribué à améliorer de
3,1 M$ son BAIIA normalisé(1) trimestriel, qui s'est élevé à 3,7 M$. La marge
de BAIIA normalisé par rapport à ses revenus s'est ainsi chiffrée à 5,4 % par
rapport à 1,0 % l'an dernier. Rappelons que le Groupe Traitement des Eaux
avait enregistré un recul de sa rentabilité à l'automne 2006 à la suite de
l'acquisition de Copa. Les résultats de cette entité se sont améliorés dans
les mois suivants grâce à l'augmentation de son carnet de commandes et à son
intégration avec les opérations européennes du Groupe Traitement des Eaux.
    Depuis le début de l'exercice 2008, le Groupe Traitement des Eaux a
cumulé des revenus de 188,6 M$ par rapport à 127,6 M$ l'année antérieure.
Cette hausse est attribuable à la contribution d'Enviroquip pour toute la
période de neuf mois (par rapport à six mois l'an dernier) et à celle de Copa
pour neuf mois également (par rapport à deux mois et demi l'an dernier),
jumelées à une croissance organique de 17,2 % (à taux de change constants). Le
BAIIA normalisé(1) de ce groupe a augmenté de 79,3 % pour se chiffrer à
10,2 M$, tandis que la marge bénéficiaire est passée de 4,5 % à 5,4 %. Bien
que meilleure que l'année précédente, la marge bénéficiaire de ce groupe au
troisième trimestre et depuis le début de l'exercice courant a été inférieure
aux attentes de la direction, dû principalement au fait que la performance de
Eimco Water Technologies, LLC à Salt Lake City (Utah) est perturbée par
l'opération de détachement des activités et des actifs relative à
l'Arrangement. Cette période de transition occasionne un ralentissement dans
l'exécution de certains contrats, ce qui entraîne des retards dans la
livraison des commandes et des coûts supplémentaires.

    Groupe Pâtes et Papiers : développement dynamique à l'échelle
    -------------------------------------------------------------
    internationale et rentabilité à la hausse
    -----------------------------------------

    Le Groupe Pâtes et Papiers continue d'afficher une bonne croissance de
ses activités et une rentabilité conforme aux attentes de la direction. Ses
revenus ont progressé de 20,7 % (32,4 % en excluant la fluctuation des
devises) au troisième trimestre par rapport à la même période de l'année
précédente. Depuis le début de l'exercice, ils ont totalisé 182,6 M$, en
hausse de 18,2 % sur l'année précédente (hausse 23,2 % à taux de change
constants). Outre une croissance organique (à taux de change constants) de
7,5 % au troisième trimestre et de 2,3 % pour les neuf premiers mois,
l'augmentation des revenus de ce groupe est en majeure partie attribuable à la
réalisation en cours de contrats de grande envergure reliés aux technologies
de traitement de la fibre et de préparation de la pâte chimique acquises en
décembre 2006, dont un contrat de plus de 60 M$. Bien que la majeure partie de
la croissance de ses revenus soit attribuable à l'obtention de contrats pour
des équipements neufs, le Groupe Pâtes et Papiers affiche aussi une bonne
performance dans le marché de l'après-vente non seulement en Amérique du Nord,
mais également en Europe, en Amérique du Sud et en Asie.
    Malgré l'impact défavorable de la fluctuation des devises, la rentabilité
de ce groupe a aussi affiché une amélioration significative au troisième
trimestre. Son BAIIA normalisé(1) trimestriel a augmenté de 55,3 %, tandis que
sa marge de BAIIA normalisé trimestriel est passée de 6,1 % à 7,8 %. Pour les
neuf premiers mois de l'exercice 2008, le BAIIA normalisé du Groupe Pâtes et
Papiers a progressé de 14,9 %. Cependant, sa marge de BAIIA normalisé a
légèrement décliné, passant de 6,3 % à 6,1 %, dû au fait que les marges
bénéficiaires perçues sur les grands contrats sont moins élevées que celles
historiquement réalisées par le groupe, et en raison des coûts associés à la
mise en place du nouveau centre technologique de Karlstad (Suède) dans la
foulée de l'acquisition de décembre 2006.
    Ce centre est maintenant pleinement opérationnel et contribue à la
rentabilité du Groupe Pâtes et Papiers ainsi qu'à son rayonnement
international dans le créneau des équipements de préparation de la pâte.

    Perspectives
    ------------

    "Les perspectives sont favorables pour nos deux groupes, qui bénéficient
d'une demande en croissance dans presque tous leurs marchés sectoriels et
géographiques," a indiqué Richard Verreault, président et chef de
l'exploitation de GLV. Au 31 décembre 2007, le carnet de commandes du Groupe
Traitement des Eaux se chiffrait à 164,6 M$ et celui du Groupe Pâtes et
Papiers à 129,9 M$. Ainsi, le carnet de commandes de GLV (incluant également
celui de l'unité Fabrication) totalisait 300,6 M$, par rapport à 256,6 M $ à
la même date en 2006, et à 331,2 M$ au 30 septembre 2007. La diminution de
8,4 % (à taux de change constants) de la valeur du carnet de commandes au
cours du troisième trimestre s'explique principalement par la reconnaissance
progressive des revenus associés au contrat majeur de 60 M$ en cours de
réalisation par le Groupe Pâtes et Papiers.
    Le Groupe Traitement des Eaux continue d'observer une demande
particulièrement solide dans le marché municipal des Etats-Unis et du Canada,
notamment pour les bioréacteurs à membrane submergée (MBR), mais également
pour ses technologies de type plus conventionnel. Il bénéficie également d'un
bon niveau d'activités au Royaume-Uni dans le marché municipal ainsi que dans
le marché industriel et celui de l'énergie. Enfin, il continue de développer
sa présence à l'international, notamment à Singapour, au Moyen-Orient et en
Australie.
    Les principaux objectifs commerciaux du Groupe Traitement des Eaux sont
de développer sa part du marché industriel, dont le secteur de l'énergie, et
d'accroître son volume d'affaires dans le marché de l'après-vente,
principalement dans les créneaux des solutions de tamisage des prises d'eau et
des bioréacteurs à membrane submergée (MBR). Au cours du troisième trimestre,
il a entrepris de constituer une équipe de vente aux Etats-Unis vouée au
développement du marché de l'après-vente pour la technologie du bioréacteur à
membrane submergée (MBR). Cette nouvelle unité est actuellement en phase de
démarrage, mais devrait contribuer prochainement à la croissance des revenus
et à la rentabilité du groupe. Le Groupe Traitement des Eaux demeure également
à l'affût des occasions d'intégrer d'autres technologies de pointe dans sa
sélection de produits.
    Les objectifs opérationnels prioritaires de ce groupe pour les prochains
trimestres seront de rétablir dans les meilleurs délais la rentabilité des
opérations de Salt Lake City, tout en continuant de renforcer celles de ses
opérations européennes. De plus, le groupe poursuit le développement de ses
activités internationales de sous-traitance en vue, notamment, d'augmenter les
marges bénéficiaires réalisées sur les produits de technologies
conventionnelles. En ce qui a trait à l'opération de détachement relative à
l'Arrangement, la relocalisation des employés à Salt Lake City et à Oakville
(Ontario) de même que le déménagement de l'inventaire de pièces de rechange à
Austin (Texas) sont, à toutes fins pratiques, complétés. GLV travaille
présentement à séparer les données techniques du Groupe Traitement des Eaux et
de l'ancien Groupe Procédés de GL&V.
    Le Groupe Pâtes et Papiers se trouve aussi en bonne position pour
poursuivre son développement, compte tenu de la croissance de la demande
internationale et des progrès importants qu'il a accomplis depuis deux ans
pour faire évoluer son offre technologique selon les besoins nouveaux de
l'industrie mondiale des pâtes et papiers et pour s'implanter solidement dans
les marchés géographiques les plus dynamiques. Sur le plan des opérations,
mentionnons que ce groupe poursuit le développement de son infrastructure
internationale de sous-traitance, incluant en Chine et en Inde où il développe
aussi progressivement ses parts de marché en termes d'obtention de contrats.
Il progresse également dans l'uniformisation mondiale et le renforcement de sa
gestion de contrats, de même que dans l'implantation du programme de qualité
totale, si bien que la majorité de ses unités d'affaires se conforment
aujourd'hui à la norme ISO.
    "Les prochains trimestres seront consacrés à améliorer la rentabilité de
notre Groupe Traitement des Eaux, à poursuivre la croissance organique et la
recherche de projets d'expansion, ainsi qu'à solidifier nos opérations de
sous-traitance et de gestion de contrats à l'échelle mondiale et à terminer
l'implantation du programme de qualité totale. A travers toutes nos actions,
nous gardons solidement le cap sur notre objectif de bâtir le succès à long
terme de GLV afin de maximiser la valeur future offerte à nos actionnaires," a
conclu la direction.

    A propos de GLV Inc.
    --------------------

    GLV Inc. a été fondée le 15 mai 2007 afin de poursuivre les activités du
Groupe Traitement des Eaux et du Groupe Pâtes et Papiers de Groupe Laperrière
& Verreault inc. Le Groupe Traitement des Eaux se consacre à la conception et
à la commercialisation de solutions de traitement des eaux usées municipales
et industrielles et des eaux servant à divers procédés industriels, et offre
également des solutions de tamisage des entrées d'eau alimentant certains
types de centrales d'énergie et les usines de dessalement. Le Groupe Pâtes et
Papiers se spécialise dans la conception et la mise en marché d'équipements
destinés à diverses étapes de la production de la pâte et du papier, en
particulier la mise en pâte chimique, la préparation de la pâte et la
formation de la feuille, et est notamment reconnu comme un chef de file dans
les services de reconstruction, modernisation et optimisation des équipements
en place, de même que dans la vente de pièces de rechange. GLV est implantée
dans une trentaine de pays et compte environ 1 500 employés.

    
    Résultats d'exploitation

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf          Périodes terminés les 31 décembre
     montants par action)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus:
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux       68 105      55 176     188 616     127 614
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers          66 576      55 172     182 646     154 524
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations     3 009       1 444       7 583       8 105
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                      137 690     111 792     378 845     290 243
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Marge brute                 27 531      22 422      79 916      61 960
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                        6 302       3 715       9 925      12 110
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Frais liés à
     l'Arrangement :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux            -           -         173           -
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers             294           -         536           -
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations       201           -       5 583           -
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                          495           -       6 292           -
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux        3 675         553      10 221       5 699
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers           5 193       3 344      11 211       9 755
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations    (1 883)     (1 669)     (5 047)     (5 119)
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        6 985       2 228      16 385      10 335
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Amortissements :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux        1 306       1 340       4 055       1 878
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers             709         668       2 253       1 905
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations       785         644       2 127       1 801
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        2 800       2 652       8 435       5 584
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux        2 369        (787)      6 166       3 821
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers           4 484       2 676       8 958       7 850
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations    (2 668)     (2 313)     (7 174)     (6 920)
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        4 185        (424)      7 950       4 751
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Frais financiers             2 207         211       4 708       1 349
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur le bénéfice         270         229      (1 510)      1 381
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)   1 025         623      (1 708)      3 796
    -------------------------------------------------------------------------
    par action
     (de base et dilué)           0,04        0,02       (0,07)       0,15
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)
     normalisé                   1 565        (537)      2 331       2 425
    -------------------------------------------------------------------------
    par action
     (de base et dilué)           0,06       (0,02)       0,09        0,10
    -------------------------------------------------------------------------


    Faits saillants du bilan consolidé au 31 décembre 2007
    et détaché cumulé au 31 mars 2007

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)                           31 décembre       31 mars
                                                        2007          2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif total                                      336 779       371 816
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres desactionnaires / investis      150 524       116 418
    -------------------------------------------------------------------------
    Liquidités disponibles à court terme(1)           12 231        18 057
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif à long terme(2)                            74 223       117 567
    -------------------------------------------------------------------------
    Endettement total net(3)                          55 947        92 879
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Inclut les espèces et quasi-espèces
    (2) Inclut la dette à long terme, le passif découlant du régime de
        retraite et les avances des sociétés de GL&V.
    (3) Composé de la dette à long terme et des avances des sociétés de GL&V,
        déduction faite des liquidités disponibles.


    Carnets de commandes(1)
    (en milliers de $)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                            31         30         30         31         31
                      décembre  septembre       juin       mars   décembre
                          2007       2007       2007       2007       2006
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Groupe Traitement
     des Eaux          164 644    174 408    178 205    162 574    171 560
    Groupe Pâtes et
     Papiers           129 933    151 081    143 276     79 494     80 753
    Unité Fabrication    6 016      5 750      3 768      4 969      4 246
    -------------------------------------------------------------------------
    Total              300 593    331 239    325 249    247 037    256 559
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Au cours de l'exercice 2008, la Société a modifié la présentation du
        carnet de commandes. Ainsi, au lieu de présenter les éliminations
        sectorielles de façon combinée comme elle le faisait auparavant, ces
        éliminations sont maintenant déduites à l'intérieur des carnets de
        commandes des groupes respectifs. La présentation des carnets de
        commandes pour les trimestres précédents a été ajustée en
        conséquence. Bien que cette présentation ne change rien au carnet de
        commandes total, la direction est d'avis qu'elle offre une image
        plus précise des carnets de commandes des différents groupes en fin
        de périodes.


    (1) Bénéfice avant amortissement, frais financiers, impôts sur le
        bénéfice, gains ou pertes sur cession d'immobilisations et autres
        actifs, et avant frais non répétitifs directement liés à
        l'Arrangement.

    (2) Bénéfice avant frais financiers, impôts sur le bénéfice, gains ou
        pertes sur cession d'immobilisations et autres actifs, et avant frais
        non répétitifs directement liés à l'Arrangement.

    (3) Bénéfice avant gains ou pertes sur cession d'immobilisations et
        autres actifs et avant frais non répétitifs directement liés à
        l'Arrangement (déduction faite des impôts sur le bénéfice afférents).

    (4) Le BAIIA, le BAII et le bénéfice net normalisé ne sont pas des
        mesures établies selon les principes comptables généralement reconnus
        ("PCGR") du Canada. L'information sur les mesures non conformes aux
        PCGR du Canada est contenue dans le rapport de gestion intermédiaire
        abrégé de la Société annexé au présent communiqué de presse et déposé
        sur SEDAR en date du 11 février 2008.

    (5) Certaines déclarations concernant les objectifs, les projections, les
        estimations, les attentes ou les prédictions de GLV Inc. peuvent
        constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les
        valeurs mobilières. La direction de GLV tient à préciser que, compte
        tenu de leur nature, les déclarations prospectives comportent
        nécessairement des incertitudes et des risques connus et inconnus qui
        peuvent faire en sorte que les résultats réels et futurs de la
        Société diffèrent sensiblement de ceux qui sont énoncés. Parmi les
        facteurs d'incertitude et de risque pouvant entraîner de telles
        différences, on retrouve l'évolution de la demande pour les produits
        de la Société et les coûts de ses matières premières, les
        fluctuations de valeur des différentes monnaies, les pressions
        exercées sur les prix par la concurrence, la conformité aux
        règlements relatifs à l'environnement et les changements d'ordre
        général dans la conjoncture économique. Aucune assurance ne peut être
        donnée quant à la concrétisation des résultats, du rendement ou des
        réalisations tels que formulés ou sous-entendus dans les énoncés
        prospectifs. A moins d'y être tenue en vertu des lois sur les valeurs
        mobilières applicables, la direction de GLV n'assume aucune
        obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations
        prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs
        ou d'autres changements.

    -------------------------------------------------------------------------
                   APPEL-CONFERENCE AVEC LES INVESTISSEURS
         SUR LES RESULTATS DU TROISIEME TRIMESTRE DE L'EXERCICE 2008

            Le lundi, 11 février 2008 à 10h00 (heure de Montréal)

    Pour participer, composer le 1-800-732-9303 quelques minutes avant le
    début de l'appel. Les personnes qui ne peuvent participer pourront
    écouter l'enregistrement qui sera disponible à compter du lundi,
    11 février 2008 à 13h00 jusqu'à minuit le lundi 18 février 2008, en
    composant le 1-877-289-8525 ; code d'accès 21260752#. L'APPEL
    CONFERENCE (AUDIO) SERA EGALEMENT DISPONIBLE SUR LE SITE WWW.GLV.COM. Les
    membres des médias sont invités à se joindre à l'appel en mode écoute.
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Une version abrégée du rapport de gestion intermédiaire pour les périodes
    de trois et neuf mois terminées le 31 décembre 2007 est annexée au
    présent communiqué de presse, accompagnée des états financiers
    intermédiaires consolidés et détachés cumulés non vérifiés. La version
    intégrale du rapport de gestion intermédiaire de même que les états
    financiers intermédiaires et les notes afférentes sont déposés
    aujourd'hui sur SEDAR (www.sedar.com) ainsi que sur le site Internet de
    la Société (www.glv.com).
    -------------------------------------------------------------------------


                   RAPPORT DE GESTION INTERMEDIAIRE ABREGE
              pour les périodes de trois et neuf mois terminées
                             le 31 décembre 2007

           (Analyse par la direction des résultats d'exploitation,
            des flux de trésorerie et de la situation financière)

    -------------------------------------------------------------------------
    ANALYSE DES RESULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDES ET DETACHES CUMULES POUR
    LES PERIODES DE TROIS ET NEUF MOIS TERMINEES LE 31 DECEMBRE 2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Fluctuation des devises

    Les activités de GLV étant exercées dans une trentaine de pays, ses
résultats sont exposés à la fluctuation de certaines devises par rapport au
dollar canadien, principalement le dollar américain, la livre sterling et la
couronne suédoise. Le tableau suivant résume l'effet de la fluctuation des
devises sur les principaux postes de l'état des résultats pour les périodes de
trois et neuf mois terminées le 31 décembre 2007, par rapport aux taux de
change en vigueur aux mêmes périodes l'année précédente.

    Impact favorable (défavorable) de la fluctuation des devises

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)                             Périodes terminées les
                                                      31 décembre 2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                                  Trois mois     Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus:
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux                             (8 278)       (8 904)
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers                                (6 487)       (7 710)
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations                             (24)          (59)
                                                 ------------  --------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            (14 789)      (16 673)
    -------------------------------------------------------------------------
    Marge brute                                       (3 050)       (3 548)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux                               (555)         (559)
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers                                  (566)       (1 012)
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations                             (45)          145
                                                 ------------  --------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                             (1 166)       (1 426)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAII :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux                               (405)         (415)
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers                                  (498)         (930)
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations                             (50)           78
                                                 ------------  --------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                               (953)       (1 267)
    -------------------------------------------------------------------------

    La fluctuation des divers taux de change a eu un impact défavorable sur
les résultats consolidés et sur la performance sectorielle des deux groupes de
GLV au cours du troisième trimestre et, par conséquent, sur les résultats
consolidés et détachés cumulés des neuf premiers mois de l'exercice 2008.

    Revenus

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)              Périodes terminées les 31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus:
    -------------------------------------------------------------------------
      Groupe Traitement
       des Eaux                 68 105      55 176     188 616     127 614
    -------------------------------------------------------------------------
      Groupe Pâtes et
       Papiers                  66 576      55 172     182 646     154 524
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations     3 009       1 444       7 583       8 105
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                      137 690     111 792     378 845     290 243
    -------------------------------------------------------------------------
    Composition des revenus :
    -------------------------------------------------------------------------
    Equipements neufs           95 742      70 173     260 730     172 305
    -------------------------------------------------------------------------
    Marché de l'après-vente     41 948      41 619     118 115     117 938
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                      137 690     111 792     378 845     290 243
    -------------------------------------------------------------------------


    PERIODE DE TROIS MOIS
    ---------------------

    Les revenus consolidés de GLV au troisième trimestre de l'exercice 2008
ont augmenté de 25,9 M$, soit de 23,2 % par rapport aux revenus détachés
cumulés du troisième trimestre de l'exercice 2007 de GL&V. Excluant l'impact
de la fluctuation des taux de change, la progression des revenus a été de
36,4 %. Cette performance est en grande partie à attribuable à une solide
croissance organique de l'ordre de 21,8 % (à taux de change constants),
principalement attribuable au Groupe Traitement des Eaux, ainsi qu'à certaines
technologies acquises en décembre 2006 par le Groupe Pâtes et Papiers.

    - Les revenus trimestriels du Groupe Traitement des Eaux se sont accrus
      de 12,9 M$, soit de 23,4 % (augmentation de 21,2 M$ ou 38,4 % à taux de
      change constants), presque entièrement grâce à une croissance organique
      de 33,9 % (à taux de change constants) des revenus de ce groupe par
      rapport à l'année précédente. Le reste de la croissance est attribuable
      à l'acquisition de Copa le 16 octobre 2006, celle-ci ayant contribué
      pendant deux semaines de plus que l'an dernier aux résultats du
      troisième trimestre de l'exercice courant. Quant à la croissance
      organique, elle est en large part attribuable à la division Enviroquip
      qui continue de bénéficier d'une forte demande dans le marché municipal
      nord-américain pour l'ensemble de ses produits. La performance de cette
      unité a régulièrement surpassé les attentes de la direction depuis son
      acquisition le 30 juin 2006. Les autres activités acquises au cours des
      deux années précédentes, en particulier celles de Brackett Green et de
      Copa, contribuent également à la croissance du Groupe Traitement des
      Eaux en Europe, en Amérique du Nord et sur la scène internationale.

    - Le Groupe Pâtes et Papiers a affiché une augmentation de 11,4 M$, soit
      de 20,7 % de ses revenus au troisième trimestre (croissance de 17,9 M$
      ou 32,4 % à taux de change constants). Cette augmentation est en
      majeure partie attribuable à certaines technologies de traitement de la
      fibre et de préparation de pâte chimique acquises en décembre 2006. Par
      le biais de son nouveau centre technologique de Karlstad (Suède), mis
      sur pied à la suite de cette acquisition, le groupe a obtenu plusieurs
      contrats majeurs dans le créneau de la préparation de la pâte chimique,
      dont un de plus de 60 M$ qui est actuellement en cours d'exécution. En
      termes de technologies, le groupe maintient aussi un bon volume
      d'activités dans le segment de la finition du papier. L'acquisition, au
      cours du deuxième trimestre, des éléments d'actif d'une entreprise du
      Royaume-Uni spécialisée dans la conception et la fabrication de
      systèmes de racles pour machines à papiers n'a pas encore eu d'effet
      significatif sur la croissance de ses revenus, mais elle lui permettra
      d'augmenter progressivement sa présence dans le segment des équipements
      d'égouttage et d'épaississement, ainsi que dans le marché de l'après-
      vente. Par ailleurs, le Groupe Pâtes et Papiers a enregistré une
      croissance organique de 7,5 % (à taux de change constants) de ses
      revenus au troisième trimestre. Il a notamment accru ses revenus (à
      taux de change constants) dans le marché de l'après-vente, non
      seulement en Amérique du Nord, mais également en Europe, en Amérique du
      Sud et en Asie.

    Dans l'ensemble des groupes, malgré l'incidence défavorable de la
fluctuation des devises, les revenus provenant de la vente d'équipements neufs
ont connu une croissance de 25,6 M$ ou de 36,4 % pour représenter 69,5 % des
revenus totaux, comparativement à 62,8 % au même trimestre de l'année
précédente. Cette augmentation s'explique, à la fois, par l'expansion du
Groupe Traitement des Eaux qui génère une portion importante de ses revenus
dans le créneau des équipements neufs (89,2 % au troisième trimestre de
l'exercice 2008), et par l'obtention de plusieurs grands contrats
d'équipements neufs par le Groupe Pâtes et Papiers au cours des derniers
trimestres. Les revenus provenant du marché de l'après-vente ont été
relativement stables en raison de l'incidence défavorable de la fluctuation
des devises.

    PERIODE DE NEUF MOIS
    --------------------

    Les revenus consolidés et détachés cumulés des neuf premiers mois de
l'exercice 2008 affichent une augmentation de 88,6 M$, soit de 30,5 % par
rapport à la même période de l'exercice précédent (croissance de 105,3 M$ ou
36,3 % à taux de change constants). Cette hausse est en majeure partie
attribuable aux cinq acquisitions réalisées au cours de l'exercice précédent,
en particulier celles d'Enviroquip, de Copa et de certaines technologies de
traitement de la fibre et de préparation de pâte chimique, jumelées à une
croissance organique de 8,6 % pour l'ensemble de la Société (à taux de change
constants).

    - Les revenus cumulatifs du Groupe Traitement des Eaux ont augmenté de
      61,0 M$, soit de 47,8 % (augmentation de 69,9 M$ ou de 54,8 % à taux de
      change constants) grâce à la contribution additionnelle d'Enviroquip et
      de Copa, acquises respectivement à la toute fin du premier trimestre et
      au début du troisième trimestre de l'exercice précédent, ainsi qu'à une
      croissance organique de 17,2 % de ses revenus (à taux de change
      constants). Le Groupe Traitement des Eaux a réalisé environ 72 % de ses
      revenus dans le segment municipal et 28 % dans le segment industriel,
      incluant le créneau de l'énergie.

    - Les revenus du Groupe Pâtes et Papiers ont augmenté de 28,1 M$ ou de
      18,2 % (croissance de 35,8 M$ ou 23,2 % à taux de change constants),
      grâce en majeure partie à l'acquisition de technologies de pointe pour
      le traitement de la fibre et la préparation de la pâte en décembre
      2006. Rappelons qu'à la suite de cette acquisition, le groupe a obtenu
      plusieurs contrats importants, dont celui de 60 M$. Les acquisitions de
      certains actifs de J&L Fiber Services et de Huyck Dewatering Equipment
      réalisées au cours de l'année précédente, ainsi que l'acquisition
      réalisée au Royaume-Uni en septembre 2007, ont également contribué à
      une croissance des revenus du Groupe Pâtes et Papiers provenant du
      marché de l'après-vente. Excluant l'impact des acquisitions et des
      activités commerciales vendues en 2006, de même que l'impact de la
      fluctuation des devises, les revenus du Groupe Pâtes et Papiers ont
      affiché une croissance organique de 2,3 % (à taux de change constants)
      par rapport à la même période l'année précédente.

    Dans l'ensemble des groupes, les revenus consolidés et détachés cumulés
provenant de la vente d'équipements neufs ont connu une croissance de 88,4 M$
ou de 51,3 % au cours de la période de neuf mois, pour représenter 68,8 % des
revenus totaux, comparativement à 59,4 % à la même période de l'année
précédente.
    La répartition géographique des revenus consolidés et détachés cumulés
perçus auprès de clients établis dans les régions ci-après mentionnées pour
les neuf premier mois de l'exercice 2008 a été la suivante :

    - 40 % aux Etats-Unis (46 % en 2007) ;
    - 36 % en Europe et en Russie (29 % en 2007) ;
    - 13 % en Inde, Chine et région Asie Pacifique (10 % en 2007) ;
    - 6 % au Canada (9 % en 2007) ;
    - 3 % en Amérique latine (3 % en 2007) ; et
    - 2 % au Moyen-Orient et en Afrique (3 % en 2007).


    Marge brute et BAIIA normalisé

    ------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf
    pourcentages)                   Périodes terminées les 31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Marge brute                 27 531      22 422      79 916      61 960
    -------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                 20,0 %      20,1 %      21,1 %      21,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Frais d'exploitation(1)     20 734      18 707      63 699      49 850
    -------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                 15,1 %      16,7 %      16,8 %      17,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux        3 675         553      10 221       5 699
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers           5 193       3 344      11 211       9 755
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations    (1 883)     (1 669)     (5 047)     (5 119)
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        6 985       2 228      16 385      10 335
    -------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                  5,1 %       2,0 %       4,3 %       3,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Excluant les frais directement liés à l'Arrangement


    PERIODE DE TROIS MOIS
    ---------------------

    La marge brute consolidée trimestrielle a augmenté de 5,1 M$, soit de 22,8
%. Excluant l'impact de la fluctuation des devises, elle aurait affiché une
augmentation de 8,2 M$ ou de 36,4 %. Exprimée en pourcentage des revenus, la
marge brute s'est établie à 20,0 % au troisième trimestre de l'exercice 2008,
comparativement à 20,1 % au même trimestre de l'exercice précédent. En plus de
l'incidence défavorable de la fluctuation des devises, cette légère diminution
s'explique par deux principaux éléments : (1) la rentabilité moindre affichée
depuis le début de l'exercice par une des unités d'affaires du Groupe
Traitement des Eaux aux Etats-Unis ; et (2) l'obtention par le Groupe Pâtes et
Papiers, dans le cadre de sa stratégie de positionnement mondial, de plusieurs
contrats de grande envergure pour lesquels les marges bénéficiaires sont
inférieures à ses marges historiques.
    Excluant les frais directement liés à l'Arrangement, les frais
d'exploitation consolidés et détachés cumulés ont augmenté de 2,0 M$ ou de
10,8 % en raison de l'expansion des activités de la Société depuis un an. Par
contre, exprimés en pourcentage des revenus, les frais d'exploitation ont
diminué, passant de 16,7 % à 15,1 %.
    Au cours du troisième trimestre, GLV a inscrit des frais non répétitifs de
0,5 M$ liés directement à l'Arrangement conclu le 10 août 2007. De plus, la
Société a enregistré une perte de 0,2 M$ sur la cession d'actifs non
stratégiques du Groupe Traitement des Eaux. L'année précédente, un gain de
 1,5 M$ avait été enregistré sur la cession d'activités non stratégiques du
Groupe Pâtes et Papiers.
    Excluant les frais liés directement à l'Arrangement ainsi que les gains et
pertes non récurrents sur cession d'immobilisations et autres actifs des deux
périodes comparatives, le BAIIA normalisé consolidé a affiché une hausse de
4,8 M$ ou de 213,5 % (hausse de 5,9 M$ ou de 265,8 % à taux de change
constants), tandis que la marge de BAIIA normalisé par rapport aux revenus est
passée de 2,0 % à 5,1 %. Cette amélioration, à laquelle les deux groupes ont
participé, est en grande partie attribuable à l'augmentation de leurs revenus.
Il faut aussi rappeler que le Groupe Traitement des Eaux avait enregistré un
recul temporaire de sa rentabilité à l'automne 2006 à la suite de
l'acquisition de Copa. Les résultats de cette entité se sont améliorés dans
les mois suivants grâce à l'augmentation de son carnet de commandes et à son
intégration avec les opérations européennes du Groupe Traitement des Eaux.

    Sur une base sectorielle, l'évolution du BAIIA normalisé a été comme  suit
:

    - Le BAIIA normalisé du Groupe Traitement des Eaux s'est accru de 3,1 M$
      ou de 564,6 % (hausse de 3,7 M$ ou de 664,9 % à taux de change
      constants) en raison principalement de la hausse de ses revenus et de
      la faible rentabilité enregistrée au troisième trimestre de l'exercice
      précédent dans les semaines suivant l'acquisition de Copa. Sa marge
      bénéficiaire normalisée par rapport aux revenus s'est établie à 5,4 %
      par rapport à 1,0 % l'année précédente. Malgré la bonne performance de
      la division Enviroquip et la performance satisfaisante de la majorité
      des autres unités du Groupe Traitement des Eaux, incluant les activités
      européennes dont la rentabilité est à la hausse depuis que leur
      l'intégration a été complétée, la marge de BAIIA normalisé
      trimestrielle du groupe a été inférieure aux attentes de la direction,
      dû principalement au fait que la performance de Eimco Water
      Technologies, LLC à Salt Lake City (Utah) est perturbée par l'opération
      de détachement des activités et des actifs relative à l'Arrangement.
      Cette période de transition occasionne un ralentissement dans
      l'exécution de certains contrats, ce qui entraîne des retards dans la
      livraison des commandes et des coûts supplémentaires. De plus, certains
      changements survenus dans l'équipe de gestion de ce groupe dont le
      départ en décembre 2007 de son ancien vice-président directeur général,
      ont engendré certaines dépenses additionnelles au troisième trimestre,
      notamment des primes de séparation. La direction du groupe a été prise
      en charge par le président et chef de l'exploitation de GLV, M. Richard
      Verreault.

      En ce qui a trait à l'opération de détachement relative à
      l'Arrangement, la relocalisation des employés à Salt Lake City et à
      Oakville (Ontario) de même que le déménagement de l'inventaire de
      pièces de rechange à Austin (Texas) sont, à toutes fins pratiques,
      complétés. GLV se concentre présentement à séparer l'ensemble des
      données techniques, ce qui devrait être complété à l'été 2008. Par
      ailleurs, le Groupe Traitement des Eaux continue de développer ses
      activités internationales de sous-traitance en vue, notamment,
      d'améliorer les marges bénéficiaires réalisées sur les produits de
      technologie conventionnelle.

    - Le BAIIA normalisé du Groupe Pâtes et Papiers a augmenté de 1,8 M$ ou
      de 55,3 % (hausse de 2,4 M$ ou de 72,2 % à taux de change constants),
      tandis que sa marge bénéficiaire normalisée par rapport aux revenus
      s'est établie à 7,8 % par rapport à 6,1 % l'année précédente. Sa
      rentabilité au troisième trimestre affiche également une amélioration
      par rapport aux deux trimestres précédents. La direction juge cette
      performance satisfaisante, d'autant plus que la marge bénéficiaire de
      ce groupe subit une pression en raison de l'obtention de grands
      contrats dont les marges sont inférieures à celles qu'il a
      traditionnellement affichées. L'amélioration de la rentabilité du
      Groupe Pâtes et Papiers s'explique par un ensemble de facteurs. Entre
      autres, le centre technologique de Karlstad (Suède), qui était en
      période de démarrage dans la première moitié de l'exercice 2008, est
      maintenant pleinement opérationnel et contribue à la rentabilité du
      groupe ainsi qu'à son rayonnement international dans le créneau des
      équipements de préparation de la pâte. De plus, le Groupe Pâtes et
      Papiers poursuit le développement de son infrastructure internationale
      de sous-traitance, notamment en Chine et en Inde où il accroît aussi
      progressivement ses parts de marché en termes d'obtention de contrats.
      Enfin, il a réalisé des progrès dans l'uniformisation mondiale et le
      renforcement de sa gestion de contrats, de même que dans l'implantation
      du programme de qualité totale, si bien que la majorité de ses unités
      d'affaires se conforment aujourd'hui à la norme ISO.

    - Le total des dépenses corporatives entrant dans le calcul du BAIIA
      normalisé consolidé et du BAIIA normalisé de l'unité Fabrication a
      affiché une variation défavorable de 0,2 M$ ou de 12,8 %. Par contre,
      il n'a représenté que 1,4 % des revenus totaux par rapport à 1,5 %
      l'année précédente.

    PERIODE DE NEUF MOIS
    --------------------

    La marge brute consolidée et détachée cumulée des neuf premiers mois de
l'exercice 2008 a augmenté de 18,0 M$, soit de 29,0 %. A taux de change
constants, elle affiche une hausse de 21,5 M$ ou de 34,7 %. Exprimée en
pourcentage des revenus, elle s'est établie à 21,1 % depuis le début de
l'exercice 2008, comparativement à 21,3 % l'année précédente. Outre
l'incidence des taux de change, cette légère diminution s'explique par la
rentabilité moindre d'une des unités d'affaires du Groupe Traitement des Eaux
aux Etats-Unis et par les marges bénéficiaires constatées sur les grands
contrats exécutés par le Groupe Pâtes et Papiers, qui sont inférieures à ses
marges historiques.
    Pour l'ensemble de la période, GLV a constaté des frais de 6,3 M$
directement liés à l'Arrangement. Excluant ces derniers, les frais
d'exploitation ont augmenté de 13,8 M$ ou de 27,8 % en raison principalement
des acquisitions réalisées au cours des douze mois précédents. Cependant, leur
pourcentage par rapport aux revenus a diminué, passant de 17,2 % à 16,8 %.
    Excluant les frais liés à l'Arrangement ainsi que la perte non récurrente
de 0,2 M$ sur cession d'actifs divers (par rapport à un gain non récurrent de
1,8 M$ l'année précédente), le BAIIA normalisé consolidé et détaché cumulé a
affiché une hausse de 6,1 M$ ou de 58,5 % (hausse de 7,5 M$ ou de 72,3 % à
taux de change constants), tandis que la marge de BAIIA normalisé par rapport
aux revenus est passée de 3,6 % à 4,3 %. Sur une base sectorielle, l'évolution
du BAIIA normalisé a été comme suit :

    - Le BAIIA normalisé du Groupe Traitement des Eaux s'est accru de 4,5 M$
      ou de 79,3 % (hausse de 5,1 M$ ou de 89,2 % à taux de change
      constants), en raison de la hausse de ses revenus, de la bonne
      performance d'Enviroquip, de l'amélioration de la rentabilité des
      opérations européennes comparativement à la faible rentabilité affichée
      au troisième trimestre de l'année précédente. Sa marge bénéficiaire
      normalisée par rapport aux revenus s'est établie à 5,4 % par rapport à
      4,5 % l'année précédente pour les raisons déjà mentionnées. Afin
      d'améliorer ses marges, le Groupe Traitement des Eaux travaille
      actuellement à renforcer ses opérations de Salt Lake City et à
      développer son réseau de sous-traitance en vue de transférer certaines
      étapes de la fabrication relative aux contrats de type conventionnel
      vers des régions où les coûts sont plus avantageux. En outre, la
      direction poursuit ses efforts pour acquérir des technologies nouvelles
      offrant de meilleures marges bénéficiaires, comme elle l'a fait depuis
      deux ans avec les acquisitions de Jones & Attwood, Brackett Green et
      plus récemment, Enviroquip et Copa.

    - Le BAIIA normalisé cumulatif du Groupe Pâtes et Papiers a augmenté de
      1,5 M$ ou de 14,9 % (hausse de 2,5 M$ ou de 25,3 % à taux de change
      constants). Sa marge bénéficiaire normalisée par rapport aux revenus
      s'est établie à 6,1 % par rapport à 6,3 % l'année précédente. En plus
      de l'incidence défavorable de la fluctuation des taux de change et des
      marges bénéficiaires plus faibles sur certains grands contrats obtenus
      récemment, cette baisse est en partie attribuable aux coûts associés à
      la mise sur pied du nouveau centre technologique de Karlstad (Suède)
      dans la foulée de l'acquisition de technologies de traitement de la
      pâte chimique en décembre 2006.

    - Le total des dépenses corporatives entrant dans le calcul du BAIIA
      normalisé consolidé et détaché cumulé et du BAIIA normalisé de l'unité
      Fabrication a affiché une variation favorable de 0,1 M$.


    BAII normalisé

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)              Périodes terminées les 31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA normalisé              6 985       2 228      16 385      10 335
    -------------------------------------------------------------------------
    moins amortissements :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux        1 306       1 340       4 055       1 878
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers             709         668       2 253       1 905
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations       785         644       2 127       1 801
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        2 800       2 652       8 435       5 584
    -------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé               4 185        (424)      7 950       4 751
    -------------------------------------------------------------------------
    % des revenus                  3,0 %      (0,4) %      2,1 %       1,6 %
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    BAII normalisé par secteur :
    -------------------------------------------------------------------------
      Traitement des Eaux        2 369        (787)      6 166       3 821
    -------------------------------------------------------------------------
      Pâtes et Papiers           4 484       2 676       8 958       7 850
    -------------------------------------------------------------------------
      Autres et éliminations    (2 668)     (2 313)     (7 174)     (6 920)
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        4 185        (424)      7 950        4 751
    -------------------------------------------------------------------------


    PERIODE DE TROIS MOIS
    ---------------------

    Les amortissements ont augmenté de 0,1 M$, soit de 5,6 %, en raison
notamment de la comptabilisation de l'amortissement de l'actif incorporel de
Copa pendant deux semaines de plus que l'année précédente. Déduction faite de
la dépense d'amortissement, le BAII normalisé consolidé et détaché cumulé
s'est amélioré de 4,6 M$ (amélioration de 5,6 M$ (à taux de change constants)
par rapport à la perte de l'exercice précédent.

    - Le Groupe Traitement des Eaux, qui avait subi une perte au niveau de
      son BAII normalisé au troisième trimestre de l'exercice 2007 de GL&V, a
      redressé sa rentabilité et ainsi amélioré son BAII normalisé de 3,2 M$
      (amélioration de 3,6 M$ à taux de change constants), en raison
      principalement de la croissance de ses revenus et des autres facteurs
      décrits précédemment.

    - Le BAII normalisé trimestriel du Groupe Pâtes et Papiers a affiché une
      croissance de 1,8 M$ ou de 67,6 % (croissance de 2,3 M$ ou de 86,2 % à
      taux de change constants) pour les raisons décrites à la rubrique
      précédente.

    - Le total des dépenses corporatives entrant dans le calcul du BAII
      normalisé et du BAII normalisé de l'unité Fabrication a affiché une
      variation défavorable de 0,4 M$ ou de 15,3 %.

    PERIODE DE NEUF MOIS
    --------------------

    Depuis le début de l'exercice, les amortissements ont augmenté de 2,9 M$,
soit de 51,1 %, en raison principalement de l'accroissement de l'actif
incorporel, notamment le carnet de commandes, les technologies, les marques de
commerce et les relations clients, résultant des acquisitions réalisées au
cours des douze mois précédents, en particulier celles d'Enviroquip et de
Copa. La hausse de la dépense d'amortissement a affecté le Groupe Traitement
des Eaux pour un montant de 2,2 M$, le Groupe Pâtes et Papiers pour un montant
d'un peu plus de 0,3 M$, et le siège social et l'unité Fabrication pour un
montant de 0,3 M$.
    Malgré l'augmentation de l'amortissement, le BAII normalisé consolidé et
détaché cumulé s'est accru de 3,2 M$, soit de 67,3 % (accroissement de 4,5 M$
ou de 94,0 % à taux de change constants), en raison principalement de la
croissance des revenus. De plus, rappelons que la rentabilité du Groupe
Traitement des Eaux avait été particulièrement faible au cours du troisième
trimestre de l'exercice précédent.

    - Le BAII normalisé du Groupe Traitement des Eaux s'est amélioré de
      2,3 M$ ou de 61,4 % (amélioration de 2,8 M$ ou de 72,2 % à taux de
      change constants) malgré la hausse importante de la dépense
      d'amortissement de son actif incorporel.

    - Le BAII normalisé cumulatif du Groupe Pâtes et Papiers affiche une
      augmentation de 1,1 M$ ou de 14,1 % (hausse de 2,0 M$ ou de 26,0 % à
      taux de change constants).

    - Le total des dépenses corporatives entrant dans le calcul du BAII
      normalisé et du BAII normalisé de l'unité Fabrication a affiché une
      variation défavorable de 0,3 M$ ou de 3,7 %.

    Bénéfice net (perte nette)

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)              Périodes terminées les 31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    BAII                         3 502       1 063       1 490       6 526
    -------------------------------------------------------------------------
    Frais financiers             2 207         211       4 708       1 349
                             ----------  ----------  ----------  ------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAI                          1 295         852      (3 218)      5 177
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur le bénéfice         270         229      (1 510)      1 381
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)   1 025         623      (1 708)      3 796
    -------------------------------------------------------------------------
    par action
     (de base and dilué)          0,04        0,02       (0,07)       0,15
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)
     normalisé                   1 565        (537)      2 331       2 425
    -------------------------------------------------------------------------
    par action
     (de base et dilué)           0,06       (0,02)       0,09        0,10
    -------------------------------------------------------------------------


    PERIODE DE TROIS MOIS
    ---------------------

    Au cours du troisième trimestre de 2008, les frais financiers ont augmenté
de 2,0 M$, dû essentiellement à la comptabilisation d'une perte non
matérialisée de 1,3 M$ sur instruments financiers dérivés, par rapport à un
gain non matérialisé de 0,6 M$ l'année précédente. Ceci s'explique par le fait
que GLV n'applique pas la comptabilisation de couverture, mais comptabilise
plutôt ses instruments financiers dérivés à leur juste valeur marchande à la
fin de chaque trimestre, ce qui a pour effet de produire des gains ou pertes
non matérialisés dans certains trimestres. Les autres éléments des frais
financiers ont peu varié par rapport à l'année précédente. (Pour de plus
amples renseignements sur les frais financiers, se référer à la note 4
afférente aux états financiers consolidés et détachés cumulés intermédiaires
accompagnant ce rapport de gestion intermédiaire.)
    GLV a enregistré une dépense d'impôts sur le bénéfice de 0,3 M$ cette
année, comparativement à 0,2 M$ au même trimestre l'an dernier. Ainsi, le
troisième trimestre a donné lieu à un bénéfice net consolidé et détaché cumulé
de 1,0 M$ ou 0,04 $ par action, en hausse de 64,5 % sur le bénéfice net
détaché cumulé de 0,6 M$ ou 0,02 $ par action au même trimestre l'année
précédente. Excluant les frais non répétitifs liés directement à l'Arrangement
et les autres éléments non récurrents (déduction faite des impôts afférents),
GLV a inscrit un bénéfice net normalisé de 1,6 M$ ou 0,06 $ par action au
cours du troisième trimestre de l'exercice 2008, par rapport à une perte nette
normalisée détachée cumulée de 0,5 M$ ou (0,02) $ par action au trimestre
correspondant de l'année précédente. Ce redressement de la rentabilité a été
réalisé malgré la variation défavorable de 1,9 M$ avant impôts des pertes et
gains non matérialisés sur instruments financiers dérivés entre les deux
périodes comparatives.

    PERIODE DE NEUF MOIS
    --------------------

    Les frais financiers cumulatifs des neuf premiers mois ont augmenté de 3,4
M$, soit de 249,0 %. Ceci s'explique par la comptabilisation d'une perte non
matérialisée cumulative de 0,8 M$ sur instruments financiers dérivés
comparativement à un gain non matérialisé de 1,2 M$ l'année précédente (soit
une variation défavorable de 2,0 M$), ainsi que par une augmentation de
    1,5 M$ des intérêts sur la dette à long terme attribuable au financement
des acquisitions de la dernière année, en particulier celles d'Enviroquip et
de Copa. (Pour de plus amples renseignements, se référer à la note 4 afférente
aux états financiers consolidés détachés cumulés intermédiaires accompagnant
ce rapport de gestion intermédiaire.)
    La Société a enregistré un recouvrement d'impôts de 1,5 M$ comparativement
à une dépense d'impôts de 1,4 M$ à la même période de l'exercice 2007 de GL&V.
    Les neuf premiers mois de l'exercice 2008 se sont donc soldés par une
perte nette consolidée et détachée cumulée de 1,7 M$ ou (0,07) $ par action,
par rapport à un bénéfice net détaché cumulé de 3,8 M$ ou 0,15 $ par action à
la même période de l'exercice précédent. Excluant les frais non répétitifs
liés directement à l'Arrangement et les autres frais non récurrents (déduction
faite des impôts afférents), GLV a inscrit un bénéfice net normalisé de 2,3 M$
ou 0,09 $ par action, comparativement à 2,4 M$ ou 0,10 $ par action l'année
précédente.
    A titre d'information, en plus de l'impact négatif de la fluctuation des
devises, la variation des gains et pertes non matérialisés sur instruments
financiers dérivés a eu une incidence défavorable de 0,7 M$ (nette des impôts
afférents) sur le bénéfice net normalisé de l'exercice courant, soit de 0,03 $
par action. Soulignons, en outre, que l'accroissement de la dépense
d'amortissement de l'actif incorporel qui a eu un impact de 1,1 M$ (déduction
faite des impôts afférents) sur le résultat net de la période. L'amortissement
de l'actif incorporel constitue un nouveau facteur important dans les
résultats de GLV. Il faut toutefois préciser que contrairement aux
immobilisations corporelles, certains actifs incorporels n'ont pas à être
renouvelés de façon continue au moyen de nouveaux investissements.


    Résultat étendu consolidé et détaché cumulé

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)              Périodes terminées les 31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)   1 025         623      (1 708)      3 796
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres éléments du résultat
     étendu (déduction faite
     des impôts sur le
     bénéfice) :

    Pertes non réalisées sur
     la conversion des
     états financiers
     d'établissements
     étrangers autonomes
     (nettes des impôts
     afférents)                   (704)     (4 321)    (11 829)     (3 735)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat étendu                321      (3 698)    (13 537)         61
    -------------------------------------------------------------------------

    Le chapitre 1530 du Manuel de L'ICCA introduit le concept du résultat
étendu, lequel est calculé en incluant les autres éléments du résultat étendu
dans le calcul du bénéfice net (perte nette). En ce qui concerne les activités
commerciales conservées de la nouvelle GLV, les autres éléments du résultat
étendu pour les périodes de trois et neuf mois terminées les 31 décembre 2007
et 2006 se rapportent exclusivement à la variation de l'écart de conversion
relativement aux établissements étrangers autonomes. (Pour de plus amples
renseignements, se référer à la note 3 a) afférente aux états financiers
consolidés et détachés cumulés intermédiaires accompagnant ce rapport de
gestion intermédiaire.)


    --------------------
    SITUATION FINANCIERE
    --------------------

    Sommaire des flux de trésorerie

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $)              Périodes terminées les 31 décembre
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trois mois              Neuf mois
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités d'exploitation :
    -------------------------------------------------------------------------
      Bénéfice net
       (perte nette)             1 025         623      (1 708)      3 796
    -------------------------------------------------------------------------
      Elément hors caisse
       du bénéfice net
       (perte nette)             5 406       2 047      15 989       3 763
    -------------------------------------------------------------------------
      Variation nette des
       actifs et des passifs
       d'exploitation            1 346      (4 582)      2 233     (24 965)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        7 777      (1 912)     16 514     (17 406)
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités de financement     4 640      29 181      (9 318)     56 343
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités d'investissement  (1 462)    (24 920)     (6 275)    (50 996)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence des écarts de
     taux de change sur les
     espèces et quasi-espèces    1 301      (4 601)     (6 747)       (976)
    -------------------------------------------------------------------------
    Augmentation (diminution)
     nette des espèces et
     quasi-espèces              12 256      (2 252)     (5 826)    (13 035)
    -------------------------------------------------------------------------
    Espèces et quasi-espèces
     à la fin de la période     12 231       6 759      12 231       6 759
    -------------------------------------------------------------------------


    PERIODE DE TROIS MOIS
    ---------------------

    Avant la variation nette des actifs et des passifs d'exploitation, les
activités d'exploitation ont généré des fonds de 6,4 M$ par rapport à 2,7 M$ à
la même période de l'année précédente. La variation nette des actifs et des
passifs d'exploitation a produit des liquidités de 1,3 M$ au troisième
trimestre de l'exercice 2008, comparativement à une sortie de fonds de 4,6 M$
l'année précédente. Rappelons que, compte tenu de la taille de certains
contrats exécutés par les groupes Traitement des Eaux et Pâtes et Papiers, les
besoins de fonds reliés à l'exploitation courante peuvent varier de façon
significative d'une année à l'autre, et même d'un trimestre à l'autre. Par
conséquent, les activités d'exploitation du troisième trimestre de l'exercice
2008 ont produit des liquidités totales de 7,8 M$ alors qu'elles en avaient
requis 1,9 M$ au même trimestre de l'exercice précédent.
    Les activités de financement ont généré des fonds nets de 4,6 M$, dû aux
emprunts sur le crédit rotatif pour financer les besoins du fonds de roulement
opérationnel découlant de la croissance des activités. Les activités
d'investissement ont requis des fonds de 1,5 M$, composés essentiellement de
l'achat de nouvelles immobilisations (net des dispositions d'immobilisations)
dans le cours normal des activités. Les investissements de la période
correspondante de l'exercice 2007 de GL&V se rapportaient principalement à
l'acquisition de Copa le 16 octobre 2006.

    PERIODE DE NEUF MOIS
    --------------------

    Les liquidités générées par les activités d'exploitation, avant la
variation nette des actifs et des passifs d'exploitation, ont totalisé        
14,3 M$ depuis le début de l'exercice 2008, comparativement à 7,6 M$ l'année
précédente. Excluant l'impact des acquisitions d'entreprises, la variation
nette des actifs et des passifs d'exploitation a généré des liquidités de
2,2 M$ cette année par rapport à une utilisation de fonds de 25,0 M$ à la même
période de l'exercice précédent. Par conséquent, les activités d'exploitation
des neufs premiers mois de l'exercice 2008 ont généré des liquidités totales
de 16,5 M$, alors qu'elles en avaient utilisé 17,4 M$ à la même période l'an
dernier.
    Les activités de financement de la période de neuf mois terminée le
31 décembre 2007, qui ont requis des liquidités nettes de 9,3 M$, reflètent
principalement l'opération de détachement du 8 août 2007, c'est-à-dire, le
recours à un montant de 66,0 M$ de la facilité de crédit de GLV pour régler le
paiement en espèces requis dans le cadre du détachement ainsi que le montant
net des opérations avec un autre groupe de GL&V, représentant une sortie nette
de fonds de 73,8 M$.
    Les activités d'investissement ont requis des fonds de 6,3 M$ dont un
montant de 4,7 M$ pour l'acquisition de nouvelles immobilisations (net du
produit de la vente d'immobilisations). En date du 13 septembre 2007, GLV a
également acquis certains éléments d'actif d'une entreprise du Royaume-Uni
spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de racles pour
machines à papiers et d'équipements connexes à fort taux de rotation
("consumables"), pour une montant en espèces de 0,6 M$. Ces investissements
ont été financés en majeure partie par les liquidités disponibles de GLV. Les
investissements de la période correspondante de l'exercice 2007 se
rapportaient principalement à l'acquisition d'Enviroquip en date du 30 juin
2006 et à celle de Copa le 16 octobre 2006.
    Compte tenu des divers mouvements de fonds de la période ainsi que de
l'incidence défavorable de 6,7 M$ des écarts du taux de change sur les espèces
et quasi-espèces, ces dernières sont passées de 18,1 M$ au 31 mars 2007 à
12,2 M$ au 31 décembre 2007.


    Bilan sommaire consolidé au 31 décembre 2007
    détaché cumulé au 31 mars 2007

    -------------------------------------------------------------------------
                                                 31 décembre       31 mars
    (en millier de $)                                   2007          2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif à court terme                              228 330       247 454
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif à long terme                               108 449       124 362
                                                 ------------  --------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            336 779       371 816
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif à court terme                             107 390       123 637
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif à long terme                               78 865       131 761
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres des actionnaires / investis     150 524       116 418
                                                 ------------  -------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            336 779       371 816
    -------------------------------------------------------------------------

    Les principaux changements entre le bilan détaché cumulé du 31 mars 2007
et le bilan consolidé du 31 décembre 2007 se rapportent à l'évolution du
passif à long terme et des capitaux propres, et ils reflètent la transaction
de détachement du 8 août 2007. A cette date, la presque totalité des avances
consenties par des sociétés de GL&V ont été, soit converties en
capital-actions de GLV, soit remboursées à même le paiement en espèces dans le
cadre de la transaction de détachement. Cette transaction a été financée par
l'émission, au profit des actionnaires de GL&V, de 22 837 075 actions
subalternes comportant droit de vote catégorie A et de 2 551 805 actions à
vote multiple catégorie B, d'une valeur comptable totalisant 163,8 M$, et par
un paiement en espèces de 62,9 M$ obtenu à même les nouvelles facilités de
crédit de GLV.
    La variation de l'actif et du passif à court terme reflète principalement
la situation, en fin de périodes, des contrats en cours et de la facturation
progressive, ainsi que l'utilisation d'une partie des liquidités de la Société
pour financer ses investissements, la croissance organique de ses activités et
le remboursement de dettes à long terme. Quant à la diminution de l'actif à
long terme, elle s'explique principalement par l'effet de l'amortissement des
immobilisations et de l'actif incorporel, par la cession d'actifs divers et
par les écarts de conversion.


    Evolution des postes du bilan à court terme

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf coefficient)         31 décembre       31 mars
                                                        2007          2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Actif à court terme :
    -------------------------------------------------------------------------
      Espèces et quasi-espèces                        12 231        18 057
    -------------------------------------------------------------------------
      Débiteurs                                      120 102       126 445
    -------------------------------------------------------------------------
      Stocks                                          29 361        27 942
    -------------------------------------------------------------------------
      Contrats en cours (déduction faite de la
       facturation progressive)                       62 040        63 980
    -------------------------------------------------------------------------
      Frais payés d'avance, impôts à recevoir
       et actifs d'impôts futurs                       4 596        11 030
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            228 330       247 454
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif à court terme :
      Comptes fournisseurs et charges à payer        107 390       122 518
    -------------------------------------------------------------------------
      Impôts à payer                                       -         1 119
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            107 390       123 637
    -------------------------------------------------------------------------

    Fonds de roulement :                             120 940       123 817
    -------------------------------------------------------------------------
    Coefficient de fonds de roulement                2,13 :1       2,00 :1
    -------------------------------------------------------------------------

    La légère diminution du fonds de roulement s'explique principalement par
l'utilisation d'une partie des liquidités disponibles pour financer les
besoins du fonds de roulement opérationnel découlant de la croissance des
activités des deux groupes et par le remboursement de dettes à long terme.


    Situation d'endettement

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de $, sauf coefficient)         31 décembre       31 mars
                                                        2007          2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Endettement total net:
      Dettes à long terme et avances des
       sociétés de GL&V                               68 178       110 936
      moins espèces et quasi-espèces                 (12 231)      (18 057)
    Endettement total net de l'encaisse à
     court terme                                      55 947        92 879
    -------------------------------------------------------------------------

    Coefficient d'endettement total net sur
     capital investi :
    -------------------------------------------------------------------------
      Capital investi :
    -------------------------------------------------------------------------
        Capitaux propres des actionnaires /
         investis                                    150 524       116 418
    -------------------------------------------------------------------------
        Endettement total net                         55 947        92 879
                                                 ------------  --------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                            206 471       209 297
    -------------------------------------------------------------------------
    Coefficient d'endettement total net /
     capital investi                                    27,1 %        44,4 %
    -------------------------------------------------------------------------

    Le 8 août 2007, toutes les avances consenties par des sociétés de GL&V, à
l'exception d'un solde de 1,0 M$, ont été soit converties en capital-actions
de GLV, soit remboursées à même le paiement en espèces dans le cadre de la
transaction de détachement. Par conséquent, et tenant également compte de
l'utilisation d'une partie des liquidités dans le cadre normal des opérations
et du remboursement d'une partie des dettes à long terme depuis l'opération de
détachement, l'endettement total net entre le 31 mars et le 31 décembre 2007 a
diminué de 36,9 M$, soit de 39,8 %, tandis que les capitaux propres des
actionnaires / investis ont augmenté de 34,1 M$ ou de 29,3 % sous l'effet des
transactions de détachement décrites précédemment. (L'opération de détachement
est décrite à la note 1 afférente aux états financiers consolidés et détachés
cumulés intermédiaires accompagnant ce rapport de gestion intermédiaire.) En
date du 31 décembre 2007, le ratio d'endettement total net sur capital investi
de GLV s'établissait ainsi à 27,1 % par rapport à 44,4 % au 31 mars 2007.
    La nouvelle GLV est donc en bonne situation financière pour poursuivre ses
activités et ses projets de développement. De plus, elle bénéficie d'une
facilité de crédit de 175 M$, consistant en deux crédits rotatifs non
amortissables, dont un de 125 M$ destiné à financer les acquisitions
d'entreprises, les besoins de fonds courants des activités et l'émission de
lettres de crédit, et le solde de 50 M$ utilisé pour émettre des lettres de
crédit garanties par Exportation et développement Canada ("EDC"). Au
31 décembre 2007, la Société utilisait la facilité de crédit aux fins de
l'émission de lettres de crédit pour un montant de 35,9 M$, dont 34,3 M$ sont
cautionnés par EDC. En tenant compte du financement utilisé et des lettres de
crédit émises, le solde de la facilité de crédit non encore utilisé s'élevait
ainsi à environ 73 M$. Aucun remboursement de capital sur la dette à long
terme n'est exigé avant son échéance en août 2012.


    GLV Inc.
    Etats consolidés et détachés cumulés des résultats intermédiaires
    (en milliers de dollars, sauf les données par action et le nombre
     d'actions)
    (non vérifiés)

                             ------------------------------------------------
                               Trois mois terminés      Neuf mois terminés
                                   les 31 décembre         les 31 décembre
                             ----------------------  ------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus                    137 690 $   111 792 $   378 845 $   290 243 $
    Coût des contrats et des
     marchandises vendues      110 159      89 370     298 929     228 283
    -------------------------------------------------------------------------
                                27 531      22 422      79 916      61 960

    Dépenses
      Frais de vente             9 744      10 288      30 031      28 922
      Frais
       d'administration         10 990       8 419      33 668      20 928
      Frais liés à
       l'Arrangement (note 1)      495           -       6 292           -
    -------------------------------------------------------------------------
                                21 229      18 707      69 991      49 850
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice avant
     amortissements, frais
     financiers et impôts
     sur le bénéfice             6 302       3 715       9 925      12 110
    Amortissements               2 800       2 652       8 435       5 584
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice avant frais
     financiers et impôts sur
     le bénéfice                 3 502       1 063       1 490       6 526
    Frais financiers (note 4)    2 207         211       4 708       1 349
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice (perte) avant
     impôts sur le bénéfice      1 295         852      (3 218)      5 177
    Impôts sur le bénéfice         270         229      (1 510)      1 381
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)   1 025 $       623 $    (1 708)$     3 796 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Résultats par action
     (notes 2 a) i) et 16) :
      De base et dilué            0,04 $      0,02 $     (0,07)$      0,15 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Nombre moyen pondéré
     d'actions participatives
     en circulation
     (notes 2 a) i) et 16) :
      De base et dilué      25 388 880  25 388 880  25 388 880  25 388 880
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés et
    détachés cumulés non vérifiés.


    GLV Inc.
    Information sectorielle intermédiaire
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)
                             ------------------------------------------------
                                  Trois mois terminés le 31 décembre 2007
                             ------------------------------------------------
                                Groupe      Groupe   Autres et
                            Traitement    Pâtes et       élimi-
                              des Eaux     Papiers     nations      Totaux
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus                     68 105 $    66 576 $     3 009 $   137 690 $
    Frais liés à l'Arrangement
     (note 1)                        -         294         201         495
    Amortissement des
     immobilisations, des
     actifs incorporels et
     des autres actifs           1 306         709         785       2 800
    Bénéfice (perte) avant
     frais financiers et
     impôts sur le bénéfice      2 167       4 204      (2 869)      3 502
    Acquisitions
     d'immobilisations             889         271         438       1 598
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
                                  Trois mois terminés le 31 décembre 2006
                             ------------------------------------------------
                                Groupe      Groupe   Autres et
                            Traitement    Pâtes et       élimi-
                              des Eaux     Papiers     nations      Totaux
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus                     55 176 $    55 172 $     1 444 $   111 792 $
    Amortissement des
     immobilisations, des
     actifs incorporels et
     des autres actifs           1 340         668         644       2 652
    Bénéfice (perte) avant
     frais financiers et
     impôts sur le bénéfice       (823)      4 199      (2 313)      1 063
    Acquisitions
     d'immobilisations             366         491          23         880
    -------------------------------------------------------------------------

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    -------------------------------------------------------------------------
                                  Neuf mois terminés le 31 décembre 2007
                             ------------------------------------------------
                                Groupe      Groupe   Autres et
                            Traitement    Pâtes et       élimi-
                              des Eaux     Papiers     nations      Totaux
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus                    188 616 $   182 646 $     7 583 $   378 845 $
    Frais liés à l'Arrangement
     (note 1)                      173         536       5 583       6 292
    Amortissement des
     immobilisations, des
     actifs incorporels et
     des autres actifs           4 055       2 253       2 127       8 435
    Bénéfice (perte) avant
     frais financiers et
     impôts sur le bénéfice      5 797       8 452     (12 759)      1 490
    Acquisitions
     d'immobilisations           2 459       2 137       1 352       5 948
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
                                  Neuf mois terminés le 31 décembre 2006
                             ------------------------------------------------
                                Groupe      Groupe   Autres et
                            Traitement    Pâtes et       élimi-
                              des Eaux     Papiers     nations      Totaux
    -------------------------------------------------------------------------
    Revenus                    127 614 $   154 524 $     8 105 $   290 243 $
    Amortissement des
     immobilisations, des
     actifs incorporels et
     des autres actifs           1 878       1 905       1 801       5 584
    Bénéfice (perte) avant
     frais financiers et
     impôts sur le bénéfice      3 946       9 500      (6 920)      6 526
    Acquisitions
     d'immobilisations             698       1 374         251       2 323
    -------------------------------------------------------------------------
    Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés et
    détachés cumulés non vérifiés.


    GLV Inc.
    Etats consolidés et détachés cumulés du résultat étendu intermédiaires
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)

                             ------------------------------------------------
                               Trois mois terminés      Neuf mois terminés
                                   les 31 décembre         les 31 décembre
                             ----------------------  ------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)   1 025 $       623 $    (1 708)$     3 796 $
    Autres éléments du
     résultat étendu, déduction
     faite des impôts sur le
     bénéfice :
      Pertes non réalisées
      sur la conversion des
      états financiers
      d'établissements
      étrangers autonomes         (704)     (4 321)    (11 829)     (3 735)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat étendu                321 $    (3 698)$   (13 537)$        61 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés et
     détachés cumulés non vérifiés.



    GLV Inc.
    Bilans consolidés et détachés cumulés intermédiaires
    (en milliers de dollars)
                                                 ----------------------------
                                                 31 décembre       31 mars
                                                        2007          2007
    -------------------------------------------------------------------------
                                                (non vérifés)    (vérifiés)
    Actif
    Actif à court terme :
      Espèces et quasi-espèces                        12 231 $      18 057 $
      Débiteurs                                      120 102       126 445
      Impôts sur le bénéfice à recevoir                  265             -
      Stocks                                          29 361        27 942
      Contrats en cours, déduction faite de
       la facturation progressive (note 5)            62 040        63 980
      Frais payés d'avance                             4 256         5 068
      Actifs d'impôts futurs                              75         5 962
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     228 330       247 454
    Placements à long terme et autres (note 6)         1 500         6 644
    Immobilisations (note 7)                          38 146        42 010
    Actifs d'impôts futurs                             4 593           833
    Ecart d'acquisition (note 8)                      22 338        26 451
    Actifs incorporels (note 9)                       33 319        41 143
    Encaisse affectée (note 10)                        4 205         3 185
    Autres éléments d'actif                            4 348         4 096
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     336 779 $     371 816 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif et capitaux propres des actionnaires /
     investis

    Passif à court terme :
      Comptes fournisseurs et charges à payer        107 390 $     122 518 $
      Impôts sur le bénéfice à payer                       -         1 119
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     107 390       123 637

    Avances des sociétés de Groupe Laperrière
     & Verreault Inc. (note 1 d))                        959       109 144
    Dettes à long terme (note 11)                     67 219         1 792
    Autres éléments de passif (note 12)                9 381        13 856
    Passifs d'impôts futurs                            1 306         6 969
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     186 255       255 398

    Capitaux propres des actionnaires / investis :
      Capital-actions (note 13)                      163 812             -
      Surplus d'apport (note 14 a))                      371             -
      Bénéfice non repartis                            1 728             -
      Cumul des autres éléments du résultat étendu   (15 387)       (3 558)
      Capitaux propres nets                                -       119 976
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     150 524       116 418
    Engagements contractuels (note 17)
    Garanties (note 18)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     336 779 $     371 816 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés et
    détachés cumulés non vérifiés.


    GLV Inc.
    Etats consolidés et détachés cumulés des capitaux propres intermédiaires
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)

           ------------------------------------------------------------------
                                           Cumul des
                                              autres
                                            éléments
                                Bénéfices         du   Capitaux
           Capital-    Surplus        non   résultat       nets
            actions   d'apport   répartis     étendu    propres     Totaux
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde au
     31 mars
     2007         - $        - $        - $   (3 558)$  119 976 $  116 418 $
    Bénéfice
     net
     (perte
     nette)       -          -      1 852          -     (3 560)    (1 708)
    Pertes
     non
     réalisées
     sur la
     conversion
     des états
     financiers
     d'établis-
     sements
     étrangers
     autonomes    -          -          -    (11 829)         -    (11 829)
    Surplus
     d'apport
     lié à la
     rémunération
     à base
     d'actions    -        371          -          -        689      1 060
    Impôts
     futurs
     liés aux
     opérations
     de
     déta-
     chement      -          -          -          -      1 427      1 427
    Opérations
     nettes
     avec un
     autre
     groupe de
     Groupe
     Laperrière
     & Verreault
     Inc.         -          -          -          -     45 280     45 280
    Emission de
     capital-
     actions    163 812      -       (124)         -   (163 812)      (124)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde
     au 31
     décembre
     2007       163 812 $  371 $    1 728 $  (15 387)$        - $  150 524 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés et
    détachés cumulés non vérifiés.


    GLV Inc.
    Etats consolidés et détachés cumulés des flux de trésorerie
    intermédiaires
    (en milliers de dollars)
    (non vérifiés)
                             ----------------------  ------------------------
                               Trois mois terminés      Neuf mois terminés
                                    le 31 décembre          le 31 décembre
                             ----------------------  ------------------------
                                  2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie liés aux
     activités d'exploitation :
    Bénéfice net (perte nette)   1 025 $       623 $    (1 708)$     3 796 $
    Eléments hors caisse du
     bénéfice net (perte nette) :
      Gain sur la cession
       d'activités commerciales      -      (1 486)          -      (1 486)
      (Gain) perte sur la
       cession d'immobilisations
       et d'autres éléments
       d'actif                     188           -         168        (289)
      Amortissement des
       immobilisations           1 727       1 463       4 959       3 763
      Amortissement des actifs
       incorporels                 949       1 096       3 178       1 545
      Amortissement des autres
       éléments d'actif            124          93         298         276
      Amortissement des frais
       de financement reportés      42           -          72           -
      Amortissement du gain
       reporté relatif à un
       contrat de cession-bail    (117)       (122)       (351)       (361)
      Rémunération à base
      d'actions (note 14 a))       290         100         524         111
      Autres rémunérations à
       base d'actions
       (note 14 b))                 63           -         105           -
      Frais liés à l'Arrangement
       (note 1)                    495           -       6 292           -
      Impôts futurs                301       1 532         (16)      1 431
      (Gain) perte non réalisé
       sur les instruments
       financiers dérivés        1 344        (629)        760      (1 227)
    Variation nette du solde
     des éléments hors caisse
     liés à l'exploitation
     (déduction faite de
     l'effet des acquisitions
     d'activités commerciales)   1 346      (4 582)      2 233     (24 965)
    -------------------------------------------------------------------------
                                 7 777      (1 912)     16 514     (17 406)

    Flux de trésorerie liés
     aux activités de
     financement :
    Emprunts nets sur les
     credits rotatifs            9 539           -      66 003           -
    Remboursements de dettes
     à long terme                 (402)          -        (402)          -
    Frais de financement             -           -        (955)          -
    Frais d'émission du
     capital-actions                 -           -        (124)          -
    Opérations nettes avec
     un autre groupe de
     Groupe Laperrière &
     Verreault Inc.             (4 497)     29 181     (73 840)     56 343
    -------------------------------------------------------------------------
                                 4 640      29 181      (9 318)     56 343

    Flux de trésorerie liés aux
     activités d'investissement :
    Acquisitions d'activités
     commerciales (note 15)          -     (24 270)       (552)    (46 766)
    Variation des placements
     temporaires                     -         (40)          -      (2 439)
    Acquisition
     d'immobilisations          (1 598)       (880)     (5 948)     (2 323)
    Cession
     d'immobilisations             177         362       1 269         657
    Variation de l'encaisse
     affectée                       55           -      (1 020)          -
    Variation nette des
     autres éléments d'actif       (96)        (92)        (24)       (125)
    -------------------------------------------------------------------------
                                (1 462)    (24 920)     (6 275)    (50 996)
    Incidence des écarts de
     taux de change sur les
     espèces
    et quasi-espèces             1 301      (4 601)     (6 747)       (976)
    -------------------------------------------------------------------------
    Augmentation (diminution)
     nette des espèces et
     quasi-espèces              12 256      (2 252)     (5 826)    (13 035)
    Espèces et quasi-espèces
     au début de la période        (25)      9 011      18 057      19 794
    -------------------------------------------------------------------------
    Espèces et quasi-espèces
     à la fin de la période     12 231 $     6 759 $    12 231 $     6 759 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Informations supplémentaires :
    Intérêts payés, montant net    647 $       927 $     3 886 $     1 974 $
    Impôts sur le bénéfice payés   282         263         837         699

    Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés et
    détachés cumulés non vérifiés.
    




Renseignements :

Renseignements: Marc Barbeau, C.A., Vice-président exécutif et chef des
opérations financières, (514) 284-2224, www.glv.com

Profil de l'entreprise

GLV Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.