Gestion des matières résiduelles: la délégation de la Communauté métropolitaine de Montréal dresse un premier bilan positif de sa mission au Japon



    NAGOYA, Japon, le 6 juin /CNW Telbec/ - Devant une centaine de personnes
réunies à l'initiative du Consulat canadien de Nagoya et de la Délégation
générale du Québec à Tokyo, le maire de Laval et vice-président de la
Communauté métropolitaine de Montréal, monsieur Gilles Vaillancourt, a dressé
un premier bilan positif de la mission que la délégation des élus de la CMM
mène actuellement au Japon sur les alternatives technologiques à
l'enfouissement.
    S'adressant à un auditoire composé de représentants de la Préfecture
d'Aichi, de la Ville de Nagoya et de plusieurs entreprises environnementales,
monsieur Vaillancourt s'est dit fort satisfait des quatre premiers jours de la
mission : "Les visites que nous avons effectuées et les rencontres que nous
avons eues avec les élus et les gestionnaires japonais ont renforcé ma
conviction : il est possible de réduire substantiellement le recours à
l'enfouissement, qui est une source importante d'émission de gaz à effet de
serre, et de valoriser nos déchets pour en tirer une énergie verte. C'est la
voie que le Grand Montréal, inspiré par ce que nous avons vu chez vous, entend
suivre au cours des prochaines années".
    Depuis lundi, la délégation s'est déplacée dans les villes de Chiba, de
Tokyo, de Kawaguchi, de Nagoya et de Tokai pour y visiter des usines de
traitement thermique et de valorisation énergétique des matières résiduelles.
Dans chaque municipalité, des rencontres ont également eu lieu avec des élus
et des gestionnaires municipaux ainsi qu'avec les opérateurs qui sont
familiers avec l'utilisation de ces techniques d'avant-garde. La délégation
termine sa mission vendredi à Toyohashi.
    La mission de travail de la Communauté est composée de maires et d'élus
municipaux provenant des cinq secteurs de la Communauté, de l'Union des
municipalités du Québec et de la Ville de Bécancour. Y participent également
des fonctionnaires municipaux du Grand Montréal, des fonctionnaires
provinciaux du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des
Parcs et du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de
l'Exportation ainsi que des firmes de génie-conseil.
    Cette mission permettra aux élus de la Communauté métropolitaine de
Montréal de compléter leurs travaux relatifs à l'élaboration de leurs plans
régionaux des équipements et de technologies des matières résiduelles en
évaluant notamment les alternatives technologiques à l'enfouissement.

    Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est
un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe
82 municipalités, soit 3,6 millions de personnes réparties sur plus de
4 360 kilomètres carrés. La Communauté exerce un certain nombre de compétences
dans les domaines de l'aménagement du territoire, du développement économique,
du logement social, du transport en commun et de l'environnement.




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Pineault, Coordonnateur en politiques et
interventions de développement, Communauté métropolitaine de Montréal, (514)
350-2550


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.