Gaz naturel liquéfié - perspectives à long terme encore positives



    CALGARY, le 24 févr. /CNW/ - Du fait de l'augmentation prévue de la
demande gazière au cours des années à venir, le secteur du gaz naturel
liquéfié (GNL) occupera une part toujours plus grande du marché mondial
d'après ce qu'en a dit aujourd'hui l'Office national de l'énergie.
    Dans une évaluation du marché de l'énergie intitulée Gaz naturel liquéfié
: perspective canadienne, l'Office présente un aperçu de l'offre et de la
demande de GNL et de ses possibilités commerciales. Le rapport propose aussi
un survol de l'infrastructure énergétique et des marchés gaziers au Canada.
    Alors que nombreux sont les secteurs de l'économie mondiale en proie à un
début de récession, il ne semble pas que la contraction récente de l'économie
aura une incidence trop grande sur les prévisions d'une demande accrue de gaz
naturel à plus long terme. Par conséquent, des pays de partout dans le monde
continuent de chercher activement de nouvelles sources d'approvisionnement en
gaz naturel, et le GNL est certainement un candidat de choix.
    "Le GNL procure la possibilité de diversifier l'offre gazière et d'en
améliorer la fiabilité, mais en dernier ressort, ce sont les conditions du
marché, l'engagement des parties prenantes et les dispositions contractuelles
qui feront foi de la vigueur éventuelle des importations de GNL, mentionne
Gaétan Caron, président et premier dirigeant de l'Office. Seulement en
Amérique du Nord, il est prévu que l'offre de GNL représentera une tranche
supérieure à 5 % (5 Gpi(3)/j) de l'ensemble des besoins en gaz naturel d'ici
2020."
    Autrefois considéré comme le contrepoids le plus probable au déclin
continu de la production de gaz classique, le GNL n'a pas connu l'essor
anticipé au chapitre des importations en Amérique du Nord, où le gaz de
schistes et d'autres sources d'approvisionnement non classiques ont en partie
comblé l'écart.
    Le seul endroit au Canada actuellement en mesure d'importer du GNL est le
terminal Canaport à Saint John, au Nouveau-Bruswick. Ce terminal de
regazéification, qui devrait entrer en exploitation tôt en 2009, desservira
les marchés du Canada atlantique ainsi que l'important marché de la
Nouvelle-Angleterre, où, depuis longtemps, le GNL répond à jusqu'à 25 % (184
Gpi(3)) des besoins annuels en gaz naturel.

    L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui
réglemente plusieurs secteurs de l'industrie énergétique du Canada. Il a pour
raison d'être de promouvoir, dans l'intérêt du public canadien, la sûreté et
la sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience de
l'infrastructure et des marchés énergétiques, en vertu du mandat conféré par
le Parlement au chapitre de la réglementation des pipelines, de la mise en
valeur des ressources énergétiques et du commerce de l'énergie. Dans le cadre
de son mandat, l'ONE se tient au fait des approvisionnements en produits
énergétiques au Canada et publie à ce sujet les rapports d'évaluation du
marché de l'énergie.

    Il est possible de consulter le présent communiqué, la fiche de
renseignements connexe et le rapport d'évaluation intitulé Gaz naturel
liquéfié : perspective canadienne sur le site Web de l'Office au
www.neb-one.gc.ca, sous la rubrique Quoi de neuf.





Renseignements :

Renseignements: Carole Léger-Kubeczek, Agente des communications,
Courriel: carole.leger-kubeczek@neb-one.gc.ca, Téléphone: (403) 299-2717, TTY
(téléscripteur): 1-800-632-1663; Pour obtenir une copie du rapport -
Bibliothèque de l'Office national de l'énergie, Téléphone: (403) 299-3561,
Courriel: bibliotheque@neb-one.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.