Gaz de schiste : « On prend un grand respire »

MONTRÉAL, le 27 févr. /CNW Telbec/ - C'est demain lundi que le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) déposera au ministre Arcand son rapport sur le développement durable de l'industrie des gaz de schiste. Le RNCREQ s'attend à ce que le rapport recommande en priorité au gouvernement du Québec de faire une pause le temps de récolter l'ensemble des informations nécessaires à une prise de décision éclairés dans ce dossier complexe et aux implications nombreuses.

C'est d'ailleurs cette position qu'a adoptée le RNCREQ en juin dernier. Dès lors, il demandait au gouvernement de mener une évaluation environnementale stratégique (ÉES) afin de faire la lumière sur les potentiels et les risques de développement de cette filière.  

Le fil des événements depuis et le contexte actuel rend cette position d'autant plus justifiée, ne serait-ce que pour ce qui concerne le bas prix du gaz sur les marchés. « À notre avis, il demeure prématuré pour le BAPE de proposer un cadre de développement de l'exploration et de l'exploitation des gaz de schiste. Il lui manque pour ce faire des informations cruciales, notamment sur le bilan des émissions de gaz à effet de serre, sur les enjeux de santé publique et surtout, une analyse rigoureuse des bénéfices nets de cette filière pour la société québécoise », précise Philippe Bourke, directeur général du RNCREQ. Cette analyse doit qui plus est se faire sur une longue échelle de temps et prendre en compte l'ensemble des coûts qui devront nécessairement être assumés collectivement.

Le RNCREQ est persuadé que le BAPE formulera une recommandation en ce sens, lui qui s'est fait un devoir de baser son jugement sur les principes de la Loi sur le développement durable. L'un de ces seize principes incite d'ailleurs le gouvernement à adopter une approche de précaution en présence d'un risque de dommage grave ou irréversible.

SOURCE REGROUPEMENT NATIONAL DES CONSEILS REGIONAUX DE L'ENVIRONNEMENT DU QUEBEC

Renseignements :

Anne-Marie Gagnon, responsable des communications
514 651-8236
annemarie.gagnon@rncreq.org

Profil de l'entreprise

REGROUPEMENT NATIONAL DES CONSEILS REGIONAUX DE L'ENVIRONNEMENT DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.