Gaz à effet de serre - La Ville de Montréal prête pour la bourse du carbone



    MONTREAL, le 19 juin /CNW Telbec/ - M. Alan DeSousa, responsable du
développement économique, du développement durable et de Montréal 2025 au
comité exécutif de la Ville de Montréal, est fier d'annoncer que la Ville de
Montréal a conclu un partenariat novateur avec la compagnie Gaz Métro en
convenant de lui vendre 2000 tonnes de crédits de gaz à effet de serre (GES).
La Ville emboîte ainsi le pas à un marché qui pourrait, dans le cadre de la
lignée du Protocole de Kyoto et des mécanismes d'échanges de droits d'émission
qui y sont prévus, être appelé à se développer au cours des prochaines années.
Montréal est l'une des premières, voire la première ville québécoise, à
ratifier une telle entente.
    "Par cette transaction, Montréal développe son expertise et se positionne
pour être un joueur institutionnel important dans le cadre d'une éventuelle
bourse du carbone. Nous utilisons les fruits des efforts déployés par le passé
pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre afin de financer nos
actions futures en ce sens", a indiqué M. DeSousa, rappelant que Gaz Métro est
un partenaire depuis le début du Plan stratégique de développement durable.
"L'engagement de Gaz Métro est d'autant plus louable qu'il n'existe pas
d'obligation actuellement au Canada quant à l'achat de crédits", a-t-il
précisé.
    Pour M. Jean Simard, vice-président Développement durable, affaires
publiques et gouvernementales chez Gaz Métro, cette transaction reflète la
volonté de Gaz Métro de poursuivre le travail amorcé avec la Ville de Montréal
en matière de développement durable. "Gaz Métro est heureuse d'appuyer la
Ville dans ses efforts visant à améliorer l'efficacité énergétique de ses
bâtiments. Cela permet à la Ville de réduire ses émissions de gaz à effet de
serre et ainsi de générer des crédits qu'elle peut vendre", a-t-il souligné.
    "Grâce à son plan de réduction volontaire des émissions de gaz à effet de
serre, Gaz Métro a déjà réduit de 24% ses émissions de GES par rapport à leur
niveau de 1990. L'achat de ces crédits s'inscrit donc dans la volonté de
l'entreprise de jouer un rôle actif dans ce domaine en envoyant un signal
clair en faveur de la mise en place d'un marché du carbone", a indiqué
M. Simard.

    Une entente novatrice

    Pour conclure cette entente de gré à gré, la Ville de Montréal et Gaz
Métro ont bénéficié de la médiation de YHC Environnement et de l'Union des
Municipalités du Québec. La Ville a alors fait reconnaître ses réductions de
gaz à effet de serre par l'Association canadienne de normalisation (ACNOR).
Les crédits faisant l'objet de la transaction proviennent d'un projet réalisé
à la Station d'épuration des eaux usées de l'agglomération de Montréal, soit
la modification des brûleurs de son incinérateur à boue, et qui ont permis de
réduire sa consommation de gaz naturel d'environ 1 000 000 de mètres cubes par
an. Gaz Métro avait d'ailleurs apporté son concours lors de la mise en place
de cette initiative.
    Précisons que les quelque 14 000 $ faisant l'objet de cette transaction
seront intégralement réaffectés à des projets visant la réduction des GES.
    "Notre choix a toujours été clair : faire du développement durable une
assise sur laquelle se construit Montréal. Nous entendons profiter de tous les
mécanismes à notre disposition pour y parvenir", a conclu M. DeSousa.
    Rappelons que la Ville de Montréal s'est engagée en novembre 2005, lors
du Sommet des leaders municipaux sur les changements climatiques, à réduire
ses émissions corporatives de GES de 20 % entre 2002 et 2012. Pour y parvenir,
elle a lancé le 8 mars dernier le Plan d'action corporatif "Pour préserver le
climat", qui comprend douze actions concrètes lui permettant d'atteindre cet
objectif. Cette action fait aussi écho au Premier plan stratégique de
développement durable de la collectivité montréalaise, dont l'une des quatre
orientations prioritaires est l'amélioration de la qualité de l'air et la
réduction des émissions de gaz à effet de serre.
    Le conseil d'agglomération devra aussi entériner ce contrat.




Renseignements :

Renseignements: Darren Becker, Cabinet du maire et du comité exécutif,
(514) 872-6412


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.