Gardasil(R) pourrait offrir une protection supplémentaire contre 10 autres types de VPH cancérogènes



    /NE PAS DIFFUSER SUR LES FILS DE PRESSE AMERICAINS NI DISTRIBUER AUX
    ETATS-UNIS/

    - Première étude à répondre aux normes sur l'efficacité de l'OMS en ce
    qui a trait à la protection croisée

    MONTREAL, le 5 oct. /CNW Telbec/ - Gardasil(R) (vaccin recombinant
quadrivalent contre le virus du papillome humain (types 6, 11, 16 et 18))
s'est révélé être efficace jusqu'à 100 pour cent pour prévenir le cancer du
col de l'utérus causé par les types de VPH 16 et 18, responsables de plus de
70 pour cent de tous les cas de ce type de cancer. Il s'agit également du seul
vaccin contre le VPH à prévenir la plupart des cas de verrues génitales. Dans
une étude récente, Gardasil(R) s'est révélé offrir une efficacité de
38 pour cent dans la protection croisée contre 10 autres types de VPH
cancérogènes responsables d'environ 20 pour cent des cas de cancer du col de
l'utérus dans le monde. Ces nouveaux résultats seront présentés aujourd'hui,
lors de la conférence de la European Research Organization on Genital
Infection and Neoplasia (EUROGIN) qui se tient à Monte-Carlo.
    "Protection croisée" est l'expression utilisée pour décrire l'effet
potentiel d'un vaccin mis au point pour conférer une protection contre
d'autres types de VPH non inclus dans le vaccin. Les nouvelles données qui
seront présentées à l'occasion de la conférence d'EUROGIN ont évalué
l'efficacité des quatre types de VPH contenus dans le vaccin (6, 11, 16 et 18)
à conférer une protection croisée contre 10 autres types de VPH (31, 33, 35,
39, 45, 51, 52, 56, 58 et 59). Ces 10 autres types de VPH ont été retenus car
ils représentent conjointement la plus importante cause de cancer du col de
l'utérus dans le monde après le VPH des types 16 et 18(1).
    "Cette étude, qui a examiné l'effet d'un vaccin contre le VPH sur le
cancer du col de l'utérus causé par des types de VPH non inclus dans le
vaccin, a révélé l'existence d'une réelle protection croisée" affirme le
Dr Michel Roy, gynécologue-oncologue à l'hôpital Hôtel-Dieu de Québec et
professeur de gynécologie à l'Université Laval. "Ces nouvelles données
prometteuses montrent que le vaccin offre une protection croisée contre 10
types de VPH cancérogènes non inclus dans le vaccin et témoignent donc d'un
bienfait additionnel possible de ce dernier."

    Les résultats relatifs à la protection croisée se fondent sur les données
    d'études menées auprès de 17 599 femmes dans 16 pays

    Pour les besoins de cette étude sur la protection croisée, les chercheurs
ont analysé les résultats combinés de deux études, FUTURE I et FUTURE II, des
études de phase III prospectives, à double insu, avec contrôle placebo et
répartition aléatoire auxquelles ont pris part 17 599 femmes âgées entre 16 et
23 ans dans 16 pays. Parmi ces femmes, qui pour la plupart n'avaient jamais
été infectées par le VPH, la vaccination par Gardasil s'est révélée :

    
    - réduire de 62 pour cent l'incidence des néoplasies intraépithéliales
      cervicales (CIN)(*) de grade 2/3 et des adénocarcinome in situ
      (AIS)(xx) associés aux types de VPH 31 et 45;
    - réduire de 44 pour cent l'incidence des CIN de grade 2/3 et des AIS
      associés aux types de VPH 31, 33, 45, 52 et 58;
    - réduire de 38 pour cent l'incidence des CIN de grade 2/3 et des AIS
      associés aux types de VPH 31, 33, 35, 39, 45, 51, 52, 56, 58 et 59.


    (*) Changements anormaux au niveau des cellules du col de l'utérus qui
        dégénéreront en cancer en l'absence de traitement.
    (xx) Prolifération anormale de glandes qui dégénérera en cancer en
         l'absence de traitement.

    Vaccin contre le VPH et cancer du col de l'utérus

    Ces nouvelles données sur la protection élargie contre le cancer du col de
l'utérus sont certes capitales, mais il a également été montré que         
Gardasil(R) procurait des bienfaits plus élargis et plus précoces que la
prévention du cancer du col de l'utérus à elle seule.
    "Des bienfaits plus élargis parce qu'il contribue également à prévenir les
lésions cervicales et vulvaires et les verrues génitales; des bienfaits plus
précoces parce que les lésions cervicales et les verrues génitales
apparaissent bien plus rapidement que le cancer du col de l'utérus, souvent en
l'espace de quelques mois seulement après l'exposition au virus", ajoute le
Dr Roy.
    Les études cliniques ont révélé que Gardasil était de 96 à 100 pour cent
efficace pour prévenir les maladies causées par les quatre types de VPH (6,
11, 16 et 18) responsables de 90 pour cent des verrues génitales, d'environ
70 pour cent des cancers du col de l'utérus, des cancers anogénitaux et des
lésions précancéreuses de haut grade, mais aussi de 35 à 50 pour cent des
lésions vulvaires, vaginales et cervicales de bas grade. Ces quatre types
entraînent également l'obtention de résultats anormaux au test Pap(2).
    Trois Canadiennes sexuellement actives sur quatre (75 pour cent)
présenteront au moins une infection par le VPH au cours de leur vie(3). Chaque
année, les infections par le VPH sont à l'origine d'environ 400 000 résultats
anormaux aux tests Pap(4), 85 000 consultations en raison de verrues génitales
et 36 000 nouveaux cas de verrues génitales(5), ainsi que 1 400 diagnostics de
cancer du col de l'utérus et 400 décès attribuables à ce cancer(6). Le VPH est
aussi lié à d'autres cancers tant chez les hommes que chez les femmes, comme
le cancer du pénis, de l'anus, du vagin et de la vulve, ainsi qu'à la perte de
la capacité reproductrice chez les femmes(7).

    A propos de Merck Frosst

    Chez Merck Frosst, les patients passent avant tout. Merck Frosst Canada
Ltée est une société de recherche pharmaceutique. Merck Frosst découvre, met
au point et commercialise une vaste gamme de produits novateurs destinés à
améliorer la santé humaine. Merck Frosst est l'un des vingt premiers
investisseurs en recherche et développement au Canada. En 2006, l'entreprise a
investi 114 millions de dollars en R-D. Merck Frosst s'engage à favoriser les
partenariats afin d'obtenir les meilleurs résultats thérapeutiques pour les
patients canadiens. On peut obtenir de plus amples renseignements sur Merck
Frosst à l'adresse http://www.merckfrosst.com.

    Déclarations prospectives

    Ce communiqué de presse contient des "déclarations prospectives" au sens
du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations
prospectives sont basées sur les estimations actuelles de la direction et
comportent des risques et des incertitudes, susceptibles d'entraîner des
résultats considérablement différents de ceux projetés. Les déclarations
prospectives peuvent comprendre des déclarations relatives au développement
des produits, à leur potentiel et à leur performance financière. Aucune
déclaration prospective ne peut être garantie, et les résultats réellement
obtenus peuvent être considérablement différents de ceux prévus. Merck n'est
pas tenue de publier des mises à jour des déclarations prospectives, que ce
soit suite à de nouvelles informations, à des événements futurs ou à tout
autre élément. Il convient d'évaluer les déclarations prospectives figurant
dans ce communiqué de presse en tenant compte des nombreuses incertitudes
affectant les activités de Merck, plus particulièrement celles mentionnées à
l'Article 1, Avertissements, du formulaire 10-K de Merck pour l'année
s'achevant le 31 décembre 2006, et dans les rapports périodiques figurant sur
les formulaires 10-Q et 8-K, que la société incorpore par renvoi.

    

SOURCES : ----------------------- (1) Brown, D., "HPV Type 6/11/16/18 Vaccine: First Analysis of Cross- Protection against Persistent Infection, Cervical Intraepithelial Neoplasia (CIN), and Adenocarcinoma In Situ (AIS) Caused by Oncogenic HPV Types in Addition to 16/18", présenté lors de la 47e Annual Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC) à Chicago. (2) "Efficacy of a Prophylactic QuaDrivalent Human Papillomavirus (HPV) (Types 6, 11, 16, 18) L1 Virus-Like Particle (VLP) Vaccine for Prevention of Cervical Dysplasia and External Genital Lesions (EGL)", Présenté par C. Sattler lors de la 45e Annual Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC) à Washington, DC. (3) Déclaration de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) sur un commentaire formulé dans le JAMC, "Human papillomavirus, vaccines and women's health: questions and cautions", (consulé le 14 août 2007, (en ligne), http://www.sogc.org/media/guidelines-hpv-commentary_e.asp) (En anglais seulement). (4) Santé Canada, Site Web Votre santé et vous, Virus du papillome humain (VPH, (En ligne), (http://www.hc-sc.gc.ca/iyh-vsv/diseases- maladies/hpv-vph_f.html). (5) Brisson, M. et coll., "The health and economic burden of HPV infection, genital warts, cervical dysplasia and cervical cancer in Canada", Présenté à l'occasion de la 7e Conférence canadienne sur l'immunisation, le 3 décembre 2006, Winnipeg. (6) Agence de la santé publique du Canada, "Dépistage du cancer du col utérin au Canada : Rapport de surveillance 1998", Sommaire, (En ligne), (http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccsic-dccuac/exec_f.html). (7) Déclaration de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) sur un commentaire formulé dans le JAMC, "Human papillomavirus, vaccines and women's health: questions and cautions", (consulé le 14 août 2007, (en ligne), http://www.sogc.org/media/guidelines-hpv-commentary_e.asp) (En anglais seulement).

Renseignements :

Renseignements: SPECIALISTES MEDICAUX DISPONIBLES POUR DES ENTREVUES:
Elise Giasson, Relations publiques, Merck Frosst Canada Ltée, (514) 428-3711;
Sylvie Robitaille, NATIONAL PharmaCom, (514) 843-2354

Profil de l'entreprise

Merck Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.