FTQ-Construction - Budget fédéral 2009



    
     "Pour la FTQ-Construction, le gouvernement conservateur a été égal
     à lui-même en présentant ce budget: sans vision à long terme, sans
      projet et sans intérêt pour la situation des travailleurs et des
                               travailleuses"
         - Richard Goyette, directeur général de la FTQ-Construction.
    

    MONTREAL, le 29 janv. /CNW Telbec/ - Certes, les investissements massifs
dans les infrastructures ont de quoi réjouir l'industrie de la construction.
Ces 12 milliards de dollars investis au cours des deux prochaines années
s'ajoutent au Plan québécois des infrastructures qui prévoit aussi des
investissements de l'ordre de 30 milliards d'ici 2012. Considérant que chaque
somme allouée à des travaux de construction génère à la fois de l'activité
économique dans ce secteur, de la création d'emplois et des retombées
considérables dans d'autres secteurs connexes, investir dans les
infrastructures et dans l'industrie de la construction s'avère un choix
judicieux pour relancer l'économie.
    La FTQ-Construction estime toutefois que ce budget est bien loin de
répondre aux besoins urgents des travailleurs et des travailleuses: "Dans le
contexte de récession actuel, le budget Flaherty n'est que de la poudre aux
yeux pour sauver du temps; c'est un calcul politique éhonté et obstiné",
d'exprimer le directeur général de la FTQ-Construction, Richard Goyette.

    L'industrie de la construction perçue comme la manne
    ----------------------------------------------------

    Malgré les nombreux investissements qui y sont consacrés, l'industrie de
la construction aussi sera inévitablement affectée par la crise économique.
S'il est vrai que les investissements dans les infrastructures stimuleront le
secteur du génie civil et de la voirie, nombreux sont les travailleurs et les
travailleuses qui subiront le ralentissement certain de la construction
résidentielle et la baisse notable des travaux dans le secteur industriel en
raison du report de nombreux projets.
    Ainsi, partout à travers le Québec, des travailleurs et des travailleuses
de la construction se retrouveront sans emploi, certaines régions étant plus
touchées que d'autres. Dans certains métiers, le ralentissement se fait déjà
sentir.
    Pour la FTQ-Construction, il importe d'abord et avant tout que ces
travailleurs puissent gagner leur pain. "Notre priorité, c'est d'assurer la
mobilité de la main-d'oeuvre pour permettre aux travailleurs de la
construction de vivre de leur métier ou de leur occupation. Pour nous, il
n'est pas question de crier au loup et de créer artificiellement un bassin de
main-d'oeuvre de travailleurs qui se retrouveront à coup sûr au chômage dans
quelques mois", d'expliquer Serge Dupuis, directeur de la formation
professionnelle et de la sécurité du revenu à la FTQ-Construction.

    Les travailleurs et les travailleuses laissés pour compte
    ---------------------------------------------------------

    Les mesures contenues dans le budget Flaherty quant à l'assurance-emploi
sont assurément insuffisantes. S'il est heureux que les périodes de
prestations soient allongées, il demeure inacceptable qu'à peine 40% des
cotisants puissent se qualifier pour bénéficier du régime. L'industrie de la
construction devant conjuguer avec des périodes d'emploi et des cycles de
chômage obligé, l'assurance-emploi est un dossier particulièrement chaud à la
FTQ-Construction.
    Plutôt que de consentir à des baisses d'impôts ridicules qui, de toute
façon, n'allègeront pas le fardeau des travailleurs et des travailleuses, ces
sommes devraient servir à solidifier le filet social. La FTQ-Construction est
d'avis qu'il est urgent de prendre des mesures visant à améliorer
l'accessibilité au régime d'assurance-emploi. En cette période de turbulences,
les travailleurs et les travailleuses, tous secteurs d'activité confondus,
sont nombreux à se retrouver sans emploi. "Ce sont les travailleurs qui
subiront de plein fouet les débâcles de cette crise et ce sont eux qui sont
laissés pour compte dans ce budget hypocrite", de dénoncer Serge Dupuis.

    Un exercice budgétaire décevant
    -------------------------------

    Pour le directeur général de la FTQ-Construction, l'issue de cet exercice
budgétaire n'a rien d'étonnant, quoique décevant: "A notre avis, le
gouvernement conservateur a été égal à lui-même en présentant ce budget: sans
vision à long terme, sans projet et sans intérêt pour les travailleurs et les
travailleuses. Michael Ignatieff a fait preuve d'une grande lâcheté en
soutenant ce budget inadéquat. La portée de son geste sera lourde de
conséquences pour les travailleurs et les travailleuses. C'est le Québec tout
entier qu'il laisse tomber en cautionnant les conservateurs."

    La FTQ-Construction est la plus importante association syndicale de
l'industrie de la construction, représentant plus de 70 000 membres.
    La FTQ-Construction, encore et toujours dans l'action!




Renseignements :

Renseignements: Maude Messier, responsable des communications,
FTQ-Construction, (514) 213-0770


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.