Front commun contre la privatisation



    MONTREAL, le 3 févr. /CNW Telbec/ - Un front commun d'organisations
sociales lance publiquement un manifeste contre la privatisation des services
publics. Elaboré par l'Association pour une Solidarité Syndicale Etudiante
(ASSE), le manifeste "Pour un système public, libérons-nous du privé" dénonce
la logique du privé qui prévaut dans l'ensemble des services publics. Le texte
a déjà récolté l'appui de plus de 1 200 citoyennes et citoyens ainsi que de 74
organisations sociales représentant plus de 200 000 personnes issues des
mouvements des femmes, étudiant et communautaire, d'organismes de défense des
droits sociaux, de l'immigration, de lutte à la pauvreté, pour le droit au
logement ainsi que de certains groupes politiques. Nous appelons l'ensemble de
la population à signer le manifeste et à participer à la manifestation
nationale du 26 mars prochain.
    Ces organisations se joignent à l'ASSE pour manifester leur opposition à
la logique du privé qui frappe de plein fouet nos institutions publiques.
"L'éducation subit plus que jamais l'assaut de la privatisation : les projets
de loi sur la gouvernance des universités et des cégeps en sont un exemple
flagrant. Cette pensée magique dépasse pourtant les problématiques
éducationnelles. C'est pourquoi nous faisons appel à l'ensemble de la société,
car notre lutte doit être aussi vaste que les menaces qui pèsent sur nous."
explique Alex Desrochers, secrétaire aux affaires externes de l'ASSE.
L'association étudiante nationale invite l'ensemble de la population à appuyer
ce plaidoyer pour une société égalitaire et solidaire (disponible en ligne
www.nonauprive.info).
    Le recul considérable des droits sociaux s'accentue dans un contexte de
crise économique transformé en prétexte pour collectiviser les pertes
d'entreprises responsables du fiasco actuel. Par sa réaction mal ciblée,
l'Etat oublie les femmes et les hommes qui ont lutté pour mettre en place des
programmes sociaux destinés à contrer la précarité et garantir l'appui de la
collectivité aux individus en difficulté. La solution aux problèmes créés par
le secteur privé ne passe pas par la privatisation, mais par une action
publique d'envergure : "Unissons-nous afin de briser le cercle de la pauvreté
et exigeons une juste redistribution des richesses afin d'assurer le droit à
un revenu décent inconditionnel pour toutes et tous!" affirme Amélie Hébert,
porte-parole pour la Coalition contre la précarité, signataire du manifeste.
    "Les organismes communautaires se caractérisent par une vision globale de
la santé et du bien-être des personnes et de la société, des aspects
fondamentaux de notre vie. Notre santé, notre éducation et nos droits ne
peuvent être réduits à des considérations marchandes visant le profit"
renchérit Mercedez Roberge de la Table des regroupements provinciaux
d'organismes communautaires et bénévoles, signataire du manifeste.
    Ce manifeste exige aussi un réinvestissement massif dans les institutions
publiques et la démocratisation des instances au sein de ces mêmes
institutions. A ce titre, des journées d'actions locales contre la
privatisation auront lieu du 23 au 27 février dans les institutions
d'enseignement postsecondaire. Une manifestation nationale aura aussi lieu le
26 mars prochain afin de donner une portée mobilisatrice au manifeste.

    Pour consulter la liste des signataires, le texte du manifeste et le
signer en ligne : www.nonauprive.info




Renseignements :

Renseignements: ASSE: Alex Desrochers, (514) 757-0524, (514) 390-0110
(bureau); Centre des femmes d'ici et d'ailleurs: Rosa Turgeon, (514) 495-7728;
Coalition contre la précarité: Amélie Hébert, (514) 524-6996; Table des
regroupements provinciaux d'organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB):
Mercédez Roberge, (514) 844-1309, (514) 690-7826


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.