Francisation des immigrants - Pour enrichir le Québec : franciser plus et intégrer mieux



    MONTREAL, le 17 mars /CNW Telbec/ - La ministre de l'Immigration et des
Communautés culturelles, Mme Yolande James, a fait connaître aujourd'hui les
nouvelles mesures en francisation qui seront mises de l'avant afin de
favoriser l'intégration des personnes immigrantes à la société québécoise et
au marché du travail. Au total, 22,7 M$ supplémentaires seront investis pour
la mise en oeuvre de ces mesures d'ici la fin de l'année financière 2010-2011,
dont 8,2 M$ en 2008-2009. De plus, les entreprises pourront se prévaloir d'un
crédit d'impôt remboursable pour la francisation des immigrants évalué à 7 M$
sur trois ans.
    "Ces mesures additionnelles en francisation sont liées à la hausse des
niveaux d'immigration pour la période 2008-2010. Elles visent trois
objectifs : franciser plus tôt, c'est-à-dire avant l'arrivée au Québec des
candidats sélectionnés, franciser plus en rejoignant de nouvelles clientèles,
notamment au sein des entreprises, et franciser mieux en arrimant le contenu
des cours aux besoins de certaines professions", a précisé la ministre Yolande
James.

    Franciser plus tôt

    "Pour franciser plus tôt, j'entends élargir de 40 % notre réseau de
partenaires en francisation à l'étranger, en portant à 75 le nombre d'ententes
avec les Alliances françaises et d'autres partenaires. Davantage de candidats
sélectionnés par le Québec pourront donc commencer leur apprentissage du
français et se familiariser avec la culture québécoise avant même leur
arrivée", a affirmé la ministre.
    De plus, les candidats sélectionnés auront accès à un cours de français
en ligne adapté aux réalités du Québec. Annuellement, près de 2 000 candidats
pourraient s'inscrire à de nouvelles classes virtuelles de français sous la
supervision pédagogique d'un tuteur.

    Franciser plus

    De nouvelles clientèles seront admissibles aux cours de français à temps
partiel. Il s'agit, d'une part, des personnes ayant immigré depuis plus de
cinq ans et, d'autre part, des travailleurs temporaires et des étudiants
étrangers détenteurs d'un certificat de sélection du Québec ainsi que leur
conjoint. La mesure vise également à inciter davantage de personnes issues du
regroupement familial à suivre des cours de français. Environ 2 000 personnes,
appartenant à l'un ou l'autre de ces groupes, pourraient ainsi s'ajouter à la
clientèle régulière du programme de francisation du Ministère, qui compte
quelque 18 000 nouveaux arrivants.
    Les services de francisation en entreprise seront accrus et diversifiés
afin de permettre à plus d'immigrants en emploi d'apprendre le français. Cette
mesure s'ajoute à l'instauration, pour les entreprises, du crédit d'impôt
remboursable, pour la francisation des immigrants, annoncé jeudi dernier par
la ministre des Finances.
    Enfin, d'importants efforts de promotion seront consentis afin de mieux
faire connaître aux personnes immigrantes l'offre de service gouvernementale
en francisation. Une attention particulière sera portée aux personnes issues
du regroupement familial.

    Franciser mieux

    Le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles et le
ministère de l'Education, du Loisir et du Sport harmoniseront leur offre de
cours et instaureront un accès simplifié et unifié afin que les nouveaux
arrivants accèdent plus rapidement et plus efficacement aux services de
francisation gouvernementaux. Les immigrants pourront effectuer leur demande
d'admission en ligne et les allocations qui leurs sont offertes par différents
ministères seront harmonisées.
    Plus de cours de français adaptés aux besoins des professionnels
étrangers qui doivent accéder au marché du travail seront élaborés.
D'ailleurs, le cours de français en ligne sera enrichi de modules de niveaux
avancés pour répondre à certains domaines professionnels.
    "La connaissance du français est une des clés pour accéder au marché du
travail et s'intégrer à la société, car elle permet de se familiariser avec
les valeurs et la culture québécoise. Pour enrichir le Québec, le gouvernement
donne aux nouveaux arrivants les moyens de réussir leur intégration en
français", a conclu la ministre Yolande James.

    
    Renseignements :   Stéphane Goupil
                       Attaché de presse
                       Cabinet de la ministre de l'Immigration
                       et des Communautés culturelles
                       514 873-9940
                       stephane.goupil@micc.gouv.qc.ca

                       Claude Fradette
                       Direction des affaires publiques
                       et des communications
                       Ministère de l'Immigration
                       et des Communautés culturelles
                       514 873-8624, poste 20443
                       claude.fradette@micc.gouv.qc.ca
    

    -%SU: RLI,SOC
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Stéphane Goupil, Attaché de presse, Cabinet de la
ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, (514) 873-9940,
stephane.goupil@micc.gouv.qc.ca; Claude Fradette, Direction des affaires
publiques et des communications, Ministère de l'Immigration et des Communautés
culturelles, (514) 873-8624, poste 20443, claude.fradette@micc.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

CABINET DE LA MINISTRE DE L'IMMIGRATION ET DES COMMUNAUTES CULTURELLES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.