Frais de scolarité pour les étudiants internationaux: La ministre met la main dans l'engrenage de la déréglementation



    MONTREAL, le 11 sept. /CNW Telbec/ - Ce matin, un article du Devoir nous
révèle les intentions de la ministre de l'Education de déréglementer les
droits de scolarité pour les étudiants internationaux pour les disciplines
suivantes : administration, génie, droit, informatique, mathématique, sciences
pures et médecine. "Après les jeunes libéraux qui voulaient tripler les frais
de scolarité, voilà que la ministre de l'Education veut transformer les
étudiants internationaux en vaches à lait en déréglementant leurs frais de
scolarité. C'est inacceptable. Les cours sont déjà commencés et une bonne part
de ces étudiants ne sait pas combien ils devront débourser pour la poursuite
de leur étude. J'imagine que l'incertitude fait partie de mesures d'accueil du
gouvernement Charest pour les étudiants internationaux." a lancé, avec un brin
de sarcasme, le président de la Fédération étudiante universitaire du Québec
(FEUQ), David Paradis.
    "Cette déréglementation frappe de plein fouet les étudiants
internationaux soumis au montant forfaitaire. Or, il faut savoir que les
étudiants soumis à ce montant se retrouvent majoritairement dans les
établissements anglophones. Par conséquent, cette déréglementation, sur le dos
des étudiants étrangers, engraissera les universités anglophones aux dépens
des francophones. Si la ministre compte mettre plus de concurrence entre les
universités pour le recrutement de ces étudiants, comme elle le laisse
entendre dans le journal ce matin, nous pouvons craindre que les universités
francophones modifient leur politique linguistique afin d'offrir plus de cours
en anglais et ainsi pouvoir augmenter le nombre d'étudiants internationaux." a
continué M. Paradis.
    "La ministre n'a visiblement consulté personne avant d'annoncer cette
politique irresponsable et improvisée ! s'est exclamé M. Paradis. Nous savons
que les étudiants s'inscrivent en faux face à de telles mesures et nous
doutons fortement que les universités de région aient la même capacité de
recrutement à l'étranger que les universités des grands centres. A elle seule,
l'Université McGill recrute le quart des étudiants internationaux. Une telle
décision touche l'accessibilité pour les étudiants internationaux, eux qui
deviennent des ambassadeurs du Québec lors de leur retour dans leur pays ou
encore des excellents candidats à l'immigration."
    "Une déréglementation, peu importe le domaine, est un dangereux
précédent. Imaginons qu'un baccalauréat coûte le double dans une université
urbaine que dans une université de région pour un étudiant international,
est-ce dire que la formation y est de deux fois supérieure ? C'est là une
dérive que nous devons éviter, à moins de souhaiter un réseau universitaire à
l'américaine. Nous ne pouvons y voir qu'un premier pas vers une
déréglementation généralisé." a conclu David Paradis.
    Rappelons les paroles de la principale de l'Université McGill et de la
présidente de la Conférence des recteurs et principaux des universités du
Québec (CREPUQ), Heather Munroe-Blum, parues dans La Presse du 31 aout
dernier : "les droits de scolarité ne doivent pas être déréglementés comme en
Colombie-Britannique, où on a dit aux universités: augmentez les droits de
scolarité quand vous voulez, autant que vous voulez."

    Depuis plus de 18 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants
universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de plus
de 120 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec.
www.feuq.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Dany St-Jean, attaché de presse FEUQ, (514) 396-3380,
Cell.: (514) 212-5457

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.