Frais de scolarité : 61 % des Québécois s'opposent au dégel proposé par Jean Charest



    MONTREAL, le 12 mars /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la campagne
électorale provinciale, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)
a dévoilé ce matin un sondage sur l'opinion des Québécois concernant les frais
de scolarité à l'université. L'enquête, réalisée par le Centre national de
sondage, démontre que 61 % des Québécois sont en désaccord avec la proposition
du Parti libéral du Québec (PLQ) de dégeler les frais de scolarité de 500 $
par étudiant.
    "Il ne faut pas s'étonner de ces résultats : les Québécois savent que
l'accessibilité aux études est essentielle et serait compromise par un dégel.
Ce qu'il faut plutôt se demander, à la veille du débat des chefs, c'est si
Jean Charest reconnaîtra qu'il a commis une erreur en proposant ce qui va à
l'encontre de la volonté de la population", souligne Christian Bélair,
président de la FEUQ.
    Mentionnons par ailleurs que ces résultats se rapprochent de ceux
dévoilés il y a quelques jours dans un sondage CROP. Egalement, dans un
sondage réalisé en 2004, Léger Marketing démontrait l'existence d'un consensus
québécois sur la question de l'accessibilité aux études et du gel des frais de
scolarité. "Que ce soit pendant ou après la campagne électorale, une chose est
claire : M. Charest ne pourra jamais dire que la population a été ou est en
accord avec l'engagement de son parti de hausser les frais de scolarité",
affirme Christian Bélair, président de la FEUQ.
    Autre conclusion majeure du sondage : 63 % des répondants pensent que
Jean Charest, s'il est réélu, ne respectera pas son engagement d'augmenter les
frais de scolarité de 500 $, mais qu'il en profitera plutôt pour les augmenter
encore plus. "En fait, les Québécois n'ont pas confiance que le PLQ respectera
ses promesses", commente M. Bélair. "Jean Charest leur a menti en disant que
pour chaque dollar investi par les étudiants, le gouvernement en investira
dix. Avouera-t-il enfin, demain soir devant ses opposants, que depuis le
premier jour de sa campagne électorale il ment aux Québécois ?", conclut M.
Bélair.
    Le sondage, commandé par la FEUQ, a été réalisé auprès de 600 répondants
de 18 ans et plus entre le 26 février et 4 mars 2007. La marge d'erreur est de
4 %, 19 fois sur 20. Le Centre national de sondage (www.sondagecns.com) a
réalisé l'enquête.

    Depuis plus de 15 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants
universitaires du Québec. Composée de 16 associations membres et forte de plus
de 120 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec.
www.feuq.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Dany St-Jean, vice-président aux communications, FEUQ,
bureau: (514) 396-3380, cell.: (514) 212-5457

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.