Forum sur les agressions sexuelles - LES INTERVENANTS DE LA MONTEREGIE SE MOBILISENT!



    SAINT-HYACINTHE, QC, le 1er oct. /CNW Telbec/ - "Situation inquiétante :
90 % des cas d'agression sexuelle sont inconnus des services de police." Voilà
une des problématiques qui sera soulevée aujourd'hui par les 300 intervenants
de la Montérégie, dont ceux de la santé, des services sociaux, de la sécurité
publique, de la justice et de l'éducation, qui sont réunis à Saint-Hyacinthe
dans le cadre du forum sur les agressions sexuelles. Ayant comme thème
"Libérez les mots", cette rencontre se veut une occasion unique de partager
les connaissances et les bonnes pratiques de prévention et d'intervention
auprès des victimes d'agression sexuelle et également auprès des agresseurs.
Voilà une belle opportunité de parler et d'informer la population sur un
problème qui est trop souvent gardé sous silence.

    Les victimes : surtout des enfants et des femmes

    Des données de Statistique Canada indiquent que 82 % des victimes sont de
sexe féminin et qu'une femme sur trois a été victime d'au moins une agression
sexuelle depuis qu'elle a atteint l'âge de 16 ans. Tous sexes confondus, 62 %
des personnes qui ont subi une agression ont moins de 18 ans. De ce nombre,
69 % sont des filles et 31 % des garçons.
    Au Québec, 16 agressions sexuelles sont déclarées chaque jour à la
police. En Montérégie, en 2006, 932 infractions sexuelles ont été
enregistrées. Au prorata de la population, on constate que les agressions
sexuelles rapportées ont augmenté de 5 % en Montérégie dans les 5 dernières
années. On note par contre que la région se classe parmi celles qui
enregistrent le moins de plaintes à l'échelle provinciale.
    Les conséquences à long terme de ces crimes sur la vie des victimes sont
souvent très lourdes. Elles se traduisent dans bien des cas par des problèmes
sur le plan psychologique, notamment la dépression, l'angoisse, le manque
d'efficacité au travail ou l'insomnie. La personne peut aussi développer
certaines dépendances telles la toxicomanie ou l'alcoolisme ainsi que des
problèmes d'ordres sexuel et relationnel.

    Des ressources disponibles en Montérégie

    Il y a de l'aide et du soutien qui existent dans la région pour les
victimes d'agression sexuelle. D'abord, les sept centres désignés pour les
victimes d'agression sexuelle qui sont situés dans les hôpitaux de la
Montérégie offrent des soins spécialisés pour ces personnes. Depuis
l'implantation graduelle de ces centres en 2002, plus de 1 100 personnes, dont
600 enfants et adolescents, se sont présentées pour obtenir des soins et des
services. Les victimes peuvent aussi consulter des intervenants qui
travaillent dans leur CLSC, ou encore des organismes spécialisés, par exemple
les centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel
(CALACS) et les centres d'aide aux victimes d'acte criminel (CAVAC).

    Les agresseurs : bien souvent dans l'entourage des victimes

    Au sujet des agresseurs, on constate que dans 76 % des cas, ils font
partie de l'entourage des victimes. Ils peuvent être un membre de la famille,
un voisin, un collègue de travail, un entraîneur, un professionnel de la
santé. Il se peut aussi que l'agresseur soit le conjoint ou l'ex-conjoint de
la victime.

    Libérez les mots

    Le forum sur les agressions sexuelles qui se tient aujourd'hui permet de
parler d'un problème complexe auquel on associe souvent bon nombre de mythes
et de préjugés. La collaboration et les échanges entre les différents
professionnels, que ce soit des travailleurs sociaux, des médecins, des
infirmières, des psychologues, des policiers ou des avocats, sont essentiels.
Tout cela dans le but d'offrir les meilleurs services aux victimes d'agression
sexuelle, mais aussi afin de réduire le nombre de délits en réhabilitant ceux
qui les commettent.
    Des conférencières et conférenciers de renom et des intervenants experts
présenteront les nombreux visages que peuvent prendre les agressions sexuelles
et parleront des lourdes conséquences qu'elles ont sur les victimes et sur la
société en général. La prévention des agressions, les services aux victimes,
le portrait et le traitement des agresseurs, les comportements sexuels
inappropriés chez les enfants et les adolescents, les hommes victimes
d'agressions, les drogues du viol et la cybercriminalité sont là quelques
thèmes qui seront abordés aujourd'hui.
    Il est possible d'obtenir plus de détails sur le forum en consultant le
site www.rrsss16.gouv.qc.ca. Pour avoir plus d'informations sur le phénomène
des agressions sexuelles et pour savoir où trouver de l'aide, consulter les
sites www.agressionsexuelle.com et www.brisonslesilence.com
    -%SU: SOC,SAN
    -%RE: 68,40




Renseignements :

Renseignements: François Simard, Agent d'information, (450) 928-6777,
poste 4086, Cellulaire: (514) 592-2929; Source: Agence de la santé et des
services sociaux de la Montérégie, Communications

Profil de l'entreprise

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DE RESEAUX LOCAUX DE SERVICES DE SANTE ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MONTEREGIE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.