Forum régional sur l'uranium - L'Association minière du Québec se réjouit de la tenue éventuelle d'un forum régional sur l'uranium sur la Côte-Nord et plaide pour la rigueur des intervenants dans ce dossier



    QUEBEC, le 17 févr. /CNW Telbec/ - Favorable à une plus grande
accessibilité de l'information sur le développement de l'uranium au Québec,
l'Association minière du Québec (AMQ) désire saluer l'initiative de la
Conférence régionale des élus (CRE) de la Côte-Nord de tenir un forum régional
sur l'uranium au printemps.
    Un tel exercice sera l'occasion d'entendre plusieurs experts et autorités
compétentes sur le sujet permettant ainsi à la population de se faire une idée
plus complète sur les retombées et les impacts de l'ensemble des activités
d'exploration et de mise en valeur de projets uranifères au Québec.
    Récemment, la Direction de la santé publique de la Côte-Nord a fait
savoir dans un communiqué (26 janvier 2009) que l'exploration de l'uranium ne
présente pas de risque pour la santé publique. C'est pourquoi l'AMQ est aussi
d'avis qu'il n'y a aucune raison justificative à l'adoption d'un moratoire sur
l'uranium au Québec. Quant à l'exploitation potentielle d'un éventuel
gisement, le développement d'un tel projet impliquera une évaluation
rigoureuse par de nombreuses instances gouvernementales provinciales et
fédérales compétentes, ainsi qu'un examen public par le Bureau des audiences
publiques sur l'environnement (BAPE) au cours duquel la population pourra
aussi faire entendre ses commentaires, préoccupations et suggestions.

    Transparence et accessibilité de l'information

    L'AMQ, qui regroupe les producteurs miniers au Québec, encourage ses
membres à développer les ressources minérales du Québec tout en communiquant
régulièrement avec les communautés des régions où ces entreprises exercent
leurs activités. L'Association est convaincue que l'acceptation sociale d'un
projet par la communauté passe nécessairement par le droit de la population à
recevoir une information complète et objective sur le développement de ces
projets.
    L'AMQ est consciente que la relance de travaux d'exploration et la mise
en valeur potentielle de l'uranium au Québec soulève beaucoup de
préoccupations au sein de la population des régions des Hautes-Laurentides, de
la Côte-Nord et de l'Outaouais. Les interrogations de la population sur
l'exploitation de ce minerai portent particulièrement sur des aspects comme la
contamination de l'eau et des sols; les risques à la santé publique et celle
des travailleurs; la gestion sécuritaire des résidus et l'utilisation de
l'uranium comme source énergétique dangereuse et vulnérable.

    Obligation de rigueur

    L'Association minière du Québec est d'avis que la rigueur, la
transparence et l'accessibilité de l'information dans ce dossier permettront
une compréhension plus objective de la situation et contribueront à mieux
informer la population sur les retombées de telles activités d'exploration au
Québec.
    Toutefois, une telle démarche requiert l'implication rigoureuse de la
part de tous les intervenants associés ou préoccupés par le développement de
ces projets. Ce constat s'applique tout autant au promoteur d'un projet,
qu'aux autorités économiques et politiques régionales, à la communauté
d'accueil, aux autorités scientifiques et associations professionnelles, aux
médias ainsi qu'aux groupes de pression.




Renseignements :

Renseignements: Dan Tolgyesi, Président-directeur général, (418)
657-2016, dtolgyesi@amq-inc.com; André Lavoie, Directeur communications et
affaires publiques, (418) 657-2016, alavoie@amq-inc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.